Rechercher
Rechercher

Actualités - CHRONOLOGIES

SYRIE - Jean-Paul II entrera dans la mosquée - des Omeyyades, mais pas de prière commune

Le pape Jean Paul II entrera dans la mosquée des Omeyyades lors de sa visite en mai à Damas mais aucune prière islamo-chrétienne ne sera récitée à cette occasion, ont affirmé mercredi des dignitaires musulman et chrétien. «Il n’y aura pas de prière conjointe», a déclaré Ziyadeddine Ayyoubi, directeur du département des fatwas (décrets religieux) et de l’enseignement religieux au ministère des Waqfs (affaires religieuses). «Le Saint-Père sera accueilli à la porte de la mosquée des Omeyyades par le mufti général de la République, cheikh Ahmed Kaftaro, et le ministre des Waqfs», Abdel Raouf Zyada, a-t-il affirmé. «Il se rendra ensuite en leur compagnie dans le salon de la mosquée, puis il visitera la tombe du prophète Yahya», que le chrétiens appellent saint Jean Baptiste, à l’intérieur de la mosquée, a-t-il ajouté. Le pape sera le premier pape à entrer dans une mosquée lorsqu’il visitera la mosquée des Omeyyades, le 6 mai, au lendemain de son arrivée à Damas. Le vicaire patriarcal grec-catholique, Isidore Battica, chef du comité de préparation de la visite de Jean-Paul II en Syrie, avait déclaré le 5 mars que cette visite serait l’occasion d’une autre première, celle d’une prière conjointe islamo-chrétienne. «S’il fait beau, la place de la mosquée sera ouverte aux gens, et le pape et le mufti Kaftaro pourront s’adresser à eux. La cérémonie s’arrêtera là, il n’y aura pas de prière conjointe», a affirmé M. Ayyoubi. M. Battica a déclaré pour sa part à l’agence officielle syrienne Sana que le pape allait rencontrer cheikh Kaftaro et les autres dirigeants religieux musulmans sur la place de la Mosquée des Omeyyades. «La rencontre s’inscrira dans le cadre de l’amitié et du renforcement des relations fraternelles et de la volonté de vie commune entre les chrétiens et les musulmans», a-t-il ajouté. «Le pape va faire une allocution adressée aux musulmans en Syrie et dans le monde, exprimant son amitié et ses bon vœux à leur égard, et cheikh Kaftaro répondra par une allocution similaire», a-t-il dit. «La visite du pape à la mosquée des Omeyyades, un monument historique de Damas, se limitera à une simple visite silencieuse et rapide de la tombe de saint Jean Baptiste, le prophète Yayha», a-t-il ajouté. La mosquée des Omeyyades, ou Grande Mosquée de Damas, est l’une des plus vénérées de l’islam. Elle occupe l’emplacement d’un temple araméen (3000 avant JC) dédié au dieu de l’orage Hadad, d’où s’éleva vers le Ier siècle après JC un grand temple romain dédié à Jupiter. Le temple fut transformé ensuite en église dédiée à saint Jean Baptiste. Les musulmans ont à leur tour transformé le site en mosquée au début du VIIIe siècle, en continuant d’y honorer saint Jean Baptiste qu’ils appellent le prophète Yahya.

Le pape Jean Paul II entrera dans la mosquée des Omeyyades lors de sa visite en mai à Damas mais aucune prière islamo-chrétienne ne sera récitée à cette occasion, ont affirmé mercredi des dignitaires musulman et chrétien. «Il n’y aura pas de prière conjointe», a déclaré Ziyadeddine Ayyoubi, directeur du département des fatwas (décrets religieux) et de l’enseignement religieux...