Rechercher
Rechercher

Sport - Football

Pogba, une lourde suspension aux allures de fin de carrière

Le champion du monde français, contrôlé positif à la testostérone en août 2023, a écopé d'une sanction de quatre ans.

Paul Pogba sous le maillot de l'équipe de France lors de l'Euro 2020 en juin 2021. Franck Fife/AFP

Coup de massue pour Paul Pogba. Le milieu français de la Juventus Turin, contrôlé positif à la testostérone en août 2023, a été suspendu quatre ans pour dopage jeudi, une lourde sanction qui compromet sérieusement la suite de sa carrière.

Le champion du monde 2018 refoulera-t-il un jour un terrain de football chez les professionnels ? La question se pose après la sentence prononcée par le tribunal antidopage italien, fidèle aux réquisitions du parquet, en application de la peine maximale prévue par le Code mondial antidopage. 

« Nous avons reçu la notification du tribunal ce matin », a indiqué à l'AFP une source au sein de la Juventus, disant « prendre acte » de la décision du tribunal. Contacté par l'AFP, le tribunal antidopage italien n'a pour le moment pas donné suite.

Pogba a dans la foulée annoncé son intention de faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport, affirmant sur Instagram n'avoir « jamais pris sciemment ou délibérément des suppléments qui violeraient les réglementations antidopage ».

Mais à bientôt 31 ans – il les aura le 15 mars –, il n'est pas certain que le joueur, encore sous contrat avec la Juventus Turin jusqu'en juin 2026 et qui traverse depuis plusieurs mois une période très compliquée, émaillée de blessures et d'affaires extra-sportives, puisse se remettre d'une telle avanie.   

Suspendu provisoirement depuis le 11 septembre 2023 à la suite d'un contrôle positif en août dernier après un match entre l'Udinese et la Juve en Championnat d'Italie, auquel il n'avait pas participé, l'international tricolore (91 sélections, 11 buts) avait demandé une contre-expertise qui a confirmé moins d'un mois plus tard la présence de métabolites de testostérone. 

Pour expliquer ce contrôle antidopage positif, l'entourage de « La Pioche » avait fait savoir que les métabolites de testostérone proviendraient d'un complément alimentaire prescrit par un médecin que le joueur a consulté aux États-Unis. La testostérone, hormone de la fertilité et de la sexualité masculine, favorise le développement musculaire.

Cauchemar

Cette suspension a des allures de cauchemar sans fin pour Pogba, qui ne peut déjà plus s'entraîner avec la Juventus depuis l'annonce de son contrôle positif et a vu son salaire, estimé à 8 millions d'euros par an, bloqué par le club où il est revenu en juillet 2022 après six saisons à Manchester United.

Elle risque surtout d'être fatale à l'un des meilleurs joueurs français de ces dix dernières années, pilier des Bleus et véritable talisman de Didier Deschamps. Grand artisan du titre mondial décroché en Russie en 2018, le natif de Lagny-sur-Marne a été l'une des grandes stars du football mondial avant de voir sa cote décliner après une litanie de malheurs sur et en dehors des stades.

La saison dernière, Pogba n'a ainsi fait que dix apparitions sous le maillot de la Juve, en raison notamment d'une blessure au ménisque du genou droit. Contraint à l'opération, il a dû, la mort dans l'âme, déclarer forfait pour le Mondial-2022 avec l'équipe de France dont il n'a plus porté le maillot depuis le 29 mars 2022. 

« Le foot perd un joueur extraordinaire », avait alors déploré l'entraîneur de la Juve Massimiliano Allegri. Mais c'est loin des pelouses que le joueur d'origine guinéenne a vécu le pire. Il a été séquestré en mars 2022 pendant trois heures par trois amis d'enfance et deux vieilles connaissances du quartier où les Pogba ont grandi à Roissy-en-Brie, près de Paris, qui voulaient lui soutirer 13 millions d'euros en faisant intervenir deux hommes cagoulés et armés de fusils.

Dans cette affaire de tentative d'extorsion en bande organisée est notamment impliqué l'un de ses frères, tandis que sa mère, sa femme ou encore son agente ont été la cible de menaces. 

Mi-septembre, à Paris, Pogba a été confronté pendant cinq heures à cinq de ses proches mis en examen, soupçonnés d'avoir joué un rôle dans sa séquestration.

Coup de massue pour Paul Pogba. Le milieu français de la Juventus Turin, contrôlé positif à la testostérone en août 2023, a été suspendu quatre ans pour dopage jeudi, une lourde sanction qui compromet sérieusement la suite de sa carrière.

Le champion du monde 2018 refoulera-t-il un jour un terrain de football chez les professionnels ? La...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut