X

Liban

Le Festival de Baalbeck relocalise, le temps d’une saison, sa scène dans le Grand Beyrouth...

OLJ
02/07/2013

Nous avons reçu le communiqué suivant du comité du Festival de Baalbeck que nous publions dans son intégralité :
« Depuis 1956, date de la création du Festival de Baalbeck sous l’égide du président de la République Camille Chamoun, la mission de notre festival est d’accueillir des artistes de grand talent, de diffuser la force culturelle du Liban dans un lieu unique au monde : les temples de Baalbeck.
« Il nous arrive, toutefois, de devoir nous adapter aux difficultés que traverse la région. Ce fut le cas en 2006, quand nous avons repris à Beyrouth, en décembre, le spectacle de Feyrouz, prévu pour l’édition de l’été et annulé pour force majeure.
« Cette année, nous avions annoncé un programme qui fait notre fierté. Malheureusement, la soprano Renée Fleming a annulé son concert du 30 juin et Assi Hallani a préféré reporter, d’un commun accord avec le comité, son spectacle à l’année prochaine, dans la citadelle de Baalbeck. Au vu de l’évolution de la situation, et après avoir consulté les autorités, nous avons fait le choix de continuer malgré tout, en relocalisant exceptionnellement les autres spectacles.
« C’est ainsi que les artistes Marianne Faithfull, Éliane Élias, Sidi Larbi Cherkaoui, Fadia Tomb el-Hage, Marcel Khalifé et ceux qui les accompagnent,feront le chemin vers le Grand Beyrouth, pour faire valoir le message culturel fort du Festival de Baalbeck “hors les murs”. Dans un lieu chargé d’histoire, une manufacture de soie du XIXe siècle, la Magnanerie de Jdeidet el-Metn, accueillera donc pour la première fois la scène d’un festival. Nous avons choisi ce lieu car il est encore méconnu du public, qu’il se situe aux portes de la capitale et qu’il est accessible de toutes les régions.
« Les dates de ces spectacles ne changent pas : Marianne Faithfull, icône pop, le samedi 17 août, Éliane Élias, chanteuse et pianiste de jazz, le vendredi 23 août, Marcel Khalifé et son oud, le samedi 24 août, le spectacle de danse PUZ/ZLE de Sidi Larbi Cherkaoui, avec la participation de Fadia Tomb el-Hage, le vendredi 30 août.
« Nous remercions toutes les personnes qui nous accompagnent et qui croient en nous, et plus particulièrement le public car c’est lui le cœur du succès d’un festival.
« En temps de crise, l’art et les artistes sont les seuls à pouvoir adoucir le quotidien. Et l’année prochaine, nous nous retrouverons tous à Baalbeck !

Le comité du Festival international de Baalbeck »

NB : les billets seront disponibles à l’achat à partir du jeudi 5 juillet 2013 chez Virgin Ticketing box office.
Pour toute information supplémentaire vous pouvez contacter le bureau du festival au 01-373150/1/2 ou la billetterie chez Virgin Ticketing box office au 01-999666.


Lire aussi

Yanni, mi-homme-orchestre, mi-chef d’orchestre

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

C'est hélas pénalisant ...pour l'ensemble des spectateurs habitant Baalbek et régions ... car ils devront se déplacer jusqu'à Beyrouth pour voir les spectacles ....

Atie Lina

c'est très très triste...mais bravo quand même....prions juste que le temporaire ne devienne pas permanent...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué