X

Sport

Le jeune prodige Libanais Émile Hanna remporte la course « Laser »

Sports aquatiques - Lebanon Water Festival
T. H. | OLJ
19/08/2015 | 00h20

Des navigateurs libanais, jordaniens et égyptiens se sont affrontés lors de la quatrième édition de la course de régates de voile Laser Pico organisée par le Lebanon Water Festival, en collaboration avec l'Automobile et Touring Club du Liban (ATCL), qui s'est déroulée dimanche dernier dans la baie de Jounieh.
Les courses ont eu lieu avec la participation d'une flotte composée de 8 bateaux Laser et 8 bateaux Pico. Contrairement à la journée de samedi, qui a vu les participants affronter des vents violents dont la vitesse avait atteint 13 nœuds, les navigateurs ont dû cette fois-ci faire étalage de tout leur talent pour faire face à un vent à l'opposé de celui de samedi, allant de 1,5 à 8 nœuds, ce qui les a forcés à se servir de toutes leurs connaissances techniques.
Seize navigateurs du Lebanese Yacht Club, du Alexandria Club en Égypte, ainsi que du Marina Club et Hamza Club en Jordanie ont pris part à la course.
Les Jordaniens et les Égyptiens ont dominé la course de Pico. Mohammad Yehya Khalil du Marina Club a brillamment remporté cette épreuve devant l'Égyptien Omar Waël Mahfouz (Alexandria Club) et le Jordanien Mouayad Anaya (Marina Club).
Mais l'exploit de cette journée est à mettre au compte du Libanais Émile Hanna (ATCL), qui a arraché la première place dans la course des Lasers grâce à des compétences techniques hors normes, de l'avis de tous les spécialistes présents. Le jeune Libanais a livré une bataille impressionnante contre Issameddine Abdelaziz du Club Alexandria, qui n'est pourtant pas le premier venu. L'Égyptien est en effet un navigateur chevronné qu'on ne présente plus ; champion national a plusieurs reprises, il a récemment remporté la médaille d'argent aux championnats internationaux de Grèce, ainsi que la médaille de bronze aux championnats panarabes.
Hassam Laham du Marina Club en Jordanie complète le podium de cette compétition avec une troisième place acquise haut la main.
« La course était difficile car il n'y avait pas beaucoup de vent. Nous avons donc dû user de stratégie et éviter les faux mouvements. Des courses comme celle-là sont intéressantes car elles nous permettent de découvrir et de rencontrer des compétiteurs expérimentés ainsi que de nouvelles techniques. Il devrait y avoir davantage de courses au Liban. Cela nous permettrait de découvrir de nouveaux plans d'eau », explique Émile Hanna, 17 ans, qui s'entraîne en France durant l'hiver.
Cette course, organisée en partenariat avec l'ATCL à Kaslik, a pour objectif de promouvoir le Liban en tant que destination pour la voile et auprès des jeunes.

Les équipes participantes
Alexandria Club (Égypte) : Issameddine Elwy Abdelaziz (Laser) Issam Alwe (Laser) et Omar Waël (Pico).
Marina Club (Jordanie) : Abdallah Khalil (Laser), Hassan Laham (Laser), Mohammad Yehya Khalil (Pico), Mouayad Anaya (Pico), Ahmad Laham (Pico)
Hamza Club (Jordanie) : Ibrahim Hnati (Pico), Diyar Hnati (Pico), Bachar Qaraleh (Pico) et Moustafa Otoom (Pico)
ATCL (Liban) : Émile Hanna (Laser), Gabriel Abou Adal (Laser), Myriam Abou Adal (Laser) et Karen Ayache (Laser).

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué