Rechercher
Rechercher

Politique - Frontière Sud

Les appels en Israël pour une guerre contre le Liban de plus en plus audibles

Une source de l'ambassade britannique a démenti à L'Orient Today toute indication venant du Royaume-Uni quant à une possible escalade de la guerre à la mi-juin.

Les appels en Israël pour une guerre contre le Liban de plus en plus audibles

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, lors d'une réunion au Parlement israélien, la Knesset, à Jérusalem, le 3 juin 2024. Photo Menahem Kahana/AFP

La rhétorique d'une guerre de grande ampleur avec le Liban a repris de plus belle en Israël ces derniers jours, alors que les combats avec le Hezbollah se sont récemment intensifiés le long de la frontière. Lundi, le ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich, a appelé Israël à occuper le Liban-Sud et à frapper et endommager Beyrouth, dans des commentaires donnés à la presse à la suite d'une session parlementaire. Mardi, son collègue de la Sécurité nationale, Itamar Ben-Gvir, s'est lui aussi exprimé alors qu'il se trouvait à la frontière avec le Liban : « Ils brûlent nos régions, nous devons donc brûler tous les bastions du Hezbollah. » Et d'ajouter : « Détruisez-les. La guerre ! »

Ces derniers jours ont en effet été marqués par une grande escalade qui s'est traduite par des incendies de part et d'autre de la frontière et par d'énormes destructions de maisons et de magasins du côté libanais. Huit membres du Hezbollah, trois civils et un infirmier ont été tués. Après une opération de 20 heures, les pompiers israéliens ont réussi mardi à éteindre les incendies qui ont embrasé la ville du nord de Kiryat Shmona et ses environs. Onze personnes y ont été traitées pour inhalation de fumée.

Lire aussi

Au Liban-Sud, la guerre se termine... ou ne fait que commencer

Selon le Haaretz, l'escalade du Hezbollah découle des pertes substantielles subies sur le front libanais. La pression croissante exercée par l'opinion publique au sein du gouvernement israélien pour qu'il réagisse fait planer le spectre d'une guerre totale, promettant une dévastation sans précédent, selon le quotidien. 

« Capitale du terrorisme »
« La situation dans le Nord se détériore », a également déclaré lundi le ministre israélien Bezalel Smotrich, cité par des médias locaux. « Nous devons déplacer la zone de sécurité du territoire israélien en Galilée vers le Liban-Sud, y compris par une invasion terrestre », a-t-il dit. Il a insisté pour que les militants du Hezbollah et les civils libanais qui abriteraient le groupe soient expulsés au-delà du fleuve Litani et a appelé à des frappes décisives sur les infrastructures libanaises, en ciblant les centres stratégiques du Hezbollah et en infligeant des dommages substantiels à Beyrouth, qu'il a qualifiée de « capitale du terrorisme ».

« Nous devons créer une situation dans laquelle le Liban sera occupé, au cours des vingt prochaines années, à reconstruire ce qui reste après le coup qui lui a été porté, et non à faire régner la terreur contre l'État d'Israël », a poursuivi M. Smotrich, chef du parti d'extrême droite Sionisme religieux, qui fait partie de la coalition gouvernementale du Premier ministre Benjamin Netanyahu. L'armée israélienne a récemment mené des exercices simulant des manœuvres au Liban, selon des déclarations officielles, se préparant à une escalade inévitable conformément à la conviction du gouvernement qu'il peut atteindre ses objectifs militaires et politiques sans négocier, uniquement par le biais d'un conflit armé, selon le Jerusalem Post.

A visionner

[EXCLUSIF] Liban : Chronique d'une "drôle de guerre"

De l'autre côté de la frontière, le journal al-Akhbar, affilié au Hezbollah, a, lui, fait état des préoccupations exprimées par des diplomates occidentaux au Liban, selon des indications provenant du Royaume-Uni, suggérant une escalade potentielle d'ici à la mi-juin. Contactée, une source de l'ambassade britannique a déclaré qu'il n'appartenait pas au Royaume-Uni de commenter les plans militaires d'Israël. « Le Royaume-Uni continue d'œuvrer à la désescalade des tensions entre Israël et le Liban. Notre engagement avec les deux parties est axé sur la création des conditions nécessaires à la stabilité et à la sécurité sur la ligne bleue. Il est clair qu'un conflit n'est dans l'intérêt de personne », a-t-elle ainsi déclaré. « Nous rejetons les informations selon lesquelles le Royaume-Uni aurait suggéré, sans parler des messages diplomatiques, aux autorités libanaises qu'Israël mène des opérations militaires en juin », a-t-elle souligné.

La rhétorique d'une guerre de grande ampleur avec le Liban a repris de plus belle en Israël ces derniers jours, alors que les combats avec le Hezbollah se sont récemment intensifiés le long de la frontière. Lundi, le ministre israélien des Finances, Bezalel Smotrich, a appelé Israël à occuper le Liban-Sud et à frapper et endommager Beyrouth, dans des commentaires donnés à la presse à...
commentaires (9)

Le Hezbollah n'est pas un parti d'opposition et il a bombardé l'entité le 8/10

Dorfler lazare

19 h 42, le 05 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Le Hezbollah n'est pas un parti d'opposition et il a bombardé l'entité le 8/10

    Dorfler lazare

    19 h 42, le 05 juin 2024

  • C’est bien le parti extrémiste et radical de cet abruti qui a assassiné Rabin, le seul homme qui voulait concrétiser une paix et deux états ? Il devrait être limogé pour ses propos haineux et lui rappeler que c’est très facile de s’attaquer aux innocents qui sont doublement désarmés et otages,de surcroît.

    Wow

    16 h 46, le 05 juin 2024

  • EQUITE ! VERITE ! - ALLEZ ! FAITES L,INCURSION. - VOUS FUTES BIEN PREVENUS, - DES SURPRISES EN MILLIONS, - QUE VOUS GARDE LE BARBU. - CE NE SONT NI PROPAGANDES, - NI MENACES EN GUIRLANDES. - CE SERONT DES OURAGANS, - SUR VOS VILLES ET MAISONS. - VOUS BLASPHEMEREZ L,INSTANT, - DE VOTRE AIGRE ENTETEMENT. - TOUS VOUS DISENT DE NE PAS, - VOUS FROTTER AU HEZBOLLAH. - VOUS CROYEZ A L,ESCAPADE ? - CE SERA LA DEBANDADE ! - SUR VOTRE INTERIEUR PLEUVRONT, - LES CHAUDS FEUX DE POSEIDON. - VOUS AVEZ AUX JUIFS LOUABLES, - FAIT DES TORTS IRREPARABLES.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    16 h 44, le 05 juin 2024

  • Il faut avoir le courage de ses prétentions et punir les responsables de leur malheur et non pas les civils qu’ils utilisent sciemment pour gagner leur guerre. Israël ne cesse de tomber dans leur piège et se demande pourquoi le monde qui, hier le soutenait se détourne de lui à cause de son aveuglement et sa lâcheté qui consiste à se venger toujours des civils qui eux n’ont rien demandé.

    Sissi zayyat

    12 h 17, le 05 juin 2024

  • Espérons qu’ils aient un plan B avant de se lancer dans cette aventure pour le moins désastreuses. Les libanais n’ont jamais agressé Israël, qu’on se le dise. Si Les israéliens veulent en finir avec le HB leur seul agresseur, ils n’ont qu’à s’attaquer à ses fournisseurs d’armes, ses maîtres qui ne cessent de rendre au Liban pour fomenter leurs projets meurtriers sans être inquiétés. Ils ont déjà réussi leur coup le 7octobre et veulent renouveler l’expérience puisqu’ils n’ont pas eu une réponse à la hauteur de leurs crimes commis sans vergogne. Ce sont tjrs lescivils qui trinquent à leur place

    Sissi zayyat

    12 h 14, le 05 juin 2024

  • "… Bezalel Smotrich, a appelé Israël à occuper le Liban-Sud …" - Il oublie que la même occupation des 80’s et 90’s est justement ce qui a créé le Hezbollah. Bon, il n’était peut-être pas encore né à l’époque, mais il devrait se renseigner. Et tant qu’à faire, retourner en Ukraine défendre son pays d’origine au lieu d’israéliser les locaux… L’antisémitisme ce n’est pas contre ce que tu es, mais contre ce que tu fais. Alors… ne fais plus?

    Gros Gnon

    08 h 59, le 05 juin 2024

  • Que ce soit Israël ou le Hezbollah, épargnez les civils et leurs zones où ils habitent. Et toi, Itamar Ben Gvir, sale extrémiste prônant la guerre à outrance contre le Liban tout entier alors qu’aucune balle n’a été tirée sur Israël et son armée par l’armée libanaise. Vous êtes invité à repartir en Irak d’où sont originaires vos parents et laisser les juifs vivre en paix avec les chrétiens et les musulmans de Palestine.

    Mohamed Melhem

    07 h 26, le 05 juin 2024

  • Quel gâchis de brûler des arbres et tuer des animaux qui s’y trouvent. Le Hezbollah doit cesser impérativement cette machine de guerre où il s’est invité tout seul.

    Wow

    01 h 41, le 05 juin 2024

  • AMEN

    PPZZ58

    21 h 40, le 04 juin 2024

Retour en haut