X

Moyen Orient et Monde

Sahara occidental : retour sur un conflit de plus de 50 ans

Dossier
31/07/2015

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 28 juillet une résolution prorogeant d'un an le mandat de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso). Cinquante-trois ans après l'internationalisation de la crise, penser que les négociations sous les auspices de l'Onu pour une solution politique acceptée par l'ensemble des parties au conflit aboutissant à l'autodétermination semble peu réaliste tant les revendications sont inconciliables. Retour sur les enjeux complexes d'un conflit à travers trois séquences : la naissance d'un nationalisme sahraoui, la difficile émergence d'un « État », l'inscription de la République sahraouie sur l'échiquier international.

 

Lire notre dossier
Le nationalisme sahraoui, de l'idée à l'action

Un État indépendant ou pas ?

L'inscription de la République sahraouie dans les relations internationales

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Rencontre de Scarlett HADDAD

Zasypkine : Il faut donner une chance au nouveau gouvernement

Commentaire de Anthony SAMRANI

La paix sans les Palestiniens

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants