Moyen Orient et Monde

Violents bombardements autour de Yabroud, dernier verrou rebelle de Qalamoun

Révolte

Jarba accuse le régime d'armer les jihadistes pour tenter de faire échouer la rébellion.

OLJ
11/12/2013

Les forces du régime syrien ont violemment bombardé hier le dernier bastion important des rebelles dans la région de Qalamoun, au nord de Damas, où l'armée a déjà remporté une série de succès.
Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les combats se concentraient hier autour de Yabroud, qui semble être, selon l'OSDH, le prochain objectif de l'armée syrienne. Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, les forces du régime sont appuyées par des combattants du Hezbollah et des milices chiites irakiennes. Début décembre, douze religieuses d'un couvent de la ville chrétienne de Maaloula, située près de Yabroud et à 55 km au nord de Damas, avaient été conduites à Yabroud par des rebelles, accusés par le régime de vouloir en faire des « boucliers humains ». Ces religieuses ont été enlevées et se trouvent avec des membres du Front el-Nosra, affilié à el-Qaëda, a assuré hier M. Abdel Rahmane en demandant qu'elles soient libérées et remises à la Croix-Rouge.
Selon l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales, le régime contrôle désormais la quasi-totalité de la région de Qalamoun et a repris en particulier les localités situées le long de la route Damas-Homs, qu'il se prépare à rouvrir. La prise de la région de Qalamoun, à la lisière du Liban, permettrait au régime de s'assurer une continuité territoriale sous son contrôle entre les provinces de Damas et de Homs. Mais les rebelles tiennent toujours Yabroud. Ils ont pris début décembre le contrôle de Maaloula et restent présents dans plusieurs petits villages.
Plus au Nord, dans la province d'Alep, 12 combattants de bataillons islamistes ont été tués lors de combats dans le village de Maskana, a indiqué l'OSDH.
Par ailleurs, la Coalition de l'opposition syrienne a affirmé dans un rapport publié hier que les forces du régime de Bachar el-Assad avaient tué près de 2 900 personnes, « dont plus de 200 enfants et 120 femmes », lors d'une vingtaine de massacres à l'arme blanche depuis le début en mars 2011 du conflit qui ravage le pays.
Sur le plan humanitaire, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a annoncé hier à Genève qu'il allait lancer demain pour la première fois par avion à partir d'Irak du matériel, des vêtements chauds et du ravitaillement pour aider des réfugiés au Kurdistan syrien.
Enfin, en visite au Koweït, le chef de la Coalition de l'opposition, Ahmad Jarba, a répété que le régime de Bachar el-Assad n'avait pas d'avenir en Syrie et l'a accusé de fournir des armes aux jihadistes extrémistes pour tenter de faire échouer la rébellion.

(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Avec tous ces "derniers verrous" déjà "perdus" par les Révolutionnaires Sains syriens, les Satanés bääSSyriens auraient dû déjà gagné mille fois la partie ; yâ hassirtihhh !

PAUL TRONC

Qui de rami abdel rahmane ou de jarba ment ? parce que jarba dit que les mechants islamistes sont armes par le regime legitime de Bashar pour le combattre, alors que adel rahmane reconnait que les religieuses sont emprisonnees par ces mechants , et la ou tt est confus, c'est qu'il leur demande expressement de les liberer . Il ne le demande pas aux militaires legitimes de le faire , mais bien a ceux qu'il a toujours supporte dans ses rapports mensongers . Bon je viens de dire qui est le menteur , mais jarba ne l'est pas , c'est qu'un ignorant et un stupide mercenaire manipule en voie d'ejection . Je le disais , la suite sera palpitante de retournement et de debandade , deja l'ex allie a coupe les ponts de l'armement lethal qu'il dit , hahahaha !!!

GEDEON Christian

Oups...sale temps pour les rebelles syriens. Les USA suspendent leur "aide non létale"(sic!) aux rebelles du nord de la Syrie...après une nième offensive islamiste...le massacre final va pouvoir commencer, sans compter que les pays du Golfe saluent la nouvelle orientation de l'Iran. Chaud devant...pas étonnant que les islamistes aient conquis sur les rebelles démocrates le poste frontière avec la Turquie...c'est leur porte de sortie...Erdo...bon courage, parce que c'est chez toi qu'ils vont venir...l'arroseur va être très arrosé...mais que M.Bachar ne se réjouisse pas trop vite...je crains qu'il ne fasse partie du package deal...in fine.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants