Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Au Liban-Sud, la cohabitation entre chiites et chrétiens mise à l'épreuve

Si depuis le début de la guerre la tension va crescendo, les deux communautés se disent attachées à la relation de voisinage qui les lie. 

Au Liban-Sud, la cohabitation entre chiites et chrétiens mise à l'épreuve

Une résidence complètement détruite par les bombardements israéliens à Alma Chaab. Photo envoyée par un habitant

Entre chiites et chrétiens au Liban-Sud le ton se corse. La récente joute verbale entre le patriarche maronite Béchara Raï et le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du Hezbollah, montre à quel point la tension est ascendante entre ces deux...
Entre chiites et chrétiens au Liban-Sud le ton se corse. La récente joute verbale entre le patriarche maronite Béchara Raï et le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du Hezbollah, montre à quel point la tension est ascendante entre ces deux...
commentaires (16)

"""Cette méfiance remonte à la période de la création par Israël, en 1976, de l'Armée du Liban-Sud, une milice auxiliaire locale œuvrant pour le compte de Tel-Aviv, formée de chrétiens mais aussi de chiites."""" ""مجزرة العيشية هي معركة وقعت بتاريخ 21 تشرين الأول 1976 في فترة الحرب الاهلية اللبنانية وقام بتنفيذها قوات الصاعقة الفلسطينية وقوات فتح"". à l'origine entre palestiniens et libanais. Les dates et les faits (toujours les faits) sont importants, non seulement pour les historiens, mais pour la mémoire des libanais et des gens ordinaires qui ont payé lourdement leur appartenance...

L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

11 h 24, le 05 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • """Cette méfiance remonte à la période de la création par Israël, en 1976, de l'Armée du Liban-Sud, une milice auxiliaire locale œuvrant pour le compte de Tel-Aviv, formée de chrétiens mais aussi de chiites."""" ""مجزرة العيشية هي معركة وقعت بتاريخ 21 تشرين الأول 1976 في فترة الحرب الاهلية اللبنانية وقام بتنفيذها قوات الصاعقة الفلسطينية وقوات فتح"". à l'origine entre palestiniens et libanais. Les dates et les faits (toujours les faits) sont importants, non seulement pour les historiens, mais pour la mémoire des libanais et des gens ordinaires qui ont payé lourdement leur appartenance...

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    11 h 24, le 05 avril 2024

  • C'est très simple. L'ennemi est celui qui va provoquer Israël. D'abord les palestiniens puis le Hezbollah...

    Oscar

    18 h 26, le 04 avril 2024

  • Cohabiter avec n'importe qui, chiite ou pas pour qui la guerre est un credo ou un fond de commerce, que ce soit par choix ou par noyautage, c'est absolument impossible. Les Fedayin avaient fait subir aux chiites avant 1982 et ils avaient accueilli les israéliens en libérateurs. Et puis le Hezbollah a repris le job des Fedayin, indispensable pour les Syriens et les Iraniens. Le mal absolu vraiment ainsi que tous ceux qui ont dealé avec lui

    M.E

    15 h 03, le 04 avril 2024

  • AVANT LE HEZB...ALLAH ? TOUT ETAIT ZEIN ENTRE LES COMMUNAUTES DU SUD LIBAN. C,EST QUE LE DIABLE ENTURBANNE S,EN EST MELE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 06, le 04 avril 2024

  • Nous ne voulons plus de la présence dévastatrice du Hezbollah au Liban, point barre !

    Wow

    12 h 09, le 04 avril 2024

  • Le Hezbollah n’a rien compris qu’Israël est capable de détruire tout le Liban comme Gaza. Pauvre Liban qui veut vivre en paix

    Eleni Caridopoulou

    11 h 44, le 04 avril 2024

  • Les Libanais doivent s'entendrent une fois pour toute, qui est l'ami et qui est l'ennemi. Ce n'est qu'en comprenant les doctrines des pays voisins qu'on pourrait y voir un plus clair. La haine judeo-zioniste vis-à-vis Chrétiens et Musulmans, n'est pas un secret. Sauf pour quelques uns, qui sont soient dupes, soient dans le déni.

    Raed Habib

    11 h 10, le 04 avril 2024

  • Les agissements du Hezb, teleguide a partir de Teheran, mettent en danger TOUS les habitants du sud-Liban et non pas seulement les chretiens. Le pretexte invoque, qui est de soulager Gaza en ouvrant un deuxieme front, s'est avere fallacieux. Le veritable objectif du Hezb est d'assurer une place a l'Iran sur une eventuelle table des negociations.

    Michel Trad

    11 h 04, le 04 avril 2024

  • Au nom du bon voisinage simulé, les maires de toutes les régions usurpées par le HB, pour en faire un champ de bataille, ne cessent de s’étaler pour le plus grand malheur des habitants à cause de la collaboration des maires et des vendus qui leur cèdent du terrain en imposant aux citoyens le silence pour des raisons purement personnelles de leurs leaders qui espèrent ainsi grappiller quelques sièges au parlement ou même le fauteuil en les sacrifiant. Les propos du maire de Rmeich en disent long sur son courage et son patriotisme. Il préfère la servitude à l’honneur, la lâcheté au courage.

    Sissi zayyat

    10 h 32, le 04 avril 2024

  • LA CENSURE NUIT GRAVEMENT À LA SANTÉ DU DÉBAT ET A LA VÉRITÉ DES FAITS. Je reprends ce passage du "narratif" : ""CETTE MÉFIANCE REMONTE À LA PÉRIODE DE LA CRÉATION PAR ISRAËL, EN 1976, DE L'ARMÉE DU LIBAN-SUD, UNE MILICE AUXILIAIRE LOCALE ŒUVRANT POUR LE COMPTE DE TEL-AVIV, FORMÉE DE CHRÉTIENS, MAIS AUSSI DE CHIITES"". Etonnant ! La méfiance remonte donc à 1976, à une époque où le Hezb n’existe pas encore !!! Je n’ai pas pour l’instant le nom des villages frontaliers massacrés au début de la guerre… Mais de censure en censure, nous avons l’habitude.

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    10 h 29, le 04 avril 2024

  • Kabalan dit vouloir empêcher avec sa pseudo pseudo résistance que Netanyahu ne prenne son café dans le palais de Baabda, comme si ce palais représentait un quelconque intérêt pour eux. Non ils savent pertinent que Bibi a l’intention de prendre un café avec une manouché dans le bunker de HN après l’avoir réduit à l’état de terrain vague et c’est cela qu’ils veulent éviter. Malheureusement avec leurs agissements inconscients, il est à deux doigts de rendre cette hypothèse plus que réaliste et ça n’est pas pour nous déplaire.

    Sissi zayyat

    10 h 26, le 04 avril 2024

  • Dès qu’il y aura un retour au calme, le Hezb va gracieusement investir dans le développement et la reconstruction au Liban-Sud, y compris dans les régions chrétiennes. De gros moyens, en provenance de l’Iran, vont être mis à contribution. » Non mais quelle honte. Ce sera pour mieux détruire ce qu’il aurait reconstruit avec l’aide de l’Iran qui peine à subvenir aux besoins cruciaux de sa propre population préférant alimenter les guerres et les destructions hors de ses frontières. Les habitants du sud sont convaincus que leurs biens détruits seront compensés et consentent donc à se faire mas

    Sissi zayyat

    10 h 21, le 04 avril 2024

  • "Le village est relativement épargné jusque-là par les raids israéliens". C’est justement ce qui chagrine les miliciens iraniens. D’où le projet – heureusement stoppé – d’attirer sur lui les tirs de représailles de Tsahal.

    Yves Prevost

    07 h 59, le 04 avril 2024

  • Ne nous voulons pas la face la guerre désastreuse menée par le Hezbollah , son idéologie islamiste , son projet de société et son allegeance a l'Iran ont creusé un fossé profond entre les chiites qui le soutiennent majoritairement et. les chretiens

    Tabet Ibrahim

    07 h 33, le 04 avril 2024

  • Ce sont surtout les chrétiens qui subissent de plein fouet une guerre qui ne les concerne pas, et je comprends bien ses habitants chrétiens, qui ne voulaient pas être déportés une fois de plus. Ce sont surtout les chrétiens qui sont les plus touchés dans cette région déshéritée pour de multiples raisons, à tel point qu’une presse parisienne, sans aucune inclinaison confessionnelle, s’alarmait récemment : ""Sud du Liban : les chrétiens menacés de disparaître"". L’aide chiite bénéficie aux autres communautés, c’est très bien, mais la méfiance est là, comme dans d’autres régions.

    L’OLJ PRIVE SES LECTEURS DE LA VERSION "PDF"

    02 h 24, le 04 avril 2024

  • Qui commande chez NOUS ? A écouter les propos du Hezbollah, cette milice terroriste et résistante c'est selon, c'est l'Iran. L'ALS dépendait moins de Tel Aviv que le Hezbollah de Téhéran. Nous aimerions bien faire la paix avec l'Iran pour qu'il arrête de martyriser les Libanais en excitant Tsahal depuis chez nous, seulement nous ne serions pas en guerre avec l'Iran, seulement un occupé par eux, comme autrefois par la Syrie, comme encore avant avec L'OLP. Heureusement que nous ne sommes pas en guerre avec tous ces braves gens sinon qu'est-ce que ce serait ?

    Nicolas ZAHAR

    02 h 20, le 04 avril 2024

Retour en haut