Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Malgré la guerre à Gaza, « business as usual » entre la France et le Hezbollah

Des proches du parti chiite se déchaînent pourtant contre Paris dans les médias.

L’émissaire français Jean-Yves Le Drian reçu dans la banlieue sud de Beyrouth par le chef du groupe parlementaire du Hezbollah Mohammad Raad, le 27 juillet 2023. Joseph Eid/AFP.

« Les émissaires qui viennent nous parler des intérêts hébreux ne sont pas les bienvenus. » Alors que Jean-Yves Le Drian, l’envoyé français au Liban, complétait sa tournée à Beyrouth la semaine dernière, le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du...
« Les émissaires qui viennent nous parler des intérêts hébreux ne sont pas les bienvenus. » Alors que Jean-Yves Le Drian, l’envoyé français au Liban, complétait sa tournée à Beyrouth la semaine dernière, le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du...
commentaires (10)

« Ce qui fait la spécificité de la France, c’est sa capacité à parler avec tout le monde », affirme une source diplomatique française contactée par notre journal...Il n'y a pas de quoi se vanter, franchement! C'est la posture du lâche et de l'opportuniste. La France des Lumières a bel et bien disparu!

marie-therese ballin

10 h 35, le 11 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • « Ce qui fait la spécificité de la France, c’est sa capacité à parler avec tout le monde », affirme une source diplomatique française contactée par notre journal...Il n'y a pas de quoi se vanter, franchement! C'est la posture du lâche et de l'opportuniste. La France des Lumières a bel et bien disparu!

    marie-therese ballin

    10 h 35, le 11 décembre 2023

  • Encore une fois pour toute, la proposition de la France est incohérente. Un premier ministre peut être combattu et destitué par des députés, mais le président continuera à assumer son rôle jusqu’à la fin de son combat. Le Hezbollah gardera ses armes et combattra l’entité sioniste jusqu’à la libération de dernier mètre carré du territoire libanais et bien au delà pour superviser toutes attaques perfides sionistes et les refoulera bien en deçà de ses frontières et une nouvelle ligne cette fois ci rouge se fera sur le sol de la Palestine occupée comme un no man’s land et non de la ligne bleue.

    Mohamed Melhem

    04 h 45, le 11 décembre 2023

  • Une fois le Hamas écrasé ce sera le tour de nos barbus qui bien entendus, en bon orientaux préféreraient se faire ratiboiser que de perdre la face et de remettre leurs armes, alors ils seront biens contents qu’ils aient quelqu’un qui les entende. Merci la France j’espère que Macron est moins naïf qu’il en a l’air et qu’il joue avec les USA l’histoire du bon flic, mauvais flic pour mettre à pas ces vendus

    Liban Libre

    15 h 46, le 09 décembre 2023

  • LE RÔLE DE LA FRANCE EST D'AIDER L'IRAN À GARDER LA MAIN SUR LE LIBAN. OÙ ÊTES VOUS MONSIEUR DOMINIQUE DE VILLEPIN ? DÉNONCEZ CE SCANDALE.

    Gebran Eid

    15 h 28, le 09 décembre 2023

  • « business as usual » entre la France et le Hezbollah ». Le pire c’est que la France est loin d’être sûre de sortir gagnante de ce traquenard, mais essaie le tout pour le tout de se convaincre du contraire alors que tous les voyants sont aux rouge sang.

    Sissi zayyat

    12 h 43, le 09 décembre 2023

  • Sur leurs intérêts immédiats alors que la crise actuelle impose une stratégie politique et une fermeté pour mettre fin aux projets destructeurs par grignotages et par roublardises que les états puissants semblent ne pas voir où comprendre,aveuglés par leurs intérêts du moment. Toutes les conditions sont désormais réunies pour le mener à un changement drastique vers le pire, et aucun de ces pays ne semble conscient de la catastrophe qui menace la paix du monde. Il ne s’agit plus du sort d’un pays ou deux, mais de l’équilibre mondial qu’on mène sciemment à sa perte par manque de longueur de vue

    Sissi zayyat

    11 h 55, le 09 décembre 2023

  • La France a pratiqué la même politique avec Poutine sous prétexte qu’on devait maintenir le dialogue jusqu’à ce que Macron se fasse taper sur les doigts pour se raviser et adopter un ton plus cohérent. La cohérence manque dans les positions de tous les pays occidentaux qui, un jour se montrent fermes et un autre lâches et mous face à des despotes qui entendent profiter de leur division alors que le monde va à vau-l’eau. Entre les élections tous les quatre matins aux E.U et la crise économique mondiale, ils mènent le monde à sa perte manquant de vision politique à long terme et se focalisant

    Sissi zayyat

    11 h 45, le 09 décembre 2023

  • - QUE CUISINE LEDRIAN , - AVEC LES ANTI-LIBAN ? - CROIT-IL, QU,AVEC LE TONNERRE, - ILS PEUVENT SUR NOTRE TERRE, - IMPOSER LE *CONSENSUS*, - TANT ENVIE PAR LES BARBUS, - QUI RECHERCHENT CETTE MISE, - POUR ASSEOIR LEUR MAINMISE ? - ENTRE ENFER ET PARADIS, - PAS D,ACCORD ! PAS DE SURSIS ! - AU *CONSENSUS*... QUI CONCEDE, - EST DES ENTURBANNES L,AIDE ! - NI FAKIH ET NI LIONCEAU. - ICI C,EST FRAPPE DU SCEAU, - DE LA LIBERTE SI FIERE, - ET DE L,AMOUR DE LA TERRE. - NOUS SOMMES LE VIF EXEMPLE, - DES GARDIENS DE NOTRE TEMPLE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    09 h 38, le 09 décembre 2023

  • Traitant avec le Hezbollah, il ne faut pa oublier le vieil adage: "Poignez le vilain, il vous oindra. Oignez le vilain, il vous poindra",

    Yves Prevost

    07 h 26, le 09 décembre 2023

  • C es t la France qui est à présent perfide

    Zampano

    03 h 08, le 09 décembre 2023

Retour en haut