Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

L'Iran demande à ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie par la route

L'Iran a demandé samedi à ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie par la route après une attaque contre un autobus iranien qui a fait un mort dans l'est de ce pays.

"En raison de l'insécurité dans l'est de la Turquie, le ministère des Affaires étrangères conseille aux concitoyens voulant rejoindre ce pays de ne pas s'y rendre par voie terrestre", indique un communiqué. Vendredi, l'attaque d'un autobus par des hommes armés entre la frontière iranienne et la ville de Van (est de la Turquie) a causé la mort du conducteur, a rapporté l'agence officielle iranienne Irna.

Fin juillet, la trêve de plus de deux ans entre Ankara et la rébellion kurde du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actif dans l'est de la Turquie, a volé en éclat après un attentat qui a fait 32 morts parmi de jeunes militants kurdes. Cette attaque, attribué à l'organisation jihadiste Etat islamique (EI), a déclenché un cycle de représailles entre la guérilla et l'armée turque.

Les bombardements lancés dans la foulée par Ankara ont touché en majorité des cibles du PKK dans le nord de l'Irak, et quelques positions de l'EI dans le nord de la Syrie. Face au regain de violence, l'Iran avait alors décidé de suspendre ses liaisons ferroviaires avec la Turquie après deux attaques armées contre des trains circulant entre Ankara et Téhéran. L'Iran a également demandé aux conducteurs de camions d'éviter de voyager la nuit. Le gazoduc Iran-Turquie dans la province frontalière d'Agri (est de la Turquie) a également été saboté fin juillet, les médias turcs ayant attribué le sabotage aux rebelles du PKK. Mardi, une autre explosion avait endommagé un gazoduc entre l'Azerbaïdjan et l'est de la Turquie.


L'Iran a demandé samedi à ses ressortissants de ne pas se rendre en Turquie par la route après une attaque contre un autobus iranien qui a fait un mort dans l'est de ce pays.
"En raison de l'insécurité dans l'est de la Turquie, le ministère des Affaires étrangères conseille aux concitoyens voulant rejoindre ce pays de ne pas s'y rendre par voie terrestre", indique un...