X

Liban

Lama Tammam Salam ouvre le Grand Sérail au débat public

Liban

Tous les mercredis, des sujets sociaux seront débattus au Grand Sérail de Beyrouth. Des associations civiles et des experts participeront à des tables rondes pour mettre la lumière sur un sujet social ou culturel déterminé et en débattre. L'initiative est celle de Lama Tammam Salam, l'épouse du Premier ministre.

15/04/2014

Lama Tammam Salam, l'épouse du Premier ministre, a lancé une initiative, qui durera le temps du mandat de son mari, soit, en principe, un mois et demi. Intitulée « Rendez-vous avec le Sérail », cette initiative ouvrira pour la première fois le Sérail au public, l'espace de quelques heures, tous les mercredis, à des personnes travaillant dans des domaines précis.


L'initiative a été annoncée hier avec un événement conçu spécialement pour les orphelins suivi d'une kermesse sur le parvis intérieur du prestigieux siège des Premiers ministres du Liban. Mme Salam a pris la parole pour souligner que « l'initiative Rendez-vous avec le Sérail a pour but d'organiser des rencontres sur des thèmes sociaux et culturels ». « J'ai voulu, avec mon mari, que le Sérail soit un espace ouvert aux Libanais, afin qu'ils parlent de leurs problèmes. J'ai voulu créer une plate-forme même si ces problèmes ne seront pas résolus. Le fait d'en parler et de les mettre dans le domaine public peut changer les choses », a-t-elle indiqué en réponse à une question de L'Orient-Le Jour.


« Chaque mercredi, un thème déterminé sera traité. Demain mercredi par exemple, nous accueillons des ONG qui militent pour le respect des droits des enfants aux besoins spéciaux. Plus tard, nous traiterons d'autres sujets tels que le renforcement du rôle de la femme sur le plan socio-économique, la mission des infirmières. Dans ce cadre, nous rendrons hommage à un nombre d'infirmières qui travaillent dans des hôpitaux universitaires. Il y aura également une table ronde sur les droits des personnes âgées et une autre sur l'environnement », a-t-elle dit.
« Lors de ces activités, des délégués d'ONG et des experts prendront part aux tables rondes et aux conférences », a-t-elle indiqué, remerciant l'entreprise Memac Ovilgy pour son soutien.
« J'ai voulu inaugurer l'initiative par une activité destinée aux enfants, car ils incarnent la joie de vivre et l'innocence », a-t-elle poursuivi.


Hier donc, l'espace de trois heures, le parvis du Sérail a pris les allures de fête foraine. Plus de 200 enfants, venus d'orphelinats des quatre coins du pays, étaient présents.
Il y avait deux gigantesques toboggans, des jongleurs et des clowns. Il y avait aussi des kiosques qui offraient de la barbe à papa, du pop-corn, du jus, des sandwiches, des crêpes, des jouets et des jeux. Une jeune fille conduisant une bicyclette ornée de rubans multicolores avec une caisse avant remplie de sucettes faisait le tour des petits.
Il y avait des chants et des animations et surtout des coussins rouges sur lesquels les enfants émerveillés se reposaient en mangeant leurs friandises.


Plusieurs femmes de ministres ont pris part à l'événement. Certaines d'entre elles n'ont pas hésité à se joindre aux jeux ou à chanter les comptines passées en boucle.
Étaient notamment présentes Joyce Samir Mokbel, Marlène Boutros Harb, Mona Ramzi Jreige, Dania Sejaan Azzi, Grace Alain Hakim, Chantal Gebran Bassil, Wadad Rony Araiji et Mino Mohammad Machnouk.

 

Pour mémoire

Wafa' Sleiman lance le programme pour l'égalité des genres

Pas de gouvernement sans femmes, plaide Randa Berry

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

On ne peut qu’ applaudir l’initiative de Lama Tammam Salam une mesure qui donne du nouveau sang au Grand Sérail en acceptant le dialogue avec les diverses instances sociales .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué