Rechercher
Rechercher

Monde - Témoignages

Après l’attaque d’Annecy, les Syriens de France craignent les surenchères politiques

Jeudi matin, un réfugié syrien chrétien venu de Suède a poignardé quatre enfants âgés de 22 mois à 3 ans dans un parc situé au bord du lac de cette ville de l’est de la France. Un drame immédiatement récupéré par des figures de droite et d’extrême droite.

Après l’attaque d’Annecy, les Syriens de France craignent les surenchères politiques

Des personnes se rassemblent pour déposer des fleurs après l'attaque au couteau survenue la veille, jeudi, dans un parc à Annecy (est de la France). Olivier Chassignole/AFP

Hiba est toujours sous le choc. La Syrienne arrivée en France au mois de mai après avoir obtenu un visa pour demander l’asile a fondu en larmes devant son écran de téléphone. « J’ai beaucoup pleuré. Surtout quand j’ai vu l’homme s'enfuir, laissant...
Hiba est toujours sous le choc. La Syrienne arrivée en France au mois de mai après avoir obtenu un visa pour demander l’asile a fondu en larmes devant son écran de téléphone. « J’ai beaucoup pleuré. Surtout quand j’ai vu l’homme s'enfuir, laissant...
commentaires (6)

Les malades mentaux, les schizophrènes en particulier, ont tendance dans certains cas à prendre leur nom propre comme une injonction à laquelle ils doivent se soumettre. S’il s’appelle Abdel Massih il va vouloir se conformer à son nom. Ce n’est donc pas étonnant qu’il ait prononcé la phrase en question et ce n’est sûrement pas pour avoir l’air chretien qu’il l’a fait.

Karim JBEILI

21 h 20, le 10 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Les malades mentaux, les schizophrènes en particulier, ont tendance dans certains cas à prendre leur nom propre comme une injonction à laquelle ils doivent se soumettre. S’il s’appelle Abdel Massih il va vouloir se conformer à son nom. Ce n’est donc pas étonnant qu’il ait prononcé la phrase en question et ce n’est sûrement pas pour avoir l’air chretien qu’il l’a fait.

    Karim JBEILI

    21 h 20, le 10 juin 2023

  • Il serait de bon goût de faire montre d’un peu de rigueur journalistique quand on s’essaye à commenter les supposées conséquences politiques de ce genre de tres malheureux faits-divers. « Déferlement de haine », vraiment ? Commenter quelques tweets nauséeux glanés sous des publications d’extrême-droite et en tirer un constat général sur un prétendu climat de haine et d’intolérance qui règnerait en France, c’est d’une malhonnêteté intellectuelle coupable. Non, la France ne sombre pas dans la haine dès qu’un crime est commis par un Arabe.

    fattal bertrand

    10 h 50, le 10 juin 2023

  • “Au nom de Jesus Christ”? Mon oeuil oui… Que l’on nous donne le nom de famille complet et l’origine géographique de ce soit-disant “chrétien” syrien. On peut raconter des bobards en Europe, mais ici, on se connaît les uns les autres et on ne nous la fait pas si facilement…

    Mago1

    08 h 59, le 10 juin 2023

  • Ce serait de l’hypocrisie que de dire heureusement qu’il n’était pas musulman, c’est tout simplement un criminel terroriste, car tout acte de criminologie est un acte terroriste, car c’est la terreur tout d’abord puis l’horreur ensuite. Il faut approfondir par des méthodes pas seulement psychiatriques le pourquoi de cette tuerie, surtout des tous petits enfants, à t il agi seul en son âme et conscience ou à t il été motivé par une tierce personne qui lui a dit de passer à l’acte. L’horreur est insupportable et l’acte prémédité ou non est on ne peut ignoble. Es ce un vrai chrétien ou un musulman qui s’est affublé des parures chrétiennes? Toutefois la droite et l’extrême droite en premier lieux Éric Zemmour et et le Lepenistes jubilent en pensant aux bien-fondés des leurs doctrines extrémistes. Tu ne tueras point. Telles sont les théories de la thora, l’évangile et le coran, pas seulement à titre personnel, meme pendant la guerre ou pour se défendre. Que l’assassin fasse l’objet d’une enquête approfondie pour savoir s’il n’y a pas des dessous dans cette affaire atroce, horrible et inimaginable de sa part. Il faut le ménager, le mettre en confiance, lui parler avec respect et droiture pour qu’il se sente coupable de l’horreur qu’il a commise, peut être crachera t il le morceau et dénoncer une approche machiavélique qui lui a conseillé d’agir ainsi. Et si en fin de compte, il a agi en solitaire, aucune circonstance atténuante ne peut lui être octroyée.

    Mohamed Melhem

    22 h 37, le 09 juin 2023

  • A madame la journaliste: Je respecte votre analyse non dénuée de parti pris. Pouvez-vous nous définir « l’extrême droite » ? Est-ce la nouvelle ligne éditoriale d’OLJ ? Faire un mix des tendances journalistiques de gauche de la presse française et en publier une version libanaise ou approfondir l’analyse au-delà des clichés comme vous nous aviez habitués par le passé ?

    Phdhady

    22 h 18, le 09 juin 2023

  • Pour ce genre de criminel, la peine de mort est le minimum. ( avec souffrance avant que la peine soit appliquée). Aucun pretexte ou autre raison "mentale" qui nous sera communiquée (éventuellement) : Ce type mérite la souffrance puis la mort. Point. Les bébés qui sont morts poignardés dans leur poussette meurent et lui vivra?? Non.

    LE FRANCOPHONE

    22 h 04, le 09 juin 2023

Retour en haut