Liban

Spéculations autour d’une éventuelle démission du Premier ministre

OLJ
24/07/2015

Plusieurs sources ministérielles concordantes ont indiqué que le chef du gouvernement Tammam Salam a affirmé en fin de séance que « le désaccord se poursuit et que la situation pourrait prendre une direction nouvelle à laquelle nous ne souhaitons pas arriver mais il est préférable d'opter pour une décision difficile que de prolonger un gouvernement non productif ».
Le ministre de la Justice Achraf Rifi lui aurait alors demandé ce qu'il adviendrait si aucun accord n'est trouvé mardi prochain. Réponse de l'intéressé : « Toutes les options sont possibles. »
À l'issue de la réunion ministérielle, la ministre des Déplacés Alice Chaptini a affirmé que le courant aouniste « œuvre en fait à parvenir aux nominations sécuritaires sous couvert d'une demande tendant à changer le mécanisme de prise de décision ». Une autre source ministérielle a affirmé que la séance d'hier « n'a servi à rien du tout ». « Chacun a campé sur ses positions et nous avons jusqu'à mardi, sinon nous allons vers la démission. Nous avons cette impression que le Hezbollah ne veut plus que le gouvernement reste », a poursuivi la source précitée. Une autre source a de son côté relevé que Tammam Salam tente de prendre les devants « dans le cas où le Hezbollah serait en train de préparer la chute du gouvernement. Auquel cas il préfère anticiper et démissionner avant ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

VIRAGE CONTRÔLÉ

Il serait temps qu'il passe la main aux vainqueurs , et ces derniers ont un ticket avec Machnouk .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CERTAINS Y TRAVAILLENT ACHARNÉMENT... PAR PARAVENTS INTERPROSÉS !

George Khoury

allez, une bonne demission et on touche le fond. un parti cree en 82 aux ordres de l'iran et un autre cree en 2005 qui s'est retourné contre tout ses principes ne feront jamais une nation.
ils ne jurent que par le consensus lorsque ce n'est pas leur decision. et ils prennent des decisions unilaterales lorsque ca leur convienne. est-ce qu'ils ont attendu le consensus avant de prendre en otages des soldats israelien en 2006 et de detruire la moitie du pays? de faire leur coup d'etat en 2008? de faire tomber le gouvernement hariri en 2011? d'aller en guerre en syrie en 2013? etc...

Halim Abou Chacra

Il ne manque plus que ça pour le chaos total dans ce pays : que des parties monstrueusement irresponsables obligent le chef du gouvernement à démissionner !!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Amal et le Hezbollah, des conflits latents

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants