Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Milan Fashion Week

L’homme Gucci, entre luxe artisanal italien et liberté de mouvement

L’homme Gucci, entre luxe artisanal italien et liberté de mouvement

Défilé de la collection printemps-été 2025 à la Fashion Week de Milan. Photo Alberto Maddaloni/Reuters

Le directeur artistique de Gucci, Sabato De Sarno, appelé à la rescousse par le géant français Kering pour relancer les ventes de sa marque phare, a dévoilé lundi dernier une nouvelle collection masculine conjuguant luxe artisanal italien et liberté de mouvement. Dans un décor minimaliste, les mannequins ont déambulé à l’intérieur de l’immense hall d’entrée du musée de la Triennale à Milan, sous le regard d’invités visiblement conquis, au premier rang desquels le PDG de Kering, François-Henri Pinault. Pièces maîtresses de la collection, des manteaux mi-longs en cuir surmontés d’un petit col, déclinés dans des couleurs pastel comme le vert pomme ou le rose, aux longues fentes dans le dos et dotés de hautes poches verticales. Le défilé de Gucci était particulièrement attendu par les fashionistas en cette quatrième journée de la Semaine de la mode masculine, axée sur les collections printemps-été 2025. Les coupes sont précises et épurées et les matières souples, faisant la part belle au cuir, à la popeline et à la soie. Le styliste remet au goût du jour le port du short, omniprésent, à combiner en ville avec des vestes croisées ou chemises du même ton portées pardessus, voire avec des manteaux longs. À noter le short en cuir bordeaux, couleur emblématique de Gucci, à porter torse nu.

Côté plage, des chemises amples sont ornées tantôt de franges perlées, tantôt de fleurs brodées, et arborent des imprimés de feuilles de bananier, de surfeurs ou encore de dauphins.

Liberté de pensée et de mouvements

« Cette collection parle de rencontres entre la ville et la plage, et entre les gens qui aiment la vie. Enfin, elle parle de liberté », a commenté le styliste. « Je me sens libre lorsqu’il n’y a pas de distance entre mes mots et mes pensées, entre mes actions et mon cœur. J’espère que les gens se sentent libres et à l’aise dans mes vêtements », a-t-il ajouté. Les défilés plutôt sobres du créateur napolitain de 41 ans sont aux antipodes des spectacles exubérants auxquels avait habitué les fans de mode son prédécesseur Alessandro Michele, nommé en mars directeur créatif de Valentino. « Je suis un designer qui regarde la vie réelle, j’aime les vêtements qui restent et ne font qu’un avec les personnes, pas ceux conçus pour le tapis rouge », a encore expliqué Sabato De Sarno.

Le styliste, qui avait passé quatorze ans chez Valentino après un passage chez Prada et Dolce & Gabbana, avait été nommé en janvier 2023 par Kering pour revigorer les ventes en berne de la griffe iconique italienne.

Des ventes en chute libre

Depuis des mois, le groupe de luxe français tente de redresser la marque, qui représente 50 % de ses ventes et les deux tiers de sa rentabilité opérationnelle. Au premier trimestre, Gucci a vu ses ventes chuter de 21 % à 2,1 milliards d’euros, plombées par une reprise de la consommation plus lente que prévu en Chine.

La marque connue notamment pour ses sacs et ceintures en python est très dépendante d’une clientèle asiatique adepte de produits « tendance ». Or le marché asiatique du luxe n’a pas retrouvé sa vigueur d’avant la pandémie de coronavirus. Et les fans s’impatientent car les collections de Sabato De Sarno ne font leur apparition dans les magasins que progressivement. Elles devraient représenter 30 % de l’offre nouvelle en magasin en juin et la totalité au troisième trimestre.

Par Brigitte HAGEMANN/AFP

Le directeur artistique de Gucci, Sabato De Sarno, appelé à la rescousse par le géant français Kering pour relancer les ventes de sa marque phare, a dévoilé lundi dernier une nouvelle collection masculine conjuguant luxe artisanal italien et liberté de mouvement. Dans un décor minimaliste, les mannequins ont déambulé à l’intérieur de l’immense hall d’entrée du musée de la...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut