Rechercher
Rechercher

Campus

Regard d’une étudiante

Rêve Aoun, étudiante en 2e année de master en urbanisme à l’UL

La jeune étudiante de 26 ans a préalablement entrepris et terminé des études en architecture aussi à l’UL. Étant en fin de cursus, elle trouve que « c’était très enrichissant, surtout au niveau du diagnostic de la problématique, de la vision et de la stratégie ». Pourtant, Rêve reconnaît qu’il y a beaucoup à faire sur le terrain, et que la base, c’est-à-dire une vision de développement des villes, n’existe pas. Elle constate que le socle de savoir offert à la fac est de haut niveau. « J’ai été sélectionnée pour participer à un atelier de travail à Montréal. Il y avait des participants de différents pays, de la Syrie, du Liban, du Maroc, du Japon, de la Chine et du Canada. J’ai découvert ainsi qu’à l’université, au Liban, nous suivons les mêmes démarches urbaines et les mêmes stratégies qu’au Canada ; seules les actions diffèrent. »
Rêve Aoun, étudiante en 2e année de master en urbanisme à l’ULLa jeune étudiante de 26 ans a préalablement entrepris et terminé des études en architecture aussi à l’UL. Étant en fin de cursus, elle trouve que « c’était très enrichissant, surtout au niveau du diagnostic de la problématique, de la vision et de la stratégie ». Pourtant, Rêve reconnaît qu’il y a beaucoup...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut