Rechercher
Rechercher

Sport - Coupe du Monde de rugby

Antoine Dupont fait son retour dans le groupe

Trois semaines après la fracture de sa mâchoire, le capitaine français a retrouvé l'entraînement collectif pour postuler à une place de titulaire lors du quart de finale de dimanche contre l'Afrique du Sud.

Antoine Dupont lors d’une séance d’entraînement du XV de France à l'OL Stadium de Decines-Charpieu, près de Lyon. Anne-Christine Poujoulat /AFP

Le demi de mêlée et capitaine du XV de France Antoine Dupont, opéré le 22 septembre d’une fracture de la mâchoire, a été autorisé lundi à reprendre l’entraînement collectif, à moins d’une semaine du quart de finale du Mondial contre l’Afrique du Sud.

« Suite à sa visite médicale, planifiée aujourd’hui (lundi, NDLR) avec le chirurgien qui l’a précédemment opéré, Antoine Dupont a obtenu l’autorisation de reprendre dès ce jour les entraînements de rugby », a annoncé la Fédération française (FFR), sans fournir d’indice sur sa participation au match de dimanche prochain face aux champions du monde en titre.

Dupont (26 ans, 51 sélections) avait rendez-vous à Toulouse avec le professeur Frédéric Lauwers, spécialiste de la chirurgie maxillo-faciale, pour une visite médicale qui s’annonçait cruciale.

Victime d’un choc violent lors de la large victoire en phase de groupe sur la Namibie (96-0) à Marseille le 21 septembre, le capitaine des Bleus avait été opéré dès le lendemain à l’hôpital Purpan de Toulouse, avant de retrouver dix jours plus tard à peine ses partenaires pour une phase de reprise « progressive » en individuel.

À six jours d’un rendez-vous incandescent au Stade de France, le professeur Lauwers l’a donc autorisé à reprendre le rugby avec contacts, et, par conséquent, les entraînements du XV de France, dès mardi à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), le camp des base des Bleus.

« Il a bien bossé physiquement : beaucoup de courses, beaucoup de vitesse, ce sont ses points forts, avait confié samedi Karim Ghezal, le coentraîneur des Bleus chargé de la conquête. Sur tout ce qui est physique, il n’a pas perdu grand-chose en une semaine d’arrêt, au contraire. Physiquement, il est en pleine forme. »

Titulaire dimanche ?

Les Bleus, qui ont déjà dû composer avec le forfait de l’ouvreur Romain Ntamack, victime d’une rupture du ligament croisé du genou mi-août, vont donc retrouver leur n° 9, élu meilleur joueur au monde en 2021.

Pour autant, il reste encore une interrogation majeure : Dupont sera-t-il sur la pelouse de Saint-Denis dimanche ? Et, avant cela, quelle sera son attitude lors des entraînements collectifs de mardi et mercredi ?

Fabien Galthié et son encadrement, qui annonceront leur équipe vendredi, décideront si leur joueur star fera partie du XV de départ en fonction de la manière dont il gérera mentalement et physiquement cette reprise.

En l’absence de leur maître à jouer, les Bleus ont pu compter sur sa doublure habituelle au poste de n° 9 Maxime Lucu (Bordeaux-Bègles, 30 ans, 18 sél.), titulaire lors du dernier match de poule à Lyon face à l’Italie, remporté facilement (60-7).

Dans un style plus sobre que Dupont, Lucu, associé à la charnière à son coéquipier de l’UBB Matthieu Jalibert – devenu n° 1 à l’ouverture après le forfait de Ntamack – , a assuré et géré, distribuant rapidement le ballon et faisant les bons choix. Il a ensuite été remplacé à la 54e minute par le n° 3 au poste, le Lyonnais Baptiste Couilloud.

« Résilience »

Le retour – ou pas – de Dupont avec les Bleus a été l’occasion d’un débat plus général autour de la santé des joueurs. « La décision de Dupont de revenir, en tant que jeune homme rêvant de mener son équipe à la gloire dans une Coupe du monde organisée à domicile, est écrite à l’avance », a commenté sur X (ex-Twitter) le groupe « Progressive Rugby », qui prône une meilleure prise en charge de la santé des rugbymen.

« C’est le romantisme, le désir, le sens du devoir et du sacrifice, l’ego qui poussent les sportifs de haut niveau à jouer à tout prix », a encore souligné l’organisation.

« Le choix de jouer ou pas doit revenir aux médecins et à l’encadrement, ajoutait l’organisation. Même si Dupont disait vouloir jouer, ils pourraient choisir de ne pas le sélectionner, estimer que ce n’est pas dans son intérêt, que ce n’est peut-être pas la meilleure chose pour le rugby français. »

Le président de la FFR Florian Grill avait pour sa part salué la « résilience » du joueur lors de sa réintégration postopératoire dans le groupe, évoquant un message « juste incroyable ».

Mais le patron du rugby français a lui aussi insisté sur la santé du joueu: « On a charge sportive, mais on a aussi charge d’hommes. Et ça, c’est au-dessus de tout. »

Le demi de mêlée et capitaine du XV de France Antoine Dupont, opéré le 22 septembre d’une fracture de la mâchoire, a été autorisé lundi à reprendre l’entraînement collectif, à moins d’une semaine du quart de finale du Mondial contre l’Afrique du Sud.

« Suite à sa visite médicale, planifiée aujourd’hui (lundi, NDLR) avec le...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut