Rechercher
Rechercher

Politique - Sud

Vive tension à Kfarchouba à la frontière entre le Liban et Israël

L'armée israélienne tire des gaz lacrymogènes en direction des manifestants libanais; "Déploiement massif" de la Finul le long de la frontière sud.

Vive tension à Kfarchouba à la frontière entre le Liban et Israël

Un militaire libanais pointe son lance-roquette contre un char israélien, sous le regard d'un militaire de la FINUL, le 9 juin 2023 à Kfarchouba au Liban-sud. Photo Mahmoud ZAYYAT / AFP

Des soldats israéliens ont tiré des gaz lacrymogènes, vendredi, en direction de manifestants libanais à Kfarchouba, le long de la frontière sud, lors d'une manifestation de solidarité avec l'agriculteur Ismaïl Nasser, qui a été vu mercredi en train de défendre son terrain contre un bulldozer israélien.

La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a "déployé massivement" un plus grand nombre de ses soldats de la paix pour rétablir le calme, a déclaré le porte-parole de la Force internationale, Andrea Tenenti, à L'Orient Today. Des militaires libanais ont également été déployés en masse sur les lieux.

Des militaires libanais déployés à Kfarchouba, près de la frontière avec Israël, le 9 juin 2023. Photo Nabil Ismaïl

Les Casques bleus de la Finul brandissaient le long de la frontière des panneaux indiquant : "Ne pas franchir la ligne bleue", tandis que des soldats libanais étaient déployés également le long de la frontière, certains armés de lance-roquettes.

Selon la chaîne de télévision Al Manar, affiliée au Hezbollah, des manifestants libanais ont jeté des pierres sur les soldats israéliens, tandis qu'Israël déployait du personnel supplémentaire et un char de type Merkava.

Des manifestants libanais lançant des pierres en direction de militaires israéliens, le 9 juin 2023 à Kfarchouba. Photo L'Orient-Le Jour

Le député du mouvement chiite Amal, Kassem Hachem (Marjayoun-Hasbaya), est arrivé sur les lieux en solidarité avec les manifestants.

La Finul "coordonne avec les deux parties" pour rétablir le calme

Les Nations Unies ont tracé la Ligne bleue en juin 2000, après le retrait des forces israéliennes du Liban le 25 mai de la même année, mettant ainsi fin à une occupation qui avait débuté en 1982. Il s'agit d'une "ligne de retrait", car une grande partie de la frontière reste contestée.

Le commandant de la Finul, le général de division Aroldo Lazaro, est actuellement "en coordination avec les deux parties pour tenter de réduire la tension, et appelle à la prudence pour éviter une escalade sans précédent", a déclaré M. Tenenti. Le porte-parole a ajouté que "M. Lazaro exhorte Israël à ne pas franchir la Ligne bleue".

L'armée libanaise a déclaré, dans un communiqué jeudi, qu'une "réunion tripartite extraordinaire" s'était tenue à Naqoura, au Liban-Sud, entre des officiers libanais et israéliens, sous la direction de M. Lazaro.

"La partie libanaise a discuté des attaques israéliennes répétées contre le Liban et des violations continues de la souveraineté libanaise sur terre, en mer et dans les airs. Elle a tenu l'ennemi israélien pour responsable des conséquences de ces attaques et demandé à l'ONU d'exercer une pression maximale pour y mettre fin", indique le communiqué de la troupe.

"La partie libanaise a également réaffirmé l'engagement du Liban envers les résolutions de l'ONU, en particulier la 1701 et ses dispositions, soulignant la nécessité pour l'ennemi israélien de se retirer de tous les territoires libanais occupés, à savoir les fermes de Chebaa et les collines de Kfarchouba", selon le texte.

La Finul a été créée en 1978 pour servir de tampon entre le Liban et Israël, bien que les tensions soient fréquentes le long de la frontière.

En mars dernier, des craintes de tensions militaires potentielles ont été exprimées à la suite de travaux de construction apparemment effectués par Israël le long de la frontière.

Des soldats israéliens ont tiré des gaz lacrymogènes, vendredi, en direction de manifestants libanais à Kfarchouba, le long de la frontière sud, lors d'une manifestation de solidarité avec l'agriculteur Ismaïl Nasser, qui a été vu mercredi en train de défendre son terrain contre un bulldozer israélien.La Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a "déployé massivement" un...
commentaires (7)

Attention; si la milice Iranienne pense que la situation intérieure risque de lui échapper ils sont capables de provoquer une guerre extérieure comme échappatoire. Ils l’ont déjà fait dans le passé , mais cette fois sera une fois de trop.

Liban Libre

18 h 51, le 09 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Attention; si la milice Iranienne pense que la situation intérieure risque de lui échapper ils sont capables de provoquer une guerre extérieure comme échappatoire. Ils l’ont déjà fait dans le passé , mais cette fois sera une fois de trop.

    Liban Libre

    18 h 51, le 09 juin 2023

  • Ce que nous lisons à l'étranger, est tout à fait différent. Comme dit l'un des lecteurs ci dessous : Il est interessant que vous partagiez aussi ce que dit la partie en face. Et de ce que disent aussi les agences de presse du monde entirer. Pour essayer de comprendre. Nous ne sommes pas débiles. Ecouter les 2 versions ne va pas nous faire changer d'avis et nous resterons encore et toujours avec notre armée libanaise même si elle a tort . Mais elle n'aura jamais tort. On le sait. Mais il est interessant que vous analysiez AUSSI ce que dit Israel. Ce qui se cache derrière ses actions et réactions ... Vous analysez certes, "décryptez" aussi, les stupidités de nos politiciens (sic) ...mais allez à la recherche des diverses sources pour cette analyse entre le Liban et Israel qui est de loin plus importante que ce qu'a pondu tel parti ou tel autre leader local . Merci

    LE FRANCOPHONE

    17 h 22, le 09 juin 2023

  • Israël doit se renforcer à l’évidence de libérer tous les territoires occupés depuis 1967… pardon, je veux dire 1948.

    Mohamed Melhem

    16 h 58, le 09 juin 2023

  • La partie libanaise a discuté des attaques israéliennes répétées contre le Liban et des violations continues de la souveraineté libanaise sur terre, en mer et dans les airs. Ah bon, on croyait que la protection du pays était assurée par la résistance de pacotille. Ils sont la juste pour matter les patriotes libanais et gardent leurs armes dans ce seul but. Allez on ne nous fait plus.

    Sissi zayyat

    16 h 03, le 09 juin 2023

  • Pour vraiment comprendre ce qui se passe il serait intéressant de connaître également le point de vue israélien.

    Scoubidou 1et2

    14 h 43, le 09 juin 2023

  • Hezb trouillard et inefficace !!

    TrucMuche

    13 h 52, le 09 juin 2023

  • Kfarchouba, forteresse de la resistance. Ismail, heros Libanais. Mais ou est donc le Hezb ? Defenseur des terres Libanaises ? Et ces 100, non 200 mille missiles ? Il a delegue un de ses depites en solidarite, dit on ? Habl al kizeb kassir....

    Michel Trad

    13 h 09, le 09 juin 2023

Retour en haut