X

Liban

Les mots pour (ne pas) le dire

Arrêt sur image
Z.M. | OLJ
06/08/2014

Il a passé six ans, pas un jour de plus, à recevoir. Désormais, c'est lui qui se déplace. Après le Sérail, la semaine dernière, où il avait été reçu par le Premier ministre Tammam Salam, c'est à Yarzé que l'ancien chef d'État Michel Sleiman a été hier présenter ses condoléances au commandant en chef de l'armée, Jean Kahwagi, en présence du ministre de la Défense Samir Mokbel, pour la mort des officiers et soldats dans la bataille de Ersal. Il a salué la décision de M. Salam et de tout son gouvernement de ne ménager aucun soutien, fût-ce le plus insignifiant en apparence, pour soutenir cette troupe qu'il a lui-même dirigée pendant des années. Il a également exhorté l'ensemble de la classe politique et des Libanais à ne pas user et abuser de prétextes futiles pour faire assumer à l'armée la moindre part de responsabilité ou réduire celle des terroristes. M. Sleiman s'est arrêté là. Il n'a pas évoqué, en mettant sur le tapis le concept de responsabilités, celle, pourtant majeure, à la limite originelle, d'un Hezbollah qui savait pertinemment qu'en allant combattre aux côtés des soldats d'Assad, il ouvrait toutes grandes les portes d'un enfer dont le Liban se serait réellement passé. Ce n'est pas que l'ancien locataire de Baabda soit redevenu frileux. Yarzé n'était sans doute pas le lieu pour... Il se rattrapera sûrement bientôt.



À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UN VRAI PRÉSIDENT !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Ce n'est pas que l'ancien locataire de Baabda soit redevenu frileux. Yarzé n'était sans doute pas le lieu pour... Il se rattrapera sûrement bientôt." ! Gardons les sabots sur terre Svp, et "restons" ZEN, please !

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué