Rechercher
Rechercher

Liban

La proposition de loi de Boutros Harb

En janvier 2011, l’ancien ministre Boutros Harb avait tiré la sonnette d’alarme et présenté un projet de loi qu’il a présenté à la présidence du Conseil. Ce projet vise à interdire provisoirement, et à titre exceptionnel, pour une période de quinze ans, la vente de biens-fonds entre Libanais de communautés différentes, dans le but d’empêcher un tri démographique sur base confessionnelle et préserver ainsi le « vivre ensemble » dans les régions mixtes. Dans ce cadre, il a fait état de plans visant à acheter des biens-fonds appartenant aux chrétiens dans des régions bien précises.
M. Harb a indiqué qu’il y a 27 ans, le chef spirituel de la communauté chiite à l’époque, cheikh Mohammad Mehdi Chamseddine, avait rendu publique une « Fatwa » interdisant la vente de terrains appartenant à des musulmans à des non-musulmans.
« Cette Fatwa se basait sur les mêmes attendus sur lesquels j’ai fondé mon projet de loi. Le président du Conseil supérieur chiite avait justifié sa démarche par le fait que de nombreuses opérations de vente de terrains et de biens-fonds dans les régions n’étaient pas le fruit d’une activité commerciale et économique naturelle, mais se faisaient, par le biais de sociétés et de transactions suspectes, du fait d’une ligne de conduite politique qui avait pour but de porter un coup décisif à la formule de coexistence et d’isoler chaque communauté dans une zone géographique bien déterminée », a relevé M. Harb.
Le député a précisé que « la Constitution n’empêche pas d’imposer des restrictions au droit de propriété lorsque la propriété privée est en contradiction avec l’intérêt public, de même que la Constitution autorise d’imposer des contraintes et des limites aux opérations de vente et d’achat de biens-fonds si l’intérêt du Liban est en danger ».
« Sur le plan de la loi, a-t-il affirmé, ce projet ne peut pas cependant être appliqué, car il est contraire à la Constitution. Il peut toutefois être appliqué par le biais des présidents des conseils municipaux » dans les régions concernées.

En janvier 2011, l’ancien ministre Boutros Harb avait tiré la sonnette d’alarme et présenté un projet de loi qu’il a présenté à la présidence du Conseil. Ce projet vise à interdire provisoirement, et à titre exceptionnel, pour une période de quinze ans, la vente de biens-fonds entre Libanais de communautés différentes, dans le but d’empêcher un tri démographique sur base...

commentaires (3)

Mais d’où sort-il « ses informations non-crédibles » ce monsieur, alors qu’il est reconnu que l’IRAN Paye "CASH" au "Hezb de dieu" près de 200 millions d’USD par an et il vient nous "Bassiner" que « l'aide Iranienne est surtout composée d'armes ! ! !

ABI-SALIM Karim

09 h 41, le 11 août 2011

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Mais d’où sort-il « ses informations non-crédibles » ce monsieur, alors qu’il est reconnu que l’IRAN Paye "CASH" au "Hezb de dieu" près de 200 millions d’USD par an et il vient nous "Bassiner" que « l'aide Iranienne est surtout composée d'armes ! ! !

    ABI-SALIM Karim

    09 h 41, le 11 août 2011

  • Monsieur Chams, si une communaute est aujourd'hui particulierement suspectee (a tort ou a raison), c'est parce que le reste du pays craint un groupe surarme mono-confessionnel qui fait la pluie et le beau temps sur le territoire. On vous explique pourtant depuis un moment que le premier exemple des comportements confessionnels (et "confessionnalistes" si l'on peut dire) vient de cette pseudo-resistance, qui n'est pas La resistance mais un mouvement de resistance confessionnel (expliquez-moi si je peux moi aussi resister a l'occupant, avec mon nom et mon prenom, et on va peut-etre se mettre d'accord... ). Le syndrome harbien n'est qu'une reponse au syndrome nasrallien: les deux se regleront (ou pas, a Dieu ne plaise) ensemble.

    Khoueiry Marc

    08 h 51, le 11 août 2011

  • Donc si on comprend bien B.Harb ainsi que l'article cité plus haut le Hezbollah par l'intermediare de libanais de confession chiite achètent à tout va ! à Hadeth dans le jurd kesrouan et bientot sur le Sannine !! mais il y a une chose qui me turlupite :d'ou sort cet argent ? sachant que l'aide iranienne est surtout composée d'armes ! il y a à peu près 200.000 libanais chiites en Afrique et le meme nombre entre les pays arabes et l'amérique latine et peut etre 10 % d'entre eux aident matériellement le parti du Hezb ;mais cela ne suffit pas à acheter tous ces terrains dont on nous bassine à longueur de journée ..ou sont donc passés ces 10 Millions de libanais chrétiens ( chiffre avancé par un internaute libano canadien) dont le fameux Carlos Slim (le plus riche du monde !!) et l'autre Carlos ? sans oublier de très grosses fortunes maronites entre le Nigeria et le golfe pourquoi n'achètent ils pas ces fameux terrains ? n'aiment ils pas la terre de leurs ancetres ? puis je avoir une réponse sensée ? ou ne voyons nous pas dans tous ces discours un relent de confessionnalisme malsain ? qui ne sert à rien sinon à montrer le vrai visage de certains ..toujours ce syndrome Harbien !! Selim Chams

    chams selim

    06 h 01, le 11 août 2011

Retour en haut