Rechercher
Rechercher

Économie - Chypre

Poursuite de la récession en 2015 à Chypre, selon une étude

L'économie chypriote, fortement touchée par une brutale crise financière il y a deux ans, restera en récession en 2015, mais ce déclin sera moins marqué qu'au cours de l'année écoulée, indique une étude de l'Université de Chypre publiée hier.
L'AFP rapporte que le centre de recherches économiques prévoit une contraction du PIB de 0,4 % en 2015, après un repli de 2,2 % en 2014. Ces prévisions se révèlent moins optimistes que celles du gouvernement et de la troïka des bailleurs de fonds qui prévoyaient une sortie de la récession, avec une croissance modérée de 0,5 %.
Après trois ans de contraction du PIB, la récession devrait persévérer car les réformes structurelles tardent à être mises en place et la proportion importante de prêts non performants constitue un frein pour l'économie, selon cette étude.
L'effondrement du rouble en Russie, qui a affecté le tourisme – secteur-clé pour l'île méditerranéenne –, et la portée encore incertaine de l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement antiaustérité en Grèce devraient peser sur l'économie chypriote en 2015. Le chômage important, l'étranglement du crédit ou encore les taux d'intérêt contribuent également au ralentissement de la croissance, ajoutent les chercheurs.
La mise en place d'une politique d'assouplissement quantitatif, annoncée par la Banque centrale européenne (BCE), ou encore la valeur de la livre sterling, faisant de l'île une destination attractive pour les Britanniques qui constituent déjà le premier contingent de touristes, figurent parmi les quelques notes positives de l'enquête.
En mars 2013, Chypre, au bord de la faillite, avait bénéficié d'un prêt de 10 milliards d'euros – accordé par la Commission européenne, la BCE et le Fonds monétaire international – en échange d'une série de mesures d'austérité draconiennes, ainsi qu'une restructuration en profondeur de son système bancaire.


L'économie chypriote, fortement touchée par une brutale crise financière il y a deux ans, restera en récession en 2015, mais ce déclin sera moins marqué qu'au cours de l'année écoulée, indique une étude de l'Université de Chypre publiée hier.L'AFP rapporte que le centre de recherches économiques prévoit une contraction du PIB de 0,4 % en 2015, après un repli de 2,2 % en 2014....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut