Rechercher
Rechercher

Sport - Premier League

Arsenal fait la course en tête

Les Gunners ont sécurisé leur fauteuil de leader grâce à leur succès 2-1 à domicile face à Wolverhampton.

Martin Odegaard (à g.) célébrant son but lors de la victoire d’Arsenal contre Wolverhampton, samedi, à l’Emirates Stadium de Londres. Glyn Kirk/AFP

Arsenal a mis sa première place au chaud malgré quelques frissons face à Wolverhampton (2-1), samedi à Londres, lors d’une 14e journée où le mal-classé Burnley s’est donné de l’air en assommant Sheffield 5 à 0, sa première victoire cette saison à domicile.

Les Gunners avaient encore de l’énergie à dépenser, trois jours après la claque infligée à Lens (6-0) en Ligue des champions. Et, comme face aux Français, ils ont rapidement trouvé le chemin du but adverse.

Bukayo Saka a ouvert le score (6e, 1-0) et inscrit au passage le 100e but d’Arsenal en 2023, selon le statisticien Opta, puis le capitaine Martin Odegaard a rapidement enfoncé le clou, après un magnifique jeu de passes entre Oleksandr Zinchenko et Gabriel Jesus (13e, 2-0).

Arsenal aurait pu prolonger son avantage, mais les tentatives de Gabriel Martinelli (37e) et Eddie Nketiah (88e) ont toutes deux échoué sur un poteau. 

Les Wolves, treizièmes, ont affiché une belle résistance, même après la perte du gardien José Sa, contraint de sortir sur blessure. Ils ont poussé jusqu’au bout et Matheus Cunha a fini par tromper David Raya (86e, 2-1), offrant un final à suspense.

« Je ne peux que féliciter les joueurs, ils ont été excellents contre une vraie bonne équipe. On s’est procuré tellement d’occasions, sans quasiment rien concéder. Le score aurait dû être différent, on a été malchanceux en touchant les montants deux ou trois fois », a résumé l’entraîneur d’Arsenal Mikel Arteta.

Son équipe compte 33 points après quatorze matches (dix victoires, trois nuls et une défaite) et conserve son titre de meilleure défense du championnat, avec seulement onze buts encaissés, à égalité avec Liverpool, troisième du classement.


Newcastle trop fort pour Manchester United

Revenu aux portes du top 4, Newcastle (5e, 26 pts) a remporté un duel précieux face à un concurrent direct, Manchester United (7e, 24 pts), venu à St James’ Park sans jus ni idées, et reparti avec sa première défaite en un mois de championnat.

À Saint James’ Park, les Magpies ont mené les débats haut la main en prenant toutes les initiatives, ou presque, et ont fini par marquer sur leur 17e tir de la partie, le 4e cadré. Manchester ne comptait que deux tentatives à ce moment-là.

Anthony Gordon a repris au second poteau un centre de Kieran Trippier (55e, 1-0), auteur plus tôt d’un superbe coup franc repoussé par la barre transversale d’André Onana (39e). L’ailier de 22 ans traverse une période faste, rendue encore plus éclatante samedi par son quatrième but en six matches de Premier League.

Les Mancuniens ont semblé seulement accélérer à l’approche de la fin du temps réglementaire. Monté aux avant-postes, le défenseur Harry Maguire a même failli égaliser, mais son but a été refusé pour hors jeu (89e).

Burnley, enfin maître chez lui

Il aura fallu attendre la 14e journée et la venue d’un autre promu, Sheffield United, pour que Burnley s’impose enfin à Turf Moor. Pour l’occasion, les « Clarets » ont frappé fort.

Jusqu’alors, leurs supporters n’avaient goûté qu’à la défaite à la maison, sept fois de suite, avec une pauvreté défensive (vingt buts encaissés) et offensive (cinq buts marqués) inquiétante.

Le champion de D2 en titre a mis cette mauvaise série derrière lui avec un festival de buts et une arrière-garde imprenable. Il a pris les devants grâce au but le plus rapide de la saison, inscrit après quinze secondes par Jay Rodriguez (1re, 1-0), déjà auteur d’une performance identique il y a dix ans et un jour, avec Southampton contre Chelsea.

Jacob Bruun Larsen a doublé la mise (29e, 2-0) et Sheffield United, réduit à dix après l’exclusion de son attaquant Oli McBurnie (45e+2), a craqué en seconde période en encaissant trois nouveaux buts.

Burnley (19e, 7 pts) abandonne la dernière place à Sheffield (20e, 4 pts) et talonne Everton (18e, 7 pts), vainqueur 1-0 chez le quinzième, Nottingham Forest.

Le premier non-relégable Luton, battu 3-1 samedi à Brentford, ne compte que deux points de plus avant un programme corsé : Arsenal et Manchester City lui rendent visite coup sur coup à Kenilworth Road lors des deux prochaines journées.

Arsenal a mis sa première place au chaud malgré quelques frissons face à Wolverhampton (2-1), samedi à Londres, lors d’une 14e journée où le mal-classé Burnley s’est donné de l’air en assommant Sheffield 5 à 0, sa première victoire cette saison à domicile.



Les Gunners avaient encore de l’énergie à dépenser, trois jours après la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut