Rechercher
Rechercher

Sport - Qualifications Euro 2024

L’Espagne assurée d’être tête de série, mais perd Gavi

La Roja a validé son ticket pour le prochain Euro grâce à sa victoire (3-1) face à la Géorgie, dimanche à Valladolid. Une soirée ternie par la grave blessure de son maître à jouer barcelonais.

Ferran Torres tenant le maillot de son coéquipier Gavi, sorti sur blessure, après avoir inscrit le deuxième but de son équipe lors de la victoire de l’Espagne contre la Géorgie en match de qualifications pour l’Euro 2024, dimanche au stade Jose Zorrilla de Valladolid. Cesar Manso/AFP

Déjà qualifiée pour l’Euro 2024, l’Espagne s’est assurée de faire partie des têtes de série en achevant sa campagne de qualification par une victoire contre la Géorgie (3-1) dimanche à Valladolid, mais a perdu sa jeune pièce maîtresse Gavi, gravement blessé au genou.

La soirée se déroulait sans accroc jusqu’à la 23e, lorsque Gavi, le milieu de 19 ans, déjà primordial au FC Barcelone et en sélection, est resté au sol après un tacle par derrière d’un défenseur géorgien, avant de se bloquer le genou droit seul sur un appui.

Le milieu de terrain est rentré directement aux vestiaires au bord des larmes et en se touchant le haut du genou. Une blessure « sérieuse », selon des sources de la Fédération espagnole de football (RFEF), « dans l’attente d’examens pour connaître la gravité » de celle-ci. Selon la presse espagnole, Gavi souffrirait d’une rupture du ligament croisé, ce qui le priverait du reste de la saison avec le FC Barcelone, ainsi que de l’Euro et des Jeux olympiques avec l’Espagne.

« Ce soir, c’est comme si nous avions perdu, nous sommes dévastés. Cela fait partie du football, mais c’est la partie la plus moche. C’est le jour le plus dur, le plus amer depuis que je suis sélectionneur », a déclaré Luis de la Fuente en conférence de presse.

« La réaction de Gavi ? Il était brisé, bouleversé, il ne comprenait pas que de telles choses puissent lui arriver », a-t-il ajouté à propos de celui qu’il a qualifié à plusieurs reprise d’« âme » de son équipe. « Il était extrêmement triste. À la mi-temps, le vestiaire ressemblait à une veillée funèbre. »

Indispensable dans le cœur du jeu, Gavi est l’un des joueurs les plus utilisés depuis le début de saison en Europe. Il disputait dimanche son 23e match de la saison toutes compétitions confondues.

Maillot brandi

Grâce à sa victoire dédiée à son n° 9, la sélection espagnole, vainqueur de la Ligue des nations en juin, termine première du groupe A avec 21 points et un bilan de 7 victoires et une défaite, devant l’Écosse, deuxième avec 17 points après son nul face à la Norvège (3-3).

Elle évite ainsi de rencontrer en phase de poules plusieurs nations majeures, dont la France, l’Angleterre et le Portugal. Les joueurs de la Roja pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score dès la 4e minute par le Franco-Espagnol Robin Le Normand, auteur de son premier but en sélection de la tête (1-0). Mais ils se sont fait surprendre en contre par l’inévitable phénomène du Napoli Khvicha Kvaratskhelia, bien servi dans le dos de la défense pour aller tromper Unai Simon du gauche (10e, 1-1).

Après la sortie de Gavi, ses coéquipiers ont continué à dominer la rencontre mais ont buté sur la défense à cinq alignée par l’ex-international français Willy Sagnol et le gardien de de Valence Mamardashvili. Ce dernier a fini par s’incliner devant Ferran Torres au second poteau, l’attaquant du FC Barcelone s’empressant de dédier son but à son coéquipier en brandissant son maillot floqué du n° 9 (55e, 2-1). L’Espagne a même marqué une troisième fois, sur un centre de Lamine Yamal dévié dans son propre but par Lochoshvili (72e, 3-1).


Déjà qualifiée pour l’Euro 2024, l’Espagne s’est assurée de faire partie des têtes de série en achevant sa campagne de qualification par une victoire contre la Géorgie (3-1) dimanche à Valladolid, mais a perdu sa jeune pièce maîtresse Gavi, gravement blessé au genou.

La soirée se déroulait sans accroc jusqu’à la 23e, lorsque Gavi, le milieu de 19 ans,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut