X

Restos, cafés

Petit Café

Garçon ! La note s’il vous plaît Micheline Zok teste chaque semaine pour vous un restaurant ou café choisi au hasard, au gré des humeurs. Elle vous donne son avis sans complaisance ni compromis en relatant une expérience vécue qui pourrait être la vôtre. Pour que, enfin, le consommateur libanais ait voix au chapitre. Notes de 0 à 5.

23/04/2011
Le Petit Café que nous choisissons ce soir-là est situé à Antélias dans une rue qui, en deux ans à peine, est devenue une destination touristique avec des restaurants qui y poussent comme des champignons.
Dîner au Petit Café est une expérience pour le moins particulière. Jamais un endroit n'a aussi mal porté son nom. Car au Petit Café, tout est grand. Voir très grand : la salle, la terrasse, les baies vitrées, les hauteurs sous-plafonds, les lustres, le nombre d'écrans de télévision et le nombre de serveurs.
Petit Café, qui peut difficilement devenir (plus) grand, n'y va pas de main morte dans la décoration : marbre au sol, boiseries au plafond, moulures sur les murs, large bar au fond de la salle.
Nous sommes accueillis par des cocotiers à l'entrée du restaurant. Et une hôtesse qui nous donne le choix entre la terrasse et l'intérieur. À peine assis, la première question fuse : « Bedkon tchaychou ? » (libanisme, signifiant l'action de fumer le narguilé qui peut se traduire par « voulez-vous un narguilé ? »). Celle-ci semble être l'activité principale du lieu. Le serveur nous propose plusieurs parfums : les classiques pomme ou raisin, mais aussi citron, menthe ou rose. « Certains clients amènent le tabac parfumé avec eux, au bubble-gum par exemple », nous explique le serveur. Ces multiples parfums de narguilé, dont les effluves se mélangent aux odeurs de cigares et de cigarettes, font fuir tous les non-fumeurs et nous font oublier, l'espace d'un instant, que Petit Café est aussi un restaurant.
La carte est très variée et propose tout (et n'importe quoi) : des sandwiches, des burgers, des pâtes, des pizzas, des plats du jour, jusqu'au « lebanese corner » (dans le texte) qui jongle avec les langues proposant des « cold mezza » et des « mezza sokhn », ainsi que des « mouajanet », des « mashawi » et des plats du « fern w saj ». Une section « kids menu » est même proposée à ceux qui auraient envie d'enfumer vivants leurs enfants (sic).
Les portions sont généreuses. Les « rikakat jebneh » sont grillées et sont « meilleures que frites », selon le serveur. Elles sont effectivement bonnes et légères. Les « hommos » et « motabal », présentés en 3 petites pyramides, sont corrects. Ce n'est pas le cas de la « grilled halloumi salad » qui nage dans une sauce vinaigrette. Le « Petit Café Appetizers Delight » mélange des fritures, rouleaux de printemps, crevettes et crabes panés. Le fort goût synthétique de ces dernières n'est ni bon ni à recommander.
L'hôtesse, qui s'est transformée en directrice, est aussi haute en couleur que l'endroit. Elle distribue les ordres et les instructions à une armée de serveurs du haut de ses talons aiguilles. Mais rien n'y fait, le service est mauvais : les cendriers restent pleins, les desserts sont posés à table avant même qu'elle ne soit débarrassée des plats principaux ; un des serveurs, visiblement trop pressé, renverse au passage la sauce soya sur la table et ne prend pas la peine de nettoyer.
L'addition arrive. Le rapport qualité/prix est plus que moyen.
Nous quittons Petit Café alors que le restaurant commence à se remplir de joueurs de cartes et de backgammon qui n'ont visiblement pas de temps à perdre et qui commandent leur narguilé « maassal » avant même de s'asseoir à leurs tables.
Nous prenons enfin un grand bol d'oxygène en attendant notre voiture à l'extérieur. Mais les effluves des pipes à eau sont remplacés par des nuages de poussière de la rue en chantier.
E-mail :
michelinezok@hotmail.com

Adresse        Antélias
Capacité    250 personnes
Prix moyen    60 000 LL

Qualité de la nourriture    **
Rapport qualité/prix    **
Ambiance    ***

À la une

Retour à la page "Restos, cafés"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.