X

La Dernière

Kitchen Confidential, une autre idée du fast-food

Beyrouth insight - Nouveau

Dans leur cuisine baptisée Kitchen Confidential, qui ressemble à un laboratoire aseptisé et surtout 100 % écolo, Imad et Walid Khaïrallah et Maya Kheireddine prouvent qu'on peut cuisiner et manger sain et bon. Explications.

Carla Henoud | OLJ
21/11/2014

L'espace est petit, 75m² parfaitement organisés, situé à Achrafieh. Des plans de travail impec pour leurs ventes à emporter et leurs livraisons à domicile, et une table avec 14 chaises pour la dégustation ou plus, si affinités. Tout ici est écologique, naturel, biodégradable, non toxique et organique : la peinture, le parquet, les matériaux choisis pour la décoration, et les plans et instruments de travail ; les assiettes, les cuillères, fourchettes, verres ; les ingrédients, légumes, viandes et poulet ; l'eau filtrée 7 fois, les produits utilisés. Tout y est sans gluten, sucre, levure, soya, allergènes, sans additifs – même leur décaféiné – et... tout y est bon !


L'ouverture s'est faite d'une manière discrète en juillet. Leurs recettes, elles, resteront confidentielles ! Le concept est nouveau : transformer le fast-food, tellement tentant mais tellement malsain, en alimentation saine, tout en lui conservant une saveur agréable. Proposer des plats organiques et naturels, principalement adressés aux intolérants et aux allergiques. « Nous ne nous sommes pas arrêtés là, précise Imad Khaïrallah, propriétaire des lieux avec son frère Walid, endocrinologue, et Maya Kheireddine, nous avons également voulu éveiller les gens aux problèmes d'alimentation saine. Leur montrer les effets secondaires, le manque d'énergie, les malaises engendrés par une malbouffe. » À peine la première question est-elle posée que Imad se lance avec passion dans des explications techniques, le regard vif et le sourire aux lèvres. Ses recherches, son expérience personnelle et sa complicité avec son frère Walid lui ont donné l'idée de lancer ce projet, « le premier sous cette forme au Liban », précise-t-il.

Pourtant, le jeune homme, 36 ans, baigne dans un univers bien plus carré. Des études en finance à Concordia et à l'Esa, un MBA dans la poche, il démarre sa carrière auprès d'une entreprise française avant d'ouvrir avec un partenaire sa propre boîte de conseil : Optimus Market Consultant, dans laquelle il continue à évoluer. Un pied dans les chiffres et les investissements, il plonge son esprit dans des lectures diététiques et scientifiques, lui-même souvent grippé car, lui dit-on, intolérant au gluten. En soignant sa manière de se nourrir, aidé par sa mère qui cuisine à la maison des plats adaptés et savoureux – même le pain est fait maison –, il arrête de tomber malade et se sent en superforme ! Transposer le tout et le développer devient ainsi l'option – naturelle – suivante.

 

Le souci des détails
Le nom, Kitchen Confidential, est d'abord un clin d'œil à la fameuse série américaine éponyme basée sur l'autobiographie du célèbre chef cuisinier new-yorkais Anthony Bourdin. « Je voulais aussi un nom suggestif et drôle... » L'établissement propose une carte composée de sandwiches variés, de burgers, de salades et de desserts pour un ticket moyen de 20 dollars, qui pourrait sembler un peu cher, mais, dit-il, « c'est normal, vu la qualité des produits servis et la qualité de vie après. Plus de médecins, plus de médicaments... ». On y sert un plat du jour trois fois par semaine et, au quotidien, également des pâtes, des pizzas, des manakiche et autres quiches. Très vite, le restaurant-boutique se fait connaître à travers le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux, confirmant le besoin réel qui existait pour ce genre de cuisine. Plus encore, Kitchen Confidential vient de remporter la quatrième édition du concours « Growmy Business », lancé en 2011 par l'Association des commerçants de Beyrouth, en partenariat avec le Forum des entreprises MIT – monde arabe et Bank Audi. Une compétition qui s'intéresse aux stratégies de croissance de différentes entreprises libanaises. Vingt plans de développement ont été soumis à un jury de professionnels qui a choisi de récompenser l'équipe de Kitchen Confidential d'un chèque de 33 000 dollars.


Dans une prochaine étape, prévue pour novembre, Imad Khaïrallah et ses complices envisagent de proposer des aliments basés sur le Gut and Psychology Syndrome (Gaps), développé par la neurologiste britannique Natasha Campbell-McBride en 2004. Un régime qui prétend et espère guérir les patients souffrant d'autisme, de dyslexie, dyspraxie, dépression et schizophrénie. Même s'il n'existe pas encore de preuves réellement scientifiques, de nombreux cas de guérison recensés dans le monde permettent d'y croire. « Plus de 100 personnes sont en liste d'attente pour ce régime spécifique, confie Imad, passionné. Notre objectif est également, pour notre carte habituelle, d'atteindre les écoles, les compagnies d'aviation... Les possibilités sont énormes. »


Projet ambitieux, certes, mais dans lequel rien n'est laissé au hasard. Le trio, complémentaire, voit grand, sans brûler les étapes. La démarche et le message sont clairs : changer de style alimentaire, manger bon, manger sain et améliorer sa qualité de vie. Dans un pays qui baigne dans les scandales alimentaires et le manque de contrôle sanitaire, le message est bien reçu.

 

Lire aussi
Isabella Baffa, une cuisine d'amour

Beirut cooks... et Beyrouth sourit
La cuisine libanaise à l'assaut des États-Unis

Un restaurant libanais élu « meilleur traiteur » en Grande-Bretagne

La cuisine libanaise fait sensation à Ibiza

Le patrimoine culinaire de Zahlé reconnu par l'Unesco

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

voilà une migration intéressante ...vers les slow-food ...

NAUFAL SORAYA

Chapeau!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué