Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Un haut commandant du Hezbollah et trois combattants tués dans une frappe israélienne

Taleb Abdallah est le responsable "le plus important du Hezbollah à avoir été tué" depuis le début de la guerre, selon une source militaire libanaise.

Le commandant du Hezbollah Taleb Sami Abdallah, connu sous le nom de Hajj Abu Taleb. Photo diffusée par le parti chiite.

Un important commandant militaire du Hezbollah, Taleb Abdallah, a été tué mardi soir par une frappe israélienne à Jouaya, une localité du caza de Tyr dans le sud du Liban, a affirmé mercredi le parti chiite dans un communiqué. Né en 1969 et originaire de Adchit, village de cette région du pays, ce commandant était un proche de Wissam Tawil, un haut dirigeant de la force d'élite du parti al-Radwane, tué en janvier dernier par une voiture piégée.

Taleb Abdallah (d) aux côtés du commandant Wissam Tawil. Photo fournie par le bureau de presse du Hezbollah

C'est la première fois depuis lors qu'un autre commandant du Hezbollah est déclaré mort par la formation. Selon une source militaire libanaise citée par l'AFP, Taleb Abdallah est "le plus important responsable du Hezbollah à avoir été tué" depuis le début de la guerre le 8 octobre dernier.

Examens scolaires annulés

Trois autres membres du Hezbollah ont été également tués : Mohammad Sabra, né en 1973 et originaire de Haddatha (caza de Bint Jbeil), Ali Soufane, né en 1971 et originaire de Jouaya, ainsi que Hussein Hamayed, né en 1980 et originaire de Bint Jbeil. C'est le domicile de l'un d'entre eux, Ali Soufane, qui a été visé par la frappe israélienne sur Jouaya mardi. En raison de cette frappe meurtrière menée peu avant 21h30, les examens prévus ce mercredi matin dans les écoles privées et publiques de Jouaya ont dû être reportés à jeudi.

Les échanges de tirs entre l'armée israélienne et le Hezbollah ont gagné en intensité au cours des derniers jours, en pleine guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le mouvement palestinien Hamas.

Depuis le 8 octobre, date du début des affrontements entre Israël et le parti chiite pro-iranien au Liban-Sud, 343 éléments du Hezbollah ont été tués dans des frappes israéliennes au Liban et en Syrie, en plus de 70 civils et 20 secouristes, selon un nouveau décompte.

Un important commandant militaire du Hezbollah, Taleb Abdallah, a été tué mardi soir par une frappe israélienne à Jouaya, une localité du caza de Tyr dans le sud du Liban, a affirmé mercredi le parti chiite dans un communiqué. Né en 1969 et originaire de Adchit, village de cette région du pays, ce commandant était un proche de Wissam Tawil, un haut dirigeant de la...
commentaires (6)

Où place-t-on un haut commandant lors de l'asphaltage de la route de jeruçalaime

Wlek Sanferlou

05 h 20, le 13 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Où place-t-on un haut commandant lors de l'asphaltage de la route de jeruçalaime

    Wlek Sanferlou

    05 h 20, le 13 juin 2024

  • - J,HONORE TOUTE PERSONNE, - MORTE POUR UN IDEAL, - MEME SI CET IDEAL, - NOUS PROVOQUE BIEN DU MAL. = - J,AURAIS AIME QUE LES AUTRES, - A L,IDEAL *LE LIBAN*, - AU LIEU DE LEUR BAVARDAGE, - SE SACRIFIENT TOUT DE MEME, - EN DE VRAIS HOMMES D,HONNEUR ! = - LE VENT NE FAIT PAS DES HOMMES !

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    21 h 14, le 12 juin 2024

  • Bien que ça nous attriste la mort de n’importe quelle personne Mais la cause pour laquelle ils meurent est malheureusement Indéfendable a mon avis Que leurs dirigeants fasse même pour une fois une certaine autocritique et qu’il arrête immédiatement ce jeux de ping pong qu’ils ont eux même débuté

    William SEMAAN

    17 h 38, le 12 juin 2024

  • Personne ne leur a demandé de combattre. Ils sont morts pour presque rien malheureusement. Nous, c'est l'armée libanaise, nos enfants, nos soldats pour qui nous pleurons si un de leurs cheveux est touché. Ces milices?? Nous n'en voulions pas. Nous n'en voulons pas. Ils se sont imposés à nous Libanais. Ils ont ouvert le Feu le 8 novembre : Personne ne leur a demandé de se lancer dans la guerre des palestiniens et leur cause. Dommage pour ces pertes libanaises mais comme dit : Nous c'est l'ARMEE LIBANAISE, notre armée UNIFIEE , notre résistance, nos enfants qui défendent le LIBAN EXCLUSIVEMENT

    LE FRANCOPHONE

    15 h 37, le 12 juin 2024

  • A suicidal squad car on ne leur a strictement rien demandé !

    Wow

    14 h 27, le 12 juin 2024

  • HN utilise notre territoire pour tester les armes offertes de toute part. Il n’en a rien à cirer des civils libanais qu’il prend en otage et veut brûler notre pays pour amortir le prix des armes en sa possession pour servir les mollahs sur nos cadavres et nos ruines. Et dire qu’il y en qui le félicite et l’encourage à continuer dans sa folie meurtrière. Quel peuple accepterait d’être sacrifié pour servir un autre pays, il faut être vraiment dépourvu de tout bon sens pour consentir à mourir pour rien ou pour un autre pays qui ne nous veut aucun bien.

    Sissi zayyat

    12 h 35, le 12 juin 2024

Retour en haut