X

Liban

Liban : Trop de mercure dans le secteur sanitaire, révèle IndyAct

Santé
OLJ
30/03/2012

Au Liban, le taux de mercure le plus élevé dans l’air peut être trouvé dans le secteur de la santé, notamment dans les cabinets dentaires. C’est ce qui ressort de l’analyse du taux de mercure dans l’air effectuée par l’association IndyAct au cours d’une étude menée en 2011 au Liban et au Maroc. L’association a tenu hier une conférence de presse pour révéler les résultats de son étude.


Le mercure est un métal lourd extrêmement toxique quand il est inhalé, souligne le communiqué de l’association. Il peut causer des dégâts dans les systèmes nerveux, respiratoire et digestif, ainsi que dans le système immunitaire. Il est utilisé actuellement pour certaines opérations mais peut être remplacé aisément, selon le texte. On le trouve dans les thermomètres et dans les amalgames utilisés pour obturer les caries dans les dents. « Ces amalgames, selon le communiqué, étaient utilisés par les dentistes au Liban, et le sont toujours par certains : ils se dissolvent progressivement en bouche et se propagent dans le reste du corps. »


« Nos dents sont devenues des bombes à retardement, a déclaré Michel Matta, d’IndyAct. Les gens peuvent choisir de ne pas avoir de matières toxiques dans leurs dents, mais la plupart ne sont pas sensibilisés à cela. »
Des représentants du ministère de l’Environnement et du syndicat des propriétaires d’hôpitaux, ainsi qu’un expert en dentisterie, ont parlé des raisons de cette pollution au mercure dans le secteur de la santé, et des efforts effectués en vue d’arrêter l’utilisation de cette matière.


Au cours de cette conférence a été évoqué un projet du Programme des Nations unies pour l’environnement qui vise à initier des négociations gouvernementales pour une convention internationale globale contre la pollution au mercure. Toutefois, au Liban, il n’existe pas encore de sources d’informations fournies et de lois qui limitent l’utilisation de cette matière, selon l’association. Naji Kodeih, expert en matières toxiques auprès d’IndyAct, a estimé que « le ministère de l’Environnement devrait rapidement limiter l’utilisation du mercure, jusqu’à l’interdire complètement, et proposer des alternatives ».

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

SAKR LEBNAN

VOLONTÉ POPULAIRE LIBANAISE : DIALOGUE ! ENTENTE ! UNITÉ ! ___ Le Liban est devenur le Pays de choix pour le tourisme suicidaire ! Si au moins on ne faisait pas tant de tapage !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué