X

À La Une

Un militant de "Vous puez!", dans le collimateur des militants du CPL, reçoit le soutien de plusieurs ONG

Liban

Des militants du parti aouniste ont exhumé des propos, qu'ils jugent blasphématoires, de l'une des figures du collectif "Vous puez!".

OLJ
01/09/2015

L'un des cofondateurs de la campagne "Vous puez!", Assaad Thebian, mis en cause par des militants du Courant patriotique libre (CPL) qui ont exhumé des propos qu'ils jugent anti-chrétiens postés sur sa page Facebook en avril 2014, a reçu lundi le soutien de plusieurs ONG.

"Nous insistons sur la nécessité de ne pas criminaliser ceux qui critiquent ou font des commentaires sarcastiques sur la religion, ou ceux qui déclarent explicitement leur athéisme, car la liberté d'expression autorise ces opinions", ont indiqué l'ONG SKeyes pour la liberté de la presse, l'association March et Maharat, dans un communiqué conjoint publié lundi.
"Ces propos rédigés il y a deux ans n'auraient pas circulé sur les réseaux sociaux si M. Thebian n'avait pas été aussi important dans cette campagne",  poursuivent les associations, soulignant que "ces déclarations ne constituent pas une provocation". "La campagne "Vous puez!" "ne se limite pas à la lutte contre la corruption mais elle vise également à réinstaller les principes de la liberté d'opinion et de croyance", ajoute le communiqué.

Le collectif "Vous puez!" est à l'origine du mouvement de protestation contre la classe politique né avec la crise des déchets qui sévit au Liban depuis plus d'un mois.

Le site du CPL, Tayyar.org, a posté il y a quelques jours un article intitulé "Les masques sont tombés, Assaad Thebian offense le christianisme", illustré par une capture d'écran d'un message posté sur Facebook datant d'avril 2014. Cet article a été largement relayé par des militants du CPL dans le but de décrédibiliser Assaad Thebian et le mouvement "Vous puez!" dont il est l'une des principales figures publiques.

L'activiste a réagi en postant sur sa page Facebook un message cinglant. "Le vrai blasphémateur est celui qui produit des orphelins, la famine, la misère et les privations", écrit l'activiste, dans un message accompagné de deux photos montrant des pancartes brandies par des partisans du CPL. Sur la première, le visage de Jésus est remplacé par celui du leader du CPL, le général Michel Aoun. La deuxième montre une banderole où est écrit: "Et le 8ème jour, Dieu créa Michel Aoun Genèse 13/10", en référence au 13 octobre 1990, jour de l'attaque de l'armée syrienne contre le palais présidentiel de Baabda contre Michel Aoun et ses partisans.

Cette campagne orchestrée par des militants du parti intervient après la manifestation massive organisée samedi dernier par le mouvement "Vous puez!" place des Martyrs, au centre-ville de Beyrouth. Un rassemblement au cours duquel des pancartes dénonçant la classe politique dans son ensemble, y compris Michel Aoun, ont été brandis.

Après cette manifestation, le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil avait déclaré que le CPL manifestera vendredi prochain pour "défendre son droit d'exister". "Nul ne peut prétendre à l'exclusivité de la protestation et surtout pas à l'exclusivité de la réforme, et nous n'admettrons pas d'être comparés à des corrompus; il y a une différence entre corrompus et réformateurs", avait-il ajouté.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Halim Abou Chacra

On n'a jamais imaginé qu'une partie politique pouvait commettre tant de sottises nocives à sa crédibilité.

Gebran Eid

BASSIL NOUS EST IMPOSÉ PAR AOUN PAR ABU DE POUVOIR. PERSONNE NE VOULAIT DE LUI À BATROUN. ET CET ACTE EST LE PLUS GRAND HOLD UP.

Bery tus

Pour une fois je suis d'accord avec le CPL !!!

LIBAN D'ABORD

M Bassil
ou est l'argent de l electicite
pourquoi les bateaux Turk et pas une station
pourquoi avoir ete minister de l'electricite pendant des annees , nous n'avons toujopurs pas d'electricite
C EST PARCE QUE , COMME D'AUTRE VOUS AVEZ ECHOUE LAMENTABLEMENT

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CPLISTES... NE RÉALISEZ-VOUS PAS QUE QUAND VOUS ATTAQUEZ LES AUTRES... VOUS LES RENDEZ PLUS POPULAIRES ?

Le Faucon Pèlerin

Ce n'est plus de la politique, cela devient de la "politicardie". Changer de métier.

Emmanuel Ramia

La frustration de la classe politique se fait sentir de plus en plus face à cette insurrection. Certains tentent de la décrédibiliser en attaquant personnellement les têtes supposées du mouvement (alors que c'est un mouvement du peuple), d'autres le font en l'accusant de recevoir de l'argent d'ambassades de pays toujours différents. Une chose est sûre, le jeu a été dévoilé. Cessez de nous prendre pour des moutons! Cela ne fera que redoubler notre révolte.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Deux photos montrant des pancartes brandies par des partisans du CPL. Sur la première, le visage de Jésus est remplacé par celui de leur "chef", Mâräoûn ! La 2ème montre une banderole où est écrit: Et le 8ème jour, Dieu créa Michél Äoûn Genèse 13/10", en référence au 13 octobre 1990, jour de sa "propre" fuite et débâcle devant l'armée bääSSyrienne ! Les Masques "oranges" sont enfin tombés ! OSER comparer Jésus à ce Äoûn, ça c'est Le Véritable Blasphème !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUAND ON A SA MAISON EN VERRE... ON NE LANCE PAS DES PIERRES SUR AUTRUI...

M.T.

Monsieur Gebran Bassil: Si vous voulez protester démissionez. Vous avez le choix entre réformer en restant au pouvoir (mais vous avez lamentablement échoué) ou de protester en démissionant du gouvernement. Vous ne pouvez pas avoir le beurre et l'argent du beurre (à moins d'être corrompu). Le peuple ne vous paye pas un salaire pour protester avec lui dans la rue. Il sait très bien le faire sans vous...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué