Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Brèves

Tunisie
Jomaâ : Sécurité et économie, défis à relever avant les élections

Rétablir la sécurité face au « terrorisme » et créer les conditions pour relever l'économie sont les clés pour permettre la tenue d'élections en 2014, a déclaré hier Mehdi Jomaâ. La Tunisie est minée par l'essor d'une mouvance jihadiste depuis la révolution ayant conduit à la chute de Zine el-Abidine Ben Ali en janvier 2011. Mehdi Jomaâ a par ailleurs insisté sur les efforts à faire sur le plan économique en « arrêtant l'hémorragie des finances publiques », « reprenant les projets d'infrastructure », « développant les régions » avec « le soutien des (pays) frères et des institutions internationales ». La misère et le chômage étaient des facteurs au cœur de la révolution de 2011. Des conflits sociaux, parfois violents, interviennent encore régulièrement.

Yémen
Douze morts dans des combats entre rebelles chiites et une tribu

Douze personnes ont été tuées lundi et hier dans un nouveau round de combats entre rebelles chiites et la tribu des Hached au nord de la capitale yéménite Sanaa, ont indiqué des sources tribales. Ces combats, parfois à l'arme lourde, se concentrent dans les vallées de Khiwane et Danane, de la province de Omrane, à quelque 140 km au nord de Sanaa, selon ces sources. Les belligérants ont dépêché des renforts sur place, ont indiqué des témoins, ce qui laisse supposer que les affrontements vont se poursuivre d'autant plus que l'armée a décidé de ne pas intervenir. Les rebelles avaient déclenché les hostilités, selon des sources tribales, avec l'intention de punir des tribus de leur soutien à des groupes salafistes qui étaient retranchés à Dammaj, une enclave dans la province de Saada contrôlée par les chiites.

Coopération
Accord sur le Lycée franco-qatari de Doha

La France a signé hier un accord de partenariat avec le Lycée Voltaire de Doha, un établissement privé où la langue arabe et la religion musulmane sont enseignées aux enfants qataris. L'accord prévoit notamment un programme de formation continue du personnel. La partie qatarie avait souhaité dès l'ouverture de cet établissement en 2007 instituer l'enseignement de la religion musulmane aux élèves musulmans conformément à la loi du Qatar dans cette école, ainsi que l'enseignement de l'arabe.

France
Perquisitions chez Dieudonné, soupçonné de fraude

La police a perquisitionné hier des propriétés du comique français controversé Dieudonné ainsi que le Théâtre parisien où il se produit. Ces perquisitions se déroulent dans le cadre d'une enquête préliminaire du parquet de Paris pour organisation frauduleuse d'insolvabilité, blanchiment et abus de biens sociaux. Outre le théâtre, sont notamment visés plusieurs domiciles de Dieudonné, ainsi que des sociétés qui gèrent son activité.

Kadhafi évoquait en 2011 un financement occulte de Sarkozy

L'enregistrement audio d'une interview accordée le 16 mars 2011 à la journaliste française Delphine Minoui, pour Le Figaro, par Mouammar Kadhafi évoque un financement politique occulte de Nicolas Sarkozy. L'ancien dirigeant libyen, tué en octobre 2011, n'apporte pas de preuve à l'appui de cette accusation déjà lancée par plusieurs dignitaires de l'ancien régime, en particulier son fils Seif al-Islam. La chaîne de télévision France 3 va diffuser cet enregistrement aujourd'hui.

Leonarda menace de se suicider

Leonarda Dibrani, la collégienne rom kosovare expulsée en octobre par les autorités françaises, a accueilli avec désarroi la décision de la justice de rejeter les requêtes de ses parents visant l'obtention d'un titre de séjour en France, menaçant de se suicider. « Ils (les autorités françaises) auraient mieux fait de nous tuer car ici ce n'est pas une vie, ce n'est pas de la justice mais de l'injustice, je vais me tuer car ici nous n'avons pas de vie », a-t-elle déclaré à Kosovska Mitrovica, au Kosovo, où elle se trouve avec sa famille depuis leur expulsion de France.

Russie
Un média s'excuse après avoir qualifié Goebbels de « grande figure »

Le premier groupe médiatique russe a annoncé hier qu'il allait limoger un service entier après la publication sur Facebook d'un message qualifiant le ministre de la propagande nazi, Joseph Goebbels, de « grande figure ». La page Facebook du groupe public de télévision VGTRK a publié lundi une photo de Goebbels, citant son opinion sur Lénine, dans le cadre d'une série intitulée Les grandes figures sur Lénine marquant le 90e anniversaire de la mort du fondateur de l'État soviétique. « Nous nous excusons auprès de nos lecteurs pour cette publication contraire à l'éthique », a écrit hier VGTRK sur sa page Facebook.

Centrafrique
Feu vert de l'ONU à une force de l'UE

Le Conseil de sécurité de l'ONU a donné hier son feu vert à l'engagement d'une force européenne en Centrafrique pour épauler les troupes françaises et africaines. Dans une résolution adoptée à l'unanimité, le Conseil menace en outre de sanctions ciblées tous ceux qui menacent la paix et la stabilité en Centrafrique. Le Conseil a décidé de mettre sous mandat de l'ONU les quelque 500 soldats européens. À terme, l'ONU considère qu'il faudrait déployer plus de 10 000 Casques bleus pour sécuriser la Centrafrique. La présidente Catherine Samba Panza a pour sa part indiqué qu'elle allait demander une opération de maintien de la paix de l'ONU.

Kenya
Défiant les lois, un écrivain sort du placard

Avec sa crête de cheveux teints en rouge et bleu, l'écrivain kényan Binyavanga Wainaina n'a pas peur de choquer. Mais la récente annonce publique de son homosexualité est sans doute l'un de ses manifestes les plus forts à ce jour. L'écrivain a fait cette révélation dans une nouvelle publiée en ligne : je suis homosexuel, maman. Cette nouvelle, « un acte politique » selon M. Wainaina, est un défi aux répressives législations antigays du continent africain. Ce coming-out public, au lendemain de ses 43 ans, le 18 janvier, est aussi une question de maturité, dit-il.

Afghanistan
Attaques de talibans : Karzaï accuse Washington

Le président afghan Hamid Karzaï, dont les relations avec les États-Unis sont au plus bas, accuse l'armée américaine d'avoir soutenu, voire conduit une partie des attaques attribuées aux talibans, a rapporté hier le Washington Post. Citant un conseiller de la présidence afghane s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, le Post affirme que le président afghan a dressé depuis plusieurs années une liste de plusieurs dizaines d'attaques rebelles derrière lesquelles se cacherait en fait Washington. Les États-Unis seraient notamment impliqués dans l'attentat-suicide commis le 17 janvier contre un restaurant libanais de Kaboul, fréquenté par les expatriés, qui fit 21 morts. « Karzaï et certains de ses principaux conseillers soupçonnent que l'attaque aurait été perpétrée pour détourner l'attention d'une frappe aérienne américaine dans la province de Parwan, dans laquelle des civils ont été tués deux jours plus tôt », affirme le Post.


TunisieJomaâ : Sécurité et économie, défis à relever avant les élections
Rétablir la sécurité face au « terrorisme » et créer les conditions pour relever l'économie sont les clés pour permettre la tenue d'élections en 2014, a déclaré hier Mehdi Jomaâ. La Tunisie est minée par l'essor d'une mouvance jihadiste depuis la révolution ayant conduit à la chute de Zine...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut