Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Pourquoi les otages de l'EI semblaient-ils calmes avant leur exécution ?

Un traducteur qui a fait défection du groupe jihadiste livre son témoignage à Sky News.

Mohammed Emwazi, surnommé "Jihadi John", est apparu sur des images de propagande publiées par l'EI, au côté d'otages américains, britanniques et japonais en combinaison orange, juste avant leur exécution, un couteau à la main. Reuters/SITE

Interrogé par la chaîne d'information Sky News, un traducteur qui travaillait pour le compte du groupe Etat islamique avant de faire défection, témoigne de ce qu'il a vu en Syrie avant de fuir vers la Turquie. 

Dans un article publié mardi, Sky News résume les principales révélations de "Saleh". Selon ce dernier, qui dit craindre pour sa vie depuis sa défection, le Londonien Mohammed Emwazi est bel et bien le bourreau de l'EI surnommé "Jihadi John". Emwazi, 26 ans, est apparu masqué sur au moins sept vidéos de décapitation du groupe jihadiste. Son identité a été révélée récemment par plusieurs médias américains et britanniques. Selon "Saleh", Mohammed Emwazi est "craint et respecté au sein de l'EI, probablement parce qu'il était préparé à tuer des étrangers". Selon Sky News, "Saleh" est le seul à avoir vu Emwazi tuer. "Je l'ai vu quand il (Jihadi John) a décapité l'otage japonais Kenji Goto, mais pas de près".

 

(Repère : L'EI sous tous ses angles)

 

Pourquoi les otages paraissaient calmes avant leur exécution? Parce qu'ils ne réalisaient pas qu'ils allaient mourir, explique "Saleh". "Les otages avaient fait l'objet, avant, de fausses exécutions et avaient donc un faux sentiment de sécurité", précise-t-il. Toujours selon Sky News, "Jihadi John" avait demandé à "Saleh" de dire aux otages : "il s'agit uniquement d'une vidéo, vous n'allez pas être tués, nous voulons que votre gouvernement arrête d'attaquer la Syrie. Nous n'avons aucun problème avec vous, vous êtes uniquement nos visiteurs". Les jihadistes avaient également donné aux otages des noms arabes afin de les convaincre qu'ils étaient entre amis et de les apaiser, ajoute Sky News.

 

Voir l'intégralité de l'article ici

 

Lire aussi
Blasphème, homosexualité... L'EI décapite

Travail, amour et aventures : les promesses de l'EI à ses recrues


Interrogé par la chaîne d'information Sky News, un traducteur qui travaillait pour le compte du groupe Etat islamique avant de faire défection, témoigne de ce qu'il a vu en Syrie avant de fuir vers la Turquie. 
Dans un article publié mardi, Sky News résume les principales révélations de "Saleh". Selon ce dernier, qui dit craindre pour sa vie depuis sa défection, le Londonien Mohammed...

commentaires (5)

C'est nous...vous les médias...qui donnons de l'importance à ces barbares, en diffusant à longueur de journée leurs actes, paroles et images! La plupart de ces "jihadistes" n'avaient aucune importance, avant, aucun avenir, et les voilà célèbres dans le monde entier ! Ils ne demandent que cela ! L'ISLAM...ils s'en foutent...ne le connaissent même pas vraiment !!! Irène Saïd

Irene Said

10 h 47, le 12 mars 2015

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • C'est nous...vous les médias...qui donnons de l'importance à ces barbares, en diffusant à longueur de journée leurs actes, paroles et images! La plupart de ces "jihadistes" n'avaient aucune importance, avant, aucun avenir, et les voilà célèbres dans le monde entier ! Ils ne demandent que cela ! L'ISLAM...ils s'en foutent...ne le connaissent même pas vraiment !!! Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 47, le 12 mars 2015

  • C'est nous...vous les médias...qui donnons de l'importance à ces barbares, en diffusant à longueur de journée leurs actes, paroles et images! La plupart de ces "jihadistes" n'avaient aucune importance, avant, aucun avenir, et les voilà célèbres dans le monde entier ! Ils ne demandent que cela ! L'ISLAM...ils s'en foutent...ne le connaissent même pas vraiment !!! Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 52, le 12 mars 2015

  • Et ça se dit ISLAMISTE....quel saloperie ces gens là

    IMB a SPO

    00 h 39, le 11 mars 2015

  • Même de l'époque de cromagnon, les bipedes vivaient mieux et de meilleure morale

    FAKHOURI

    00 h 29, le 11 mars 2015

  • Vraiment degoutant .

    Sabbagha Antoine

    20 h 34, le 10 mars 2015

Retour en haut