Rechercher
Rechercher

Économie - Tech

OSN devient actionnaire majoritaire du libanais Anghami

En fusionnant, OSN+ et Anghami proposent une offre combinant à la fois streaming vidéo et musical.

OSN devient actionnaire majoritaire du libanais Anghami

Élie Habib (à g.) et Joe Kawkabani. Photo DR

Annoncée en novembre 2023, la fusion-acquisition entre la plateforme libanaise de streaming musical, Anghami, et celle de streaming vidéo du groupe émirati Orbit Showtime Network (OSN), OSN+, a été finalisée mardi.

La fusion entre celles-ci crée une plateforme multimédia, la « première du genre », qui combine l’offre de produits et de services des deux sociétés leaders dans leurs domaines respectifs au Moyen-Orient, dans le Golfe et au Maghreb. Pour Élie Habib, l’un des cofondateurs d'Anghami, et désormais PDG de cette nouvelle entité qui gardera le nom d’Anghami, il s’agit, ni plus ni moins, de « réinventer le divertissement dans le monde arabe ». Joe Kawkabani, PDG du groupe OSN, garde son poste.

Lire aussi

Le bouquet de chaînes satellite OSN va devenir actionnaire majoritaire du Libanais Anghami

Concrètement, cette nouvelle plateforme réunit sous la même enseigne Anghami la bibliothèque premium et exclusive de 18 000 heures de contenu vidéo d'OSN+ et le riche catalogue de plus de 100 millions de chansons et de podcasts d'Anghami.

Selon les termes de l’accord, le groupe OSN a acquis 55,45 % des parts d'Anghami et devient actionnaire majoritaire en investissant 3,69 dollars par action, soit 1,9 fois le cours de clôture de l'action le jeudi 28 mars. Cette opération donne naissance à une société qui compte plus de 120 millions d'utilisateurs enregistrés, dont environ 2,5 millions d'abonnés payants, et qui affiche près de 100 millions de dollars de chiffre d'affaires, selon les informations publiées mardi dans le communiqué de cette annonce.

Lire aussi

De Beyrouth à New York, le fabuleux destin d’Anghami

Lancée fin 2012 par les Libanais Élie Habib et Eddy Maroun, cette start-up connaît depuis dix ans un succès fulgurant, réussissant à s’imposer en tant que leader régional du streaming musical. Signe de sa réussite, elle devient en 2022 la première entreprise tech arabe à être cotée à la Bourse Nasdaq à New York.

Annoncée en novembre 2023, la fusion-acquisition entre la plateforme libanaise de streaming musical, Anghami, et celle de streaming vidéo du groupe émirati Orbit Showtime Network (OSN), OSN+, a été finalisée mardi.La fusion entre celles-ci crée une plateforme multimédia, la « première du genre », qui combine l’offre de produits et de services des deux sociétés leaders dans leurs...

commentaires (2)

Bien vu de vendre maintenant: l'IA risque en effet d'occasionner un nouveau tsunami pour la musique. Le numérique a propulsé Anghami; l'IA risque de l'atomiser. Il va falloir naviguer serré pour préserver cette belle entreprise libanaise.

Marionet

11 h 40, le 03 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Bien vu de vendre maintenant: l'IA risque en effet d'occasionner un nouveau tsunami pour la musique. Le numérique a propulsé Anghami; l'IA risque de l'atomiser. Il va falloir naviguer serré pour préserver cette belle entreprise libanaise.

    Marionet

    11 h 40, le 03 avril 2024

  • Restent les archives de télé liban que l"on n'arrive pas á valoriser....mais bon il est plus simple pour le gouvernement actuel de mendier que d'avoir une stratégie financière

    Moi

    14 h 05, le 02 avril 2024

Retour en haut