Rechercher
Rechercher

Environnement - Liban

Important incendie au Akkar : évacuations forcées et hospitalisations de plusieurs résidents

 Les flammes ont provoqué des dégâts, dévorant des oliviers, des pins, des chênes et des champs. 

Important incendie au Akkar : évacuations forcées et hospitalisations de plusieurs résidents

Vue générale des dégâts provoqués par les incendies dans le Akkar, le 15 septembre 2023. Photo fournie par Michel Hallak.

Plus d'une douzaine de personnes ont été contraintes d'évacuer leurs maisons dans la région rurale du Akkar (Liban-Nord), tandis que plusieurs autres ont souffert de brûlures et de problèmes respiratoires à la suite d'un important incendie survenu vendredi, rapporte notre correspondant dans la région Michel Hallak.

En fin d'après-midi, les équipes de la Défense civile, assistées par des habitants de la région et un hélicoptère de l'armée libanaise, ont réussi à maîtriser le sinistre. Les flammes ont cependant provoqué des dégâts, dévorant des oliviers, des pins, des chênes et des champs agricoles. Selon une estimation préliminaire de l'association Sur le chemin du Akkar (Darb Akkar), 25 hectares ont été endommagés par les flammes.

L'incendie avait débuté en périphérie de la localité de Qabeit et s'était rapidement propagé jusqu'à Hrar, en raison de la sécheresse des vents. La fumée était devenue particulièrement dense dans l'après-midi, tandis que les flammes s'étaient dangereusement approchées de plusieurs habitations ainsi que de la route principale de Hrar.

Les équipes de la Défense civile et de la Croix-Rouge ont évacué des habitants des maisons voisines de l'incendie et les secouristes ont transporté huit personnes vers les hôpitaux de la région en raison d'inhalations de fumée ou de brûlures.

Le député du Akkar, Walid Baarini, a publié un message sur le réseau X (anciennement Twitter), exhortant l'armée, la Défense civile et les organisations de la société civile à intervenir rapidement pour maîtriser cet incendie dangereux, qui aurait déjà causé des dommages à certaines propriétés.

La saison des incendies a débuté plus tôt que d'habitude cet été, en raison de la sécheresse et des températures élevées. Ces dernières semaines, le Liban a été le théâtre d'incendies de forêt quasi-quotidiens, en particulier dans le Akkar, où le relief accidenté rend parfois difficile l'accès des véhicules de lutte contre les feux aux zones touchées.

Plus d'une douzaine de personnes ont été contraintes d'évacuer leurs maisons dans la région rurale du Akkar (Liban-Nord), tandis que plusieurs autres ont souffert de brûlures et de problèmes respiratoires à la suite d'un important incendie survenu vendredi, rapporte notre correspondant dans la région Michel Hallak. En fin d'après-midi, les équipes de la Défense civile, assistées par...
commentaires (1)

Ça nous manquait ça

Eleni Caridopoulou

20 h 12, le 15 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Ça nous manquait ça

    Eleni Caridopoulou

    20 h 12, le 15 septembre 2023

Retour en haut