Liban

Détenu au Liban, Dell’Utri définitivement condamné en Italie

OLJ
12/05/2014

La Cour de cassation italienne a condamné ce week-end définitivement à sept ans de prison pour complicité avec la mafia Marcello Dell'Utri, cofondateur du parti de Silvio Berlusconi, arrêté mi-avril au Liban alors qu'il était en fuite. Et pour le procureur de cette Cour, Aurelio Galassio, qui a requis la confirmation définitive de cette condamnation datant de 2013, les contacts entre Cosa Nostra, la mafia sicilienne, et M. Dell'Utri « ne se sont jamais interrompus ».


Lundi, le ministre de la Justice, Andrea Orlando, avait demandé officiellement aux autorités libanaises que M. Dell'Utri soit extradé.


Le 15 avril dernier, la plus haute juridiction pénale aurait dû signifier à M. Dell'Utri, 72 ans, si sa sentence était définitive ou non, concluant ainsi une procédure judiciaire longue de plus de 20 ans. Mais en l'absence de ses deux avocats qui s'étaient déclarés malades en présentant des certificats médicaux, elle avait décidé de renvoyer la date de l'audience au 9 mai.


La police antimafia italienne, saisie d'une demande de mise en détention préventive de la Cour de Palerme depuis le 8 avril, avait alors précisé que M. Dell'Utri était « introuvable » et qu'elle le considérait comme en fuite. Quelques jours après, l'ancien sénateur avait été interpellé dans un luxueux hôtel de Beyrouth et conduit au quartier général de la police. La veille de son arrestation, M. Dell'Utri avait fait diffuser un communiqué où il niait « vouloir se soustraire à la sentence de la Cour de cassation » et être « à l'étranger pour une période de soins et de repos ».


Condamné en appel à 7 ans de prison pour complicité avec la mafia, il fait l'objet d'un mandat d'arrêt international valable dans toute l'Union européenne et les pays avec lesquels l'Italie a signé des traités d'extradition.

 

Lire aussi

L'affaire Dell'Utri tient en haleine les gouvernements italien et libanais

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Devoirs de l’homme

Décryptage de Scarlett HADDAD

Aoun déterminé à renvoyer la balle gouvernementale dans le camp du Parlement

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué