Rechercher
Rechercher

Sport - Tennis

Alcaraz s'emploie pour écarter Sonego

Le n° 2 mondial espagnol a dû batailler pour se défaire en quatre manches de l'Italien Lorenzo Sonego au 2e tour du majeur australien.

Carlos Alcaraz frappant un smash lors du match contre Lorenzo Sonego lors du 2e tour de l'Open d'Australie à Melbourne, jeudi. Martin Keep/AFP

Le n° 2 mondial Carlos Alcaraz s'est dépensé pendant près de trois heures et demie pour écarter l'Italien Lorenzo Sonego (46e) en quatre sets 6-4, 6-7 (3/7), 6-3, 7-6 (7/3) au deuxième tour de l'Open d'Australie jeudi.

Pour une place en huitièmes de finale, Alcaraz affrontera l'invité chinois Juncheng Shang, tombeur du qualifié indien Sumit Nagal 2-6, 6-3, 7-5, 6-4. 

Sur la Rod Laver Arena jeudi, à part le troisième set, plus rapide, les trois autres manches ont duré autour d'une heure. Carlitos a bouclé la partie avec 43 coups gagnants frappés contre 34 fautes directes. Des statistiques grosso modo inversées pour Sonego.

Pour l'instant, l'Espagnol de vingt ans égale son meilleur résultat à Melbourne. Le double lauréat en Grand Chelem (US Open 2022 et Wimbledon 2023), devenu le plus jeune n° 1 mondial de l'histoire en 2022, avait manqué l'Open d'Australie l'an dernier, en raison d'une blessure musculaire à la jambe droite. Il avait été stoppé au deuxième tour en 2021 et au troisième en 2022.

Fin précoce pour Fils, Van Assche passe en 5 sets

Grand espoir du tennis français, Arthur Fils, 34e à l'ATP, doit déjà quitter Melbourne, battu par la tête de série n° 28, le Néerlandais Tallon Griekspoor, en quatre manches sur le score de 3-6, 6-1, 7-5, 6-4. Le joueur de 19 ans s'arrête donc au deuxième tour pour sa première participation à l'Open d'Australie. Fils s'était imposé en cinq sets devant Griekspoor à l'US Open 2023 lors de leur seule précédente confrontation sur le circuit.

Au prochain tour, le Néerlandais de 27 ans affrontera soit le Danois Holger Rune, tête de série n° 8, soit le Français Arthur Cazaux.

L'autre étoile montante du tennis tricolore vit au contraire un début de tournoi plein d'émotions positives. Luca Van Assche (79e), 19 ans également, s'est invité pour la première fois de sa jeune carrière au troisième tour en Grand Chelem.

Il se souviendra de la manière : une deuxième victoire d'affilée en cinq sets, après avoir été mené deux manches à une. Cette fois, aux dépens du 28e mondial, l'Italien Lorenzo Musetti (28e), 6-3, 3-6, 6-7 (5/7), 6-3, 6-0. Au premier tour, sa victime avait été l'invité australien James Duckworth.

« Je savais au fond de moi-même que je pouvais faire ce genre de résultats. Mais il fallait le prouver. Troisième tour, ce n'est pas une fin en soi. J'ai envie d'aller beaucoup plus loin », ambitionne Van Assche. La marche s'annonce toutefois très haute pour décrocher une place en huitièmes de finale, lui qui devra défier le Grec Stefanos Tsitsipas, n° 7 mondial.

Burel-Dodin : duel bleu blanc rouge au programme du 3e tour

Comme Van Assche, Adrian Mannarino, n° 1 français et nouveau venu dans le top 20 (19e) à 35 ans, est sorti vainqueur d'un deuxième match de suite en cinq sets. Après Stan Wawrinka, il est venu à bout de l'Espagnol Jaume Munar (82e) 6-3, 6-3, 1-6, 2-6, 6-3. En deux tours, il a passé sept heures pile sur les courts du Melbourne Park. Van Assche une quinzaine de minutes de plus.

Dans le tableau féminin, les Françaises font également leur bout de chemin, à l'image de Diane Parry (72e) qui a également rallié le troisième tour après avoir dominé la Russe Kamilla Rakhimova (7-5, 6-2).

Mais l'exploit de ce 2e tour est à mettre au crédit de Clara Burel (51e) qui s'est offert le scalp de l'Américaine Jessica Pegula (5e) ce jeudi. La jeune Bretonne s'est offert la première victoire de sa carrière contre une joueuse du top 10 (après cinq défaites), qu'elle a éjecté 6-4, 6-2 en 70 minutes. Elle a déjà atteint ce stade de la compétition à trois reprises en tournoi majeur : une fois à Roland-Garros en 2020 et deux fois à l'US Open en 2022 et en 2023.

Ce week-end, elle retrouvera une autre Française, Océane Dodin (95e), tombeuse de l'Italienne Martina Trevisan (6-4, 6-4) et qui s'offre, quant à elle, le premier 3e tour de sa carrière en Grand Chelem à 27 ans.

Le n° 2 mondial Carlos Alcaraz s'est dépensé pendant près de trois heures et demie pour écarter l'Italien Lorenzo Sonego (46e) en quatre sets 6-4, 6-7 (3/7), 6-3, 7-6 (7/3) au deuxième tour de l'Open d'Australie jeudi.

Pour une place en huitièmes de finale, Alcaraz affrontera l'invité chinois Juncheng Shang, tombeur du qualifié indien Sumit Nagal 2-6, 6-3, 7-5,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut