Liban

Le ravisseur des Estoniens écroué au terme d’une traque menée par les FSI

OLJ
03/05/2013
Près de deux ans après l’enlèvement de sept ressortissants estoniens dans la Békaa (libérés après quatre mois), le chef de la bande responsable de ce rapt, Hussein Hujeiri (libanais, né en 1983) a été arrêté hier lors d’une opération menée par le service de renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI). Un autre membre du groupe était déjà en prison, Waël Abbas. Le principal suspect arrêté hier est également soupçonné de l’enlèvement de Hussein Jaafar, ce qui a récemment causé des troubles très graves entre le clan Jaafar et les habitants de Aarsal (Békaa), et provoqué de nouveaux enlèvements en réaction au premier. Hussein Hujeiri serait responsable d’autres enlèvements aussi.
Les informations véhiculées par les forces de sécurité font état d’une traque qui aurait duré plus de trois jours. La communication a été coupée entre le suspect et ses proches. Des groupes de militants de la région ont coopéré avec les forces de sécurité. Aucun blessé n’est à déplorer, selon les FSI.
Dans leur communiqué, les FSI rappellent que la plupart des suspects dans l’affaire de l’enlèvement des Estoniens sont déjà derrière les barreaux, mais que l’arrestation de Hujeiri a permis de mettre sous les verrous le principal cerveau de l’affaire. Le communiqué précise que l’homme « a donné ses ordres pour l’enlèvement d’autres étrangers après la libération des sept Estoniens ». Le texte rappelle que le suspect a été appréhendé une première fois le 10 septembre 2011 dans la Békaa, mais qu’il avait réussi à fuir et à entrer en territoire syrien, bien que blessé. L’enquête a montré que l’attaque menée par des hommes armés contre une patrouille des FSI quelques jours plus tard, le 16 septembre 2011, dans la Békaa centrale, et qui avait coûté la vie au sergent-chef Élias Nasrallah, avait été orchestrée par Hujeiri. Avant son arrestation, il a été mis sous observation par les FSI durant un an et demi.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué