X

À La Une

L’agression d'une fonctionnaire du Palais de justice par le député Fattouche arrangée à l’amiable

Liban
Rita SASSINE | OLJ
20/10/2014

Le député de Zahlé, Nicolas Fattouche, a agressé hier une employée du Palais de justice à Baabda chargée du dépôt des plaintes des avocats. Dans les faits, relatés à L'Orient-Le Jour par une source très proche de l'employée, le député est entré lundi matin dans le bureau chargé du dépôt des plaintes des avocats alors que Manale Daou s'y trouvait seule. L'employée travaillait sur une autre formalité, mais quand elle a vu M. Fattouche qu'elle n'a d'ailleurs pas reconnu, selon la même source, elle a entrepris de mettre le papier de côté afin de l'aider. « Manale ne lui a pas demandé de patienter comme ont rapporté certains médias, elle a juste pris quelques secondes, le temps de voir avec quelle catégorie de fichiers ranger le document entre ses mains », précise la source.

Ce délai de quelques secondes a déplu au député qui a insulté l'employée. Choquée, cette dernière lui a demandé qui il était et pourquoi il lui parlait de cette façon. C'est alors que M. Fattouche a saisi Manale par l'épaule pour vraisemblablement la frapper, selon la source, mais des personnes ont vu la scène et ont calmé le député. Nicolas Fattouche a fini par quitter les lieux.

Selon la source, le procureur général est intervenu pour régler la situation. « Manale est consciente qu'elle peut porter plainte, mais elle a décidé de ne pas le faire. Finalement, cette femme est une fonctionnaire, vous comprenez donc sa situation », ajoute la source dans une allusion claire au fait que l'employée craint de perdre son poste.

Notre source dément par ailleurs des informations rapportées par des chaînes de télévision, selon lesquelles Manale a présenté des excuses au député pour faire plaisir à certains de ses supérieurs, dont un magistrat.
Contacté par L'Orient-Le Jour, M. Fattouche était de son côté injoignable.

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Houri Ziad

Ca me rappelle notre fameux ministre qui a ose deposer une plainte a l'ambassade de france au liban...parceque on lui avait demande d'oter ces chaussures pour un controle de securite comme tous les passagers d'un vol pour Beyrouth... notre superbe ministre avait refuse pretendant n'etre pas comme tout le monde...mais comme on l'imagine..la securite de l'aeroport lui a dit d'aller se faire f....et cet autre fait divers quand on a ordonne a un avion de ligne de retourner a Bagdad recuperer le fils retardataire du ministre transport...qui devait comme son pere un sale petit c...fils a papa...et maintenant celui la....eh bien Mrs..Mmes...voila les genies qui nous gouvernent...et qu'on merite certainement..

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET S'IL S'APPELAIT UN PAUVRE TABBOULÉ... C'AUTAIT ÉTÉ AUSSI UN ARRANGEMENT À L'AMIABLE ? QUAND LA JUSTICE N'EST PAS RENDUE ÉQUITABLEMENT CONTRE TOUS LES "PLATS" C'EST L'OFFENSE GASTRONOMIQUE... L'INIQUITÉ CONTRE LES AUTRES MÉZÉS... ET LA HONTE !

Yves Prevost

Un député est censé être au service du peuple et non l'inverse. Mais cette notion est-elle compréhensible au Liban?

c...

Selon que vous serez puissant ou misérable ..les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ....Jean De La Fontaine n ã jamais été autant d actualité. Comment cautionner ce comportement ignoble

Nadine Naccache

Pitoyable!

Kaldany Antoine

Crapuleux...

Jean Michael

Quelle honte! Ma sympathie et tout mon support vont a cette dame employee.

Cyril Menassa

Honteux...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Guerre du Yémen : ce qu’en dit un houthi de passage au Liban...

Un peu plus de Médéa AZOURI

Visconti et les lahem baajine

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué