Rechercher
Rechercher

La lettre aux abonnés

Le pire et le meilleur

Chère abonnée, cher abonné,C’est toujours la même histoire. Un matin, généralement au cours de la dernière semaine d’août, l’on sent, au réveil dans le salon, comme une fraîcheur dont on avait oublié la sensation. Dans un premier temps, l’on n’ose...
Chère abonnée, cher abonné,C’est toujours la même histoire. Un matin, généralement au cours de la dernière semaine d’août, l’on sent, au réveil dans le salon, comme une fraîcheur dont on avait oublié la sensation. Dans un premier temps, l’on n’ose...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut