Rechercher
Rechercher

Société - Reportage

À Aïn Ebel, « tout a changé » deux mois après la mort d'Élias Hasrouni

Alors que l'enquête patine et qu'Yvette Hasrouni est elle aussi décédée dans un accident de voiture cette semaine, les habitants de ce village chrétien semblent se résigner face au climat d'impunité et aux craintes de marginalisation communautaire.

À Aïn Ebel, « tout a changé » deux mois après la mort d'Élias Hasrouni

« Tu resteras dans nos cœurs cher voisin », peut-on lire sur la banderole installée dans la rue principale du village où aurait été kidnappé Élias Hasrouni. Photo Lyana Alameddine

Depuis l’assassinat présumé de son mari, Élias Hasrouni, le 2 août dernier, la vie d’Yvette s'était retrouvée sens dessus dessous et l’angoisse ne la quittait plus. Lorsqu’on l’avait rencontré à Aïn Ebel, un petit village chrétien d’ordinaire...
Depuis l’assassinat présumé de son mari, Élias Hasrouni, le 2 août dernier, la vie d’Yvette s'était retrouvée sens dessus dessous et l’angoisse ne la quittait plus. Lorsqu’on l’avait rencontré à Aïn Ebel, un petit village chrétien d’ordinaire...

commentaires (2)

Hezbollah wants to terrorize the Christian population to push them to sell their lands on the cheap and leave the area. Hezbollah behaves like an organized crime entreprise.

Mireille Kang

03 h 22, le 06 octobre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Hezbollah wants to terrorize the Christian population to push them to sell their lands on the cheap and leave the area. Hezbollah behaves like an organized crime entreprise.

    Mireille Kang

    03 h 22, le 06 octobre 2023

  • Totalement hors sujet, mais qu’est devenu le camion de munitions du Hezbollah, qui s’est renversé dans la localité de Aïn Ebel ? Surprenant que personne n’en parle plus.

    C…

    19 h 17, le 04 octobre 2023

Retour en haut