X

Restos, cafés

Roadster

Garçon ! La note s’il vous plaît Fraîchement rentrée de France où elle collaborait à la rubrique « Arts culinaires » d'un grand hebdomadaire de province, Micheline teste chaque semaine pour vous un restaurant ou café choisi au hasard, au gré des humeurs. Elle vous donne son avis sans complaisance ni compromis en relatant une expérience vécue qui pourrait être la vôtre. Pour que, enfin, le consommateur libanais ait voix au chapitre. Notes de 0 à 5.
27/11/2010
Il y a plusieurs « Roadster diner » à Beyrouth, mais celui que nous choisissons est situé sur l'autoroute de Jal el-Dib.
Nous sommes accueillis par une jeune hôtesse dans un « wagon » qui sert de sas d'entrée et donne un avant-goût de gare centrale. La grande salle à l'intérieur grouille de monde. Les gens attendent, partent, arrivent, mangent, discutent...
L'hôtesse nous demande si nous désirons la section non fumeurs, chose rare et appréciable au Liban (probable présage de la future loi non fumeurs qui devrait être promulguée dans le pays ?). Mais notre choix est limité par le manque de compartiments ( « booth » ) disponibles. Nous nous installons donc à la première table vide, au milieu du restaurant.
Comme tous les « diners » (mot qui définit le restaurant décontracté et populaire servant une cuisine « américaine » simple et surtout rapide), l'endroit est bruyant. Les serveurs déversent des dizaines de couverts dans les tiroirs des tables de service dans un boucan qui couvre la voix de Diana Ross qui passe en boucle en arrière-fond musical.
Le service est très professionnel, voire automatique, machinal. La séquence est parfaitement rodée et la récitation commence : souhaits de bienvenue, menus, répétition de la commande, prénom du serveur au-cas-où-nous-avons-besoin-de-quoi-que-ce-soit et enfin visite du directeur pour s'assurer que tout va bien.
Les menus sont posés sur notre table, multicolores, comme le lieu. La carte propose la nourriture et les cocktails d'un côté, les boissons, desserts et petit déjeuner de l'autre. Roadster offre une formule brunch à 13 000 LL comprenant œufs, pancakes, jus d'orange et café américain, bien entendu.
Les sections du menu sont très nombreuses : des burgers (sur deux pages), des salades et des plats principaux, avec une influence tex-mex et des quesadillas et fajitas, mais aussi une influence italienne avec une large gamme de pâtes.
Les assiettes arrivent rapidement, les unes après les autres. Les plats et les burgers se mélangent avec des entrées trop souvent à base de friture comme les « mozzarellas sticks » (ou bâtonnets de mozarella), les « onion rings » ou les « chicken stripes ». Les sauces qui accompagnent les fritures sont pratiquement les mêmes.
En général, le goût est bon. La salade du chef est correcte malgré la prédominance de laitue et le manque d'assaisonnement.
Le « Swiss Mushroom » burger, nouveau sur la carte, est à éviter. Le pain (« bun » dans le langage diner) est sec et la sauce aux champignons manque de saveur. Le « diner-mite » burger est par contre à recommander malgré la Mozarella, là encore, frite.
Bien que né au Liban, Roadster mise sur un voyage dans l'Amérique des années cinquante et le dépaysement fonctionne plutôt bien. Les murs regorgent de posters et affiches en tout genre, de panneaux de signalisation ou de sites touristiques, de publicités alimentaires ou d'illustrations de taxis américains. Et la clientèle du lieu - des couples de tous âges, des familles avec enfants et de nombreux adolescents - est aussi hétéroclite que les murs.
L'addition arrive. Les prix sont très raisonnables. Visiblement, à voir le flot continu de clients, ce produit qui s'adresse à Monsieur Tout-le-monde à des prix abordables plaît. Nous repassons par le sas-wagon pour sortir et nous retrouver, à nouveau, au Liban, sur l'autoroute...
E-mail :
michelinezok@hotmail.com

Adresse         Autoroute, Jal el-Dib
Capacité        200 personnes
Prix moyen    25 000 LL

Qualité de la nourriture    ***
 Rapport qualité/prix    ****
 Ambiance    ***

À la une

Retour à la page "Restos, cafés"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.