X

Liban

Miniguerre de clans à Tripoli : 6 blessés

OLJ
04/12/2009
Le calme est revenu en fin d'après-midi hier au quartier Abi Samra à Tripoli où deux clans se sont affrontés à la Kalachnikov dans la nuit de mercredi à jeudi. Les accrochages ont fait six blessés.
Au bout de plusieurs mois de provocations entre le clan Hassoun et des membres du mouvement fondamentaliste al-Tawhid, à Abi Samra, une rixe a dégénéré en échange de coups de feu à l'arme automatique, jeudi peu après minuit.
En fait, tout a commencé au printemps dernier, quand le fils de Saïd Cherry fondateur d'al-Tawhid a été atteint par balle dans ce quartier après une rixe qui a éclaté avec des membres de la famille Hassoun sur une priorité de passage. Et depuis, la tension règne entre ces deux clans sunnites du quartier.
Cette rixe a éclaté donc dans la nuit de mercredi à jeudi. Les échanges de tirs d'armes automatiques et de roquettes ont fait six blessés. Un peu plus tard, les FSI et l'armée se sont déployées dans le secteur, la tension s'est calmée en matinée pour connaître un autre rebondissement vers midi quand une grenade a été lancée en direction de la permanence d'al-Tawhid, faisant deux blessés. La troupe a alors renforcé ses positions dans le secteur. En fin d'après-midi, le calme régnait à Abi Samra.
Dans une déclaration, l'ancien Premier ministre Nagib Mikati a appelé les services de sécurité à intensifier leur présence afin de circonscrire rapidement les incidents et consolider ainsi une atmosphère de calme et de stabilité. Il a appelé toutes les parties à Tripoli à prendre des décisions sages et éviter les provocations.
Pour sa part, le mufti de Tripoli Malek Chaar a souligné que c'est une honte de provoquer des incidents alors que la oumma devrait faire face aux dangers et aux complots, notant qu'Abi Samra est une zone résidentielle.
M. Mikati et cheikh Chaar s'étaient entretenus avec le chef régional des FSI à Tripoli, le général Ali Khalifé.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué