Rechercher
Rechercher

Liban - Droits de l’homme

Dans un appel solennel, des personnalités chiites dénoncent la politique du Hezbollah en Syrie et au Liban

Des personnalités chiites de premier plan de la société civile, dont l’ancien ministre Ibrahim Chamseddine et l’ancien ambassadeur Khalil Kazem el-Khalil, ont lancé un appel solennel soulignant, à l’adresse notamment des chiites, que « la force ne saurait être une garantie pour l’avenir » et que le peuple syrien a le droit de choisir le système politique qu’il désire « loin de toute intervention étrangère ».

Dix personnalités chiites de premier plan, dont l’ancien ministre Ibrahim Chamseddine, fils de l’ancien chef spirituel de la communauté chiite, feu cheikh Mohammad Mehdi Chamseddine, ainsi que les fils d’anciens ténors de la vie parlementaire et politique au sein de la communauté chiite (Sabri Hamadé, Kazem el-Khalil et Mohsen Slim) ont publié un appel solennel adressé aux Libanais en général, et aux chiites en particulier, critiquant, sans le nommer, le Hezbollah pour sa ligne de conduite, tant en ce qui concerne sa participation à la guerre syrienne que son attitude entravant l’édification d’un État central fort au Liban.


L’appel des dix personnalités chiites souligne sur ce plan, dans une allusion à peine voilée au Hezbollah, que « la force ne saurait constituer une garantie pour l’avenir », de même que « le critère du nombre (au plan démographique) ne peut constituer un argument convaincant » (dans toute lutte politique). Le document affirme en outre que le peuple syrien a le droit de choisir librement le système politique qu’il désire « loin de toute intervention étrangère ». L’appel est signé par Rached Sabri Hamadé, Khalil Kazem el-Khalil (ancien ambassadeur du Liban à Téhéran), Youssef Talaat Zein, Lokman Mohsen Slim, Ibrahim Mohammad Mehdi Chamseddine, Chawki Mohammad Safieddine, Maged Samih Fayad, Mona Abdallah Fayad (professeur à l’AUB), Mohammad Farid Matar et Ghaleb Abbas Yaghi.


Les signataires du document commencent par dénoncer la prorogation du mandat de la Chambre, la qualifiant « d’abus de pouvoir », soulignant en outre qu’ils se positionnent en tant que « chiites », mais leur allégeance au Liban « prime sur toute autre allégeance ». « Les signataires soulignent que leur qualité de chiites constitue l’un de leurs qualificatifs, mais elle ne reflète nullement le titre d’une entité à part entière. Cette qualité est mise en relief en raison de la conjoncture délicate sur la scène libanaise, les signataires estimant que la voie menant au projet national nécessite qu’ils mettent en avant une telle qualité dans leur discours adressé à leurs concitoyens libanais ou aux fils de la communauté chiite. Partant, ils proclament leur détermination à poursuivre ensemble des efforts continus, de manière concertée et complémentaire, afin de préserver le Liban, en tant qu’entité et État ».

 

(Reportage : Ces Libanais prêts à mourir pour le Hezbollah en Syrie...)


Et d’ajouter que « la source principale des défis et des dangers auxquels est confronté le Liban est la déliquescence de l’État, due au torpillage pratiqué par des factions partisanes ». « Ceux qui imposent leur hégémonie à la communauté chiite jouent un rôle central dans ce torpillage, ce qui entraîne les Libanais dans des confrontations gratuites entre eux ainsi qu’avec diverses parties dans leur environnement arabe, soulignent les signataires. Par souci de préserver le Liban, en tant qu’entité et État, et par souci de sauvegarder la communauté chiite ainsi que les autres communautés, les signataires souhaitent rappeler, sans complaisance, que la force, aussi puissante soit-elle, n’est nullement une garantie pour le présent et l’avenir, de même que le facteur du nombre ne saurait être un argument convaincant. Il est grand temps, s’il n’est pas déjà trop tard, de se livrer à une remise en question globale des politiques suivies au cours des dernières décennies, sur le double plan libanais et chiite. »


Après avoir mis en garde contre les retombées possibles de la crise syrienne sur le Liban, au niveau politique, social et de la sécurité, le document souligne que « les Libanais sont appelés à admettre que le peuple syrien a entièrement le droit de décider lui-même de ses options présentes et futures, ainsi que du système politique qu’il désire mettre en place, loin de toute intervention étrangère ». « Les signataires de cet appel réaffirment leur solide conviction commune que les nations ne sauraient être édifiées à l’ombre de l’oppression et que les dictatures ne peuvent protéger la diversité et les minorités, ajoute le document. Ce sont les principes démocratiques, le respect des libertés publiques et individuelles, le respect de la loi et l’alternance au niveau du pouvoir qui sont susceptibles de sauvegarder la dignité de l’individu et de la collectivité. »


En conclusion, les signataires soulignent que « le seul moyen de faire face aux défis et aux dangers est d’édifier un État juste, efficace et souverain, l’État de droit et des institutions, qui s’engage sur la voie du progrès et de la modernité, afin d’aboutir aux valeurs civiles et citoyennes auxquelles aspirent les Libanais, dans le cadre d’une République démocratique parlementaire, fondée sur le respect des libertés publiques et des droits de l’homme ».

 

 

Pour mémoire

Dans le caza de Baalbeck, presque chaque localité a perdu un combattant du Hezbollah à Qousseir


« Le Hezbollah perd du terrain au sein de la communauté chiite... »

 

Dix personnalités chiites de premier plan, dont l’ancien ministre Ibrahim Chamseddine, fils de l’ancien chef spirituel de la communauté chiite, feu cheikh Mohammad Mehdi Chamseddine, ainsi que les fils d’anciens ténors de la vie parlementaire et politique au sein de la communauté chiite (Sabri Hamadé, Kazem el-Khalil et Mohsen Slim) ont publié un appel solennel adressé aux Libanais...
commentaires (10)

Tres beau geste... en parole, mais ou étaient ils donc lorsque le gouvernement Sanioura avait besoin de ministres Chiites pour continuer son oeuvre? Pourquoi se sont ils tous débinés alors qu'ils auraient du offrir leurs services a ce moment la pour "faire face aux défis et aux dangers est d’édifier un État juste, efficace et souverain, l’État de droit et des institutions, qui s’engage sur la voie du progrès et de la modernité, afin d’aboutir aux valeurs civiles et citoyennes auxquelles aspirent les Libanais, dans le cadre d’une République démocratique parlementaire, fondée sur le respect des libertés publiques et des droits de l’homme". N'ont ils donc pas appris qu'en des temps dures il faut prendre le taureau par les cornes pour régler les problèmes et non l'éviter en espérant qu'il se calmera. Depuis indépendance les politiciens Libanais n’arrêtent de le faire et aujourd'hui nous sommes encore plus dans la mouise qu'alors. Maintenant il faut agir!!!

Pierre Hadjigeorgiou

12 h 39, le 06 juin 2013

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Tres beau geste... en parole, mais ou étaient ils donc lorsque le gouvernement Sanioura avait besoin de ministres Chiites pour continuer son oeuvre? Pourquoi se sont ils tous débinés alors qu'ils auraient du offrir leurs services a ce moment la pour "faire face aux défis et aux dangers est d’édifier un État juste, efficace et souverain, l’État de droit et des institutions, qui s’engage sur la voie du progrès et de la modernité, afin d’aboutir aux valeurs civiles et citoyennes auxquelles aspirent les Libanais, dans le cadre d’une République démocratique parlementaire, fondée sur le respect des libertés publiques et des droits de l’homme". N'ont ils donc pas appris qu'en des temps dures il faut prendre le taureau par les cornes pour régler les problèmes et non l'éviter en espérant qu'il se calmera. Depuis indépendance les politiciens Libanais n’arrêtent de le faire et aujourd'hui nous sommes encore plus dans la mouise qu'alors. Maintenant il faut agir!!!

    Pierre Hadjigeorgiou

    12 h 39, le 06 juin 2013

  • PAR VOTRE SILENCE, MESSIEURS, VOUS AVEZ PROFITEZ À FOND LA CAISSE DE LA SITUATION AU LIBAN PENDANT TOUTES CES ANNÉES LÀ, VOUS ÊTIEZ OÙ...AUJOURD'HUI LE FEU ARRIVE CHEZ VOUS AUSSI ET HASSAN NASRALLAH NE POURRA PLUS VOUS PROTÉGER C'EST TROP TARD ET VOUS LE SAVIEZ MAINTENANT.

    Gebran Eid

    12 h 27, le 06 juin 2013

  • Un point de vue de l'extérieur: L'unité du Liban semble soumise à rude épreuve. Les alliances du Hezbollah ne peuvent pas sortir le pays de l'impasse. Mais il serait également faux d'imputer au Hezbollah et à ses alliances la seule responsabilité du blocage. Il y a les grands équilibres régionaux qui pèseront toujours et nécessairement dans la balance qui forme l'avenir de tous les pays du Moyen Orient. El l'Iran - indépendamment du régime actuel et de ses mollahs - sera toujours une puissance avec son influence particulière et sa contribution légitime. Evidemment, le piège "confessionnel" qui menace le Liban, est terrible. Cela me fait penser à l'histoire de ma propre nation (allemande): la terrifiante Guerre de 30 Ans.

    Schmitz Norbert

    12 h 22, le 06 juin 2013

  • Je préfère ce genre d'appel de mes correligionnaires, qui prouvent qu'on peut s'exprimer sans se faire agresser chez nous par nous, que celui d'un appel qui aurait à supplier les salafowahabocanibalosetc... d'arrêter les massacres faits sur la communauté chiite, comme il se fait en Irak, Afghanistan, Pakistan, Iran, Yemen etc.. et qui était planifié en Syrie légitime. Au fait est ce que les wahabosalafoqataricanibalo/turcs pourraient lancer un appel à arrêter les massacres sur les chiites dans ces endroits ?? Le vrai chiite est celui qui est conscient du danger qui le guette et qui dépasse de loin ce qui leur arrive en ce moment, suivez mon regard.

    Jaber Kamel

    12 h 01, le 06 juin 2013

  • Cette COURAGEUSE Lutte de ces Valeureux "chiites"-ci porte certes des marques de "Défaites?". Mais ce n’est pas là "l'Homme chïïte" qui succombe ainsi, mais ses traditionnels appendices "Parasites" : mollâhs Pers(c)és et illusions Walïyou-fakihistes dont ce "Chïïsme Nouveau" n'est pas encore dégagé, et dont il ne peut être affranchi par ses seules "illusoires" victoires Sociétales mais seul par toute une Série de défaites Politiques. Ce n'est donc point par ses Juvénilités que ce "Chïïisme Nouvelle tendance" se frayera la voie ! Au contraire, c'est en faisant surgir ce FakîhIranàRienisme compact, adversaire clair et Net à sa hauteur et en le combattant dans les esprits, que cette "Rébellion chiite" et courageuse deviendra une sorte d’Aggiornamento du Chïïsme libanais. Dans ce corps à corps entre l’ogre Archaïque Perc(s)é qui sort ses Cornes et ce chïïsme Printanier, le premier aura entre ses griffes tous les Coiniques Fanatiques et Noircis jusqu’à ce que cette Printanière chïïte Démocratique à Pensée Libre déferlera pour de bon enfin sur cette "Fertile wilâïyah" Méditerranéenne et Levantine….

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 55, le 06 juin 2013

  • SUITE : Et où chaque nouvelle Percée Printanière apportera in fine un Nouveau et Bon bulletin Printanier du fin fond même de Bäalbick-Hirmil, de Sakssakïyéh et même des fins confins de l’Indépassable Nabbattïyéh ; entretenant par là "l'Ivresse!?" de ces éhhh Sains chïïtes et Libres, et non de ces autres Sectaires Walïyo-fakihistes Anthracites! Donnant enfin à ces Arabes chïïtes et Libanistes éhhh, les témoignages d'une Victoire qu'ils avaient déjà cru incessamment consommée avec leur présente Lutte Essentielle : Lutte qui n’est évidemment qu’une de ces Héroïques Premières Batailles certes éminemment Primordiales, mais non encore La Véritable Guerre AntifakîhIranàRieniste D é c i s i v e toute Prochaine et même, disons-le, déjà dans les faits Réelle et Actuelle....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 53, le 06 juin 2013

  • Merci Messieurs....vous avez allumé une bougie dans les ténébres...

    CBG

    10 h 34, le 06 juin 2013

  • LES PLAIES NE SE SOIGNENT PAS PAR DES PAROLES !

    SAKR LOUBNAN

    07 h 38, le 06 juin 2013

  • Bravo ! Enfin on entend et on voit une voix(e) "Chiite" Éclairante et Éclairée, dans ce Long Tunnel Sombre et Noir de ce fakîhIranàRienisme profondément et Malsain et.... P a t h é t i q u e !

    Antoine-Serge KARAMAOUN

    06 h 13, le 06 juin 2013

  • Voilà la voix chiite libanaise authentique que tout Libanais a le plaisir d'entendre. La voix chiite dont "l'allégeance au Liban prime sur toute autre allégeance". Comme elle est différente de la voix du Hezbollah, voix de la traîtrise, dont l'allégeance est exclusivement aux mollahs fous de l'Iran et leur impérialisme perse. Voix qui n'a rien de libanais et qui, au contraire, est l'antithèse du Liban. Voix qui hélas, par mille artifices, a réussi à asservir et monopoliser la communauté chiite. Voix qui, par sa folie meurtrière en Syrie, sa totale association avec le régime criminel de Damas et sa participation active à l'assassinat du peuple syrien par ce régime. divorce et, hélas, fait divorcer définitivement la communauté chiite et du Liban et de tous les pays et peuples arabes.

    Halim Abou Chacra

    02 h 33, le 06 juin 2013

Retour en haut