Rechercher
Rechercher

Culture - Festival al-Bustan

Piano et oud, demain samedi 13

Rasha Arodaky.

La soirée du samedi 13 mars au Festival al-Bustan est réservée aux harmonies conjuguées du piano et du oud. Combinaison inhabituelle pour des partitions groupant des pages de musiciens occidentaux des XVIIe et XVIII siècles.
Au clavier Rasha Arodaky, formée au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et sous la férule de Yevgueni Malinine au Conservatoire Tchaïkovsky à Moscou. Cette pianiste, récompensée déjà de plusieurs étoiles de Diapason et du monde de la musique, a enregistré chez Air Note Les suites de Haendel. De même que Rasha Arodaky a été «la révélation classique» pour Adami de la Midem pour son enregistrement des œuvres de Mendelssohn.
Elle a aussi par ailleurs donné la réplique à plusieurs orchestres, dont l'Orchestre national de France, l'Orchestre symphonique de Prague, l'Opéra de Massy, l'Orchestre philharmonique de Prague et l'Orchestre Pasdeloup.
De la salle Pleyel à la salle Gaveau à Paris, de ses récitals à la Barge of Music de New York jusqu'à ses performances au Concert Hall de Moscou, en passant par l'Auditorium de Strasbourg, ou le Palais des festivals à Cannes et l'Opéra du Caire, la pianiste a raflé tous les éloges et les critiques les plus enthousiastes.
Pour lui donner la réplique au oud, Fadhel Messaoudi. Un «oudiste» haut de gamme, formé dans la bonne tradition arabe au Centre culturel Gabes en Tunisie. Il a été récompensé de plusieurs prix par le ministre français de la Culture. On l'a applaudi au Festival de la musique sacrée de Fès, au Festival de Rabat, au Festival d'Arles, au Festival de musique classique d'Utrecht, au Festival de poésie à Alberobello, en Italie.
Pour les mélomanes du Bustan, en une douce et constructive confrontation musicale Occident-Orient, le duo d'artistes interprétera des pages de Georg Friedrich Haendel, Jean-Philippe Rameau et Dominico Scarlatti.
La soirée du samedi 13 mars au Festival al-Bustan est réservée aux harmonies conjuguées du piano et du oud. Combinaison inhabituelle pour des partitions groupant des pages de musiciens occidentaux des XVIIe et XVIII siècles.Au clavier Rasha Arodaky, formée au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et sous la férule de Yevgueni...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut