Rechercher
Rechercher

Économie - Secteur privé

Le moral des directeurs d'achats libanais à son plus bas en 16 mois

Les acteurs du secteur privé sont de moins en moins optimistes à l’approche de la saison estivale.

Le moral des directeurs d'achats libanais à son plus bas en 16 mois

Un des étages d'un centre commerical à Dbayeh (Metn), le 4 juin 2024 Photo : P.H.B.

Après avoir résisté un temps aux incertitudes liées à la guerre de Gaza et ses retombées au Liban, l’indice des directeurs d’achat au Liban (PMI) pique désormais franchement du nez. Publié par Blominvest, il a atteint 47,9 points en mai, soit son plus bas niveau en 16 mois, avec seulement deux dixièmes de mieux que les 47,7 points atteints en février 2023.

Cette courbe signifie que les acteurs du secteur privé sont de moins en moins optimistes à l’approche de la saison estivale qui démarre généralement en juin, le contexte sécuritaire pouvant laisser raisonnablement craindre une baisse du nombre de visiteurs de la diaspora et de touristes habitués à venir nombreux au Liban pendant cette période.

Lire aussi

Global Blue reprend ses activités de détaxe au Liban

Pour Helmi Mrad, analyste au sein du département de recherche de Blominvest, la baisse du PMI a été provoquée par « une diminution significative de la production, des nouvelles commandes et des nouvelles commandes à l'exportation ». L'explication est que l’offensive israélienne à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, ou encore la hausse des activités militaires à la frontière entre le Liban-Sud et le nord d’Israël ont provoqué une réduction de la demande au niveau national, ainsi que des expéditions de marchandises à partir du Liban.

L’analyste retient cependant deux points positifs : la stabilisation des niveaux d’emploi, qui se manifeste dans le sous-indice mesurant les dépenses engagées par les entreprises dans les ressources humaines (49,8 points), et la baisse des prix de la production des entreprises (49,7 points), une première en un peu plus d’un an. « Nous restons optimistes et espérons qu'une bonne saison touristique cet été améliorera l'activité du secteur privé dans les mois à venir », ajoute Helmi Mrad.

Publié par Blominvest, le PMI est calculé comme la moyenne pondérée de cinq composantes, dont les nouvelles commandes, la production, l'emploi, les délais de livraison des fournisseurs et les stocks d'achats. Les valeurs supérieures à 50 reflètent une amélioration de la conjoncture, tandis que les valeurs inférieures à 50 signalent une détérioration des activités commerciales. Plus la valeur du PMI s’éloigne de 50, plus la tendance est prononcée.

Après avoir résisté un temps aux incertitudes liées à la guerre de Gaza et ses retombées au Liban, l’indice des directeurs d’achat au Liban (PMI) pique désormais franchement du nez. Publié par Blominvest, il a atteint 47,9 points en mai, soit son plus bas niveau en 16 mois, avec seulement deux dixièmes de mieux que les 47,7 points atteints en février 2023.Cette courbe signifie que...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut