Rechercher
Rechercher

Scan TV

« House of the Dragon » s’envole pour une deuxième saison de feu et de sang

« House of the Dragon » s’envole pour une deuxième saison de feu et de sang

Si l’intrigue de la deuxième saison est gardée sous clé, les fans croient savoir, des extraits qui circulent, que les femmes y joueront un rôle essentiel. Photo tirée du site HBO

Après deux ans d’attente, la série House of the Dragon rempile pour une deuxième saison, promettant encore plus de sang, de feu et de luttes de pouvoir, les ingrédients qui ont fait le succès de sa grande sœur Games of Thrones.

La grande grève des scénaristes et des acteurs aux États-Unis a retardé de plusieurs mois l’arrivée de ces huit nouveaux épisodes qui prennent place sur le continent mythique de Westeros, près de deux siècles avant les événements de Game of Thrones.

Diffusée en France à partir du 17 juin, elle sera disponible sur la plateforme Max, lancée à point nommé en France après deux ans d’attente. L’arrivée dans l’Hexagone de cet acteur du streaming, qui compte déjà près de 100 millions d’abonnés dans le monde, avait été reportée après la fusion géante en 2022 entre WarnerMedia, maison mère de HBO et CNN, et Discovery (Eurosport).

« Nous arrivons tardivement, a concédé le président des activités streaming de Warner Bros. Discovery, JB Perrette. Mais on cherche à rapidement » intégrer le top 3 des plateformes payantes en France, où Netflix reste leader devant Prime Video et Disney+.

Outre de multiples partenariats de distribution, notamment avec Canal+, la plateforme mise sur son catalogue, dont les prestigieuses productions HBO comme Game of Thrones, la franchise Harry Potter ou les séries Friends et The Big Bang Theory, toutes exclusivement sur Max à court terme et en streaming.

Plus grand, plus solennel

House of the Dragon reprend là où les fans avaient laissé les personnages principaux : Rhaenyra (Emma Darcy), la fille du roi Viserys, décédé, se dispute le trône avec son demi-frère Aegon (Ty Tennant), tout juste investi.

Si l’intrigue cette deuxième saison est gardée sous clé, les fans croient savoir, des quelques extraits qui circulent, que les femmes y joueront un rôle essentiel. Tout comme les dragons qui, dans Game of Thrones, n’intervenaient qu’au cours des dernières saisons.

« Tout devient plus grand, il y a plus de lieux » pour les intrigues et les batailles, a expliqué le créateur de cet univers, l’écrivain George R.R. Martin, dans une vidéo promotionnelle.

« C’est un monde très immersif. Et même s’il est parfois palpitant et spectaculaire, je pense que ce sont les liens entre les personnages qui vont faire revenir les spectateurs », confie Ryan Condal, le showrunner de la série.

Lancée en 2022, la première saison a connu un succès public. Le premier épisode a réuni près de 10 millions de téléspectateurs aux États-Unis lors de sa diffusion initiale, soit la plus forte audience pour une série originale dans l’histoire de HBO.

Pour Condal, House of the Dragon est plus sombre et « solennel » que Game of Thrones, rempli de personnages hauts en couleur, d’humour noir et de situations salaces qui ont ravi (et parfois choqué) le public.

« Cette série se concentre essentiellement sur la famille principale (les Targaryen). Mais nous allons introduire un certain nombre de nouveaux personnages issus de couches moins privilégiées de la société, a-t-il expliqué. Une grande partie de l’humour de la série originale provenait de ce choc culturel entre des personnes issues de milieux différents. »

Dragons et puissance nucléaire

Le showrunner de la série estime que le personnage le plus imprévisible est sans doute Daemon (Matt Smith), l’oncle et mari de Rhaenyra, fidèle à sa reine mais aussi obsédé par le trône.

« Daemon reste le personnage le plus instable, mais j’espère qu’il y en aura beaucoup d’autres dans la saison », a-t-il affirmé.

« D’une certaine manière, on peut voir House of the Dragon comme une métaphore de la puissance nucléaire. Il y a deux superpuissances, la maison des Noirs et la maison des Verts, qui ont toutes deux des dragons. Mais ces dragons sont des bêtes vivantes. Et ce n’est pas parce qu’un humain chevauche un dragon qu’il le contrôle », a-t-il précisé.

La troisième saison est déjà en cours d’écriture.

Jordi ZAMORA/AFP

Après deux ans d’attente, la série House of the Dragon rempile pour une deuxième saison, promettant encore plus de sang, de feu et de luttes de pouvoir, les ingrédients qui ont fait le succès de sa grande sœur Games of Thrones.La grande grève des scénaristes et des acteurs aux États-Unis a retardé de plusieurs mois l’arrivée de ces huit nouveaux épisodes qui prennent place sur le...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut