Liban

Le Hezbollah fustige une « pourriture politique et administrative »

Place de l’Étoile

« La puanteur de la corruption se mélange aux relents pestilentiels des ordures qui jonchent les rues », déplore le bloc parlementaire de la Fidélité à la Résistance.

OLJ
24/07/2015

Réuni hier sous la présidence de son chef, le député Mohammad Raad, le bloc parlementaire de la Fidélité à la Résistance est tombé à bras raccourcis sur l'État, au sein duquel il est pourtant bien représenté, dénonçant avec une violence singulière – est-ce l'un des effets de l'accord sur le nucléaire entre l'Iran et le G5+1 ? – une « déliquescence » qui s'étend, selon lui, à tous les niveaux et tous les domaines de la structure étatique.
Se fondant sur la crise des déchets ménagers, le bloc s'est arrêté sur « les problèmes socio-économiques successifs », indique le communiqué publié au terme de la réunion. « Ceux-ci affectent tous les Libanais et reflètent l'ampleur de la pourriture politique et administrative ayant atteint l'ensemble des services de l'État et de ses institutions, ainsi que l'improvisation qui caractérise le comportement de nombreux responsables », poursuit le texte, qui relève que « la corruption s'est étendue à de nombreuses fonctions ». Le Hezbollah a stigmatisé dans ce contexte « le gaspillage des deniers publics, le chantage pratiqué, les marchés douteux, les pots-de-vin, le partage de parts constatées dans plus d'un secteur et dont l'effet a été de faire perdre aux Libanais tout respect de l'État et de ses lois ».
Pour le bloc du Hezbollah, la crise des déchets « et l'incapacité du gouvernement à la régler ne sont qu'un détail de l'état de pourriture dans lequel le pays est plongé en présence d'autorités qui n'ont aucun sens des responsabilités et à cause d'un interventionnisme qui barre la voie à toute demande de comptes et d'une absence de projets de réformes et de développement ».
Selon lui, cette « déliquescence s'est accentuée au fil des gouvernements successifs », au sein desquels, soit dit en passant, le Hezbollah est représenté depuis l'an 2005. « Aussi, a poursuivi le bloc, le gouvernement actuel œuvre en cette période exceptionnelle au milieu de mécanismes, d'instruments et de structures corrompus hérités de ses prédécesseurs. »
Il s'est interrogé ensuite sur les raisons pour lesquelles la résolution adoptée par le gouvernement en 2010 pour appliquer le « Waste to Energy », à savoir le processus qui permet d'incinérer les déchets pour les transformer en énergie, n'a toujours pas été appliquée. Il a aussi demandé à savoir « qui a empêché les compagnies intéressées à répondre à l'appel d'offres lancé pour l'adjudication de la gestion des déchets à Beyrouth et dans sa banlieue ».
« La puanteur de la corruption se mélange aux relents pestilentiels des ordures qui jonchent les rues », a encore dit le Hezbollah, pour qui « les solutions à tous les dossiers relèvent de la responsabilité de l'État et non des citoyens ou des conseils municipaux ».
Le bloc a réaffirmé par ailleurs son « engagement avec la Résistance qui forme avec l'armée et le peuple l'équation qui protège le Liban » et s'est de nouveau félicité de l'accord sur le nucléaire entre l'Iran et le G5+1, « celui-ci devant renforcer la capacité de Téhéran à œuvrer pour la victoire des causes légitimes des peuples et des États opprimés ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

il faut comprendre une chose on ne repare pas une erreur par une autre erreur !! surtout si nous avons deja eu des exemples chèrement payer (et quand je l'affirme je ne veux pas dire que les maronites etaient dans le temps rattacher a l'occident du tout, car ce n'est pas vrai n'oublions pas la crise des pommes ou pommes de terre au temps de Chamoun pour ne citer que cet exemple, mais sinon oui les maronites sont coupable d'avoir un temps voulu diriger le liban seul) .. se serait etre 2 fois coupables !!

VIRAGE CONTRÔLÉ

A chacun son tour les gars , dans le passé quand les occicons reignaient en maître absolu sur le Liban , les dirigeants au pouvoir ne se posaient pas ce genre de questions , ensuite quand l'arabie yahoudite a pris les rennes du pouvoir , tout le monde trouvait ca normal , le resusltat a ete que ces 2 groupes n'ont rien apportes au peuple du Liban et aux demunis , il serait temps qu'on essaye la NPR Iran , au moins on est sure qu'elle n'est pas alignee aux memes predateurs .
Donc vivement le hezb et l'Iran prennent les choses en main et prouvent ce qu'ils sont capables de faire . Inshallah .

Bery tus

C'est jolie de rêver !!! Mais sinon vos vœux meme pieux nous font peur ... Aucune communauté ne peut prendre le LIBAN a elle toute seule ni en étant seul a la barre .. A bon entendeur salue !!

VIRAGE CONTRÔLÉ

Il serait grand temps que tu viennes prendre les choses en main , vaillant parti de resistant ayant donne son sang pour que jamais ne passe le complot occicon sionise .
Pour bientot Inshallah , le soutien d'une NPR l'Iran, aidera notre pays a se debarasser de la puanteur in muros et extra muros ....

George Sabat

Messieurs du Hezbollah, soyez un peu plus conscientieux, s'il vous plait.Cette "deliquescence, cette ""pourriture", cette "improvisation"", n'en etes vous pas aussai responsables, sinon plus, que les autres? Quels sont les Plans de Reforme que vous avez proposes? Le seul, a ma connaissance, c'est celui de l'Electricite propose en 2010 par Moh. Fneich qui fut promptement jete aux archives par son successeur et allie Gebran Bassil. La reforme de l'EDL qui pronait au 1er rang chez Fneich fut releguee au 15eme par Bassil, quoique aucun des deux, durant dix ans, ne fit le moindre effort pour l'appliquer.Oui, Messieurs du Hezbollah, avouons-le, les reformes ne font pas partie de vos priorites, malheureusement pour nous tous.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE FOSSOYEUR... CRIE AUX MORTS !

George Khoury

a quoi s'attendre d'un parti crée par un pays etranger, financé par un pays etranger et qui a juré fidelite aux ordres d'un pays etranger??
la seule raison d'etre du hezbolla au sein du gouvernement c'est de s'assurer une mainmise sur l'etat pour pouvoir "proteger la resistance". De la decoule toute une attitude parcequ'avec ces 2 mots, on vas tres tres loin dans leur logique. On s'adonne a de la contrebande de ciment? de petrole? de metaux? de captagon? de drogue? etc...si ca profite a un membre de la resistance (son frere, sa soeur, son pere, son fils, son oncle, etc...) alors c'est cachere. meme si cela signifie mettre le pays a genou. puisque eux ne pensent pas en terme de pays mais surtout de communaute. pareil pour les individus qui sont recherché par la loi pour divers crimes (samer hanna), puisque ca va toucher au moral de la troupe, on ne livre pas le suspect.
alors repondre aux turpitudes de cet odieux personnage, qui sont d'ailleur addressees uniquement a sa base, non merci.
Mais par contre je veux bien faire une proposition. le jour viendra ou le hezbolla sera aux abois, le gouvernement nationalise tout les terrains qu'ils ont acquis malhonnetement comme haret hreik, voila comment on rends aux chretiens leur droit.

Halim Abou Chacra

ONLY IN LEBANON :
Le Hezbollah dénonce "la déliquescence de l'Etat" dont il est le premier responsable.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants