Rechercher
Rechercher

Société - Témoignages

Face à la crise libanaise, les enfants au secours des parents

Face à une crise sans précédent au Liban, certains parents sont désormais contraints de se reposer sur leurs enfants. Une inversion des rôles lourde de sacrifices pour ces derniers.

Face à la crise libanaise, les enfants au secours des parents

Des jeunes marchant sur la corniche à Beyrouth. Photo d’illustration João Sousa

Une conception des choses familière à Ghinwa, 31 ans. Autrefois sur les épaules de son père, emporté par la maladie, le poids des responsabilités repose désormais sur les siennes. Employée par une agence de coopération étrangère, vivant entre la...
Une conception des choses familière à Ghinwa, 31 ans. Autrefois sur les épaules de son père, emporté par la maladie, le poids des responsabilités repose désormais sur les siennes. Employée par une agence de coopération étrangère, vivant entre la...
commentaires (9)

Faudrait distribuer cet article à tous ces politiciens qui sont la honte de ce pays

Tamimtamim

09 h 53, le 03 septembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Faudrait distribuer cet article à tous ces politiciens qui sont la honte de ce pays

    Tamimtamim

    09 h 53, le 03 septembre 2023

  • Pays stupide (et peuplé de soumis) comme toujours où l'on se sacrifie sans recevoir la moindre reconnaissance, même de ses parents. Comme m'avait dit une voisine (d'un âge certain) il y a quelques années : " J'aurais mieux fait de quitter ce pays il y a trente ans et de penser à moi plutôt que de moisir ici".

    Benjamin Le Biavant

    19 h 10, le 31 août 2023

  • Il n'y a pas que les libanais qui soutiennent leurs parents. Le devoir filial est une chose naturelle, attendue et mondialement connue dans toutes les cultures, incluant l'Europe et les USA. En cela, les libanais ne sont aucunement differents.

    Mago1

    17 h 07, le 31 août 2023

  • Je laisserais le choix aux autres commenter à leur choix l’article de Lisa GOURSAUD, un article émouvant et sincère.

    Mohamed Melhem

    11 h 42, le 31 août 2023

  • Cet article peint une facette de l’âme libanaise, généreuse, courageuse, prête à affronter les défis, reconnaissante envers les parents. Cette réalité n’est pas universelle. Cette générosité de l’âme, cette force de caractère chez nos jeunes qui veulent épauler leur famille, alors que des horizons plus prometteurs auraient pu être les leurs, est l’empreinte invisible qui sculpte notre identité. Il existe encore au Liban des jeunes comme Charles qui déclare que s’il ne soutenait pas ses parents, il aurait le sentiment d’avoir tout pris sans rien donner ou Ghinwa qui affirme qu’à la mort de son père, elle a été contrainte de travailler et de laisser ses études pour que ses frères et sœurs poursuivent les leurs. Ce don de soi est d’une rare noblesse. Le mot de Camille résume ce magnifique don de soi : « Que les enfants aident leurs parents, c’est normal : on est éduqués comme ça. » Certes, le fruit provient de l’arbre. Mais la terre dans laquelle l’arbre a poussé y est pour beaucoup.

    Hippolyte

    11 h 18, le 31 août 2023

  • Moi je trouve rien de plus noble qu'un enfant aidant ses parents. Les parents ne sont pas eternels et un jour ils ne seront plus la. Ce jour la, l'enfant va se rapeler qu'il a donné a ses parents de la stabilité a la fin de leur vie, et ca va valoir toutes les autres depenses du monde.

    ..... No comment

    10 h 46, le 31 août 2023

  • Un jour il faudra bien que les politichiens corrompus, les juges vereux et les crapules bancaires payent leur du. De gre ou de force.

    Michel Trad

    10 h 19, le 31 août 2023

  • Apparemment les parents ne s’en plaignent pas. La preuve aucun ne bouge un cil pour réclamer son dû en croyant que les pays étrangers le feront à sa place. Regardez donc tous ces émissaires de tous les pays soit disant amis qui viennent leur lécher les bottes en prétextant nous sauver. Vous voulez récupérer votre argent volé chers compatriotes? ALORS BOUGEZ-VOUS LES FESSES ET FAIRES ENTENDRE VOTRE VOIX.

    Sissi zayyat

    09 h 49, le 31 août 2023

  • Voilà le résultat de 30 ans de vol des politiciens libanais notamment lors des 6 dernières années. Une paupérisation générale de la population libanaises et un enrichissement immoral des politiciens, des hauts fonctionnaires et de leurs proches. Et la population se tait et reçoit les coups de bâton tous les jours. On a appelé ça résilience. Moi j’appelle ça égoïsme et lâcheté

    Lecteur excédé par la censure

    08 h 47, le 31 août 2023

Retour en haut