Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Coolitude

À 81 ans, Martha Stewart succède aux sex-symbols en couverture d’une revue iconique

Les octogénaires ont la cote ! Que la génération Z aille se rhabiller pendant que Martha Stewart, la célèbre designer du bien-vivre, se déshabille pour l’incontournable « spécial » de « Sports Illustrated Swimsuit ».

À 81 ans, Martha Stewart succède aux sex-symbols en couverture d’une revue iconique

Martha Stewart en couverture du célèbre magazine pour son édition de mai 2023. Photo tirée de son compte Instagram

De mémoire d’édition, on n’avait pas vu cela. Le numéro spécial Sports Illustrated Swimsuit – attendu chaque année pour sa couverture avec des créatures très sexy – vient de créer le shock and awe : son édition de mai 2023 a en effet choisi de mettre en avant Martha Stewart, fée du logis haut de gamme (experte des grands fourneaux, du jardinage sophistiqué et des décors d’intérieur), qui apparaît, à 81 ans, en maillot de bain. Récemment, elle confiait sur son site web qu’elle ne prendrait jamais sa retraite, précisant : « Ce n’est pas du tout le sens que je donne à mon existence. » On la savait experte et innovatrice, toujours super active en matière de lifestyle et menant sa vie et ses affaires avec audace, malgré ses déboires avec la justice en 2004. Mais pas au point de damer le pion aux plus spectaculaires naïades triées régulièrement sur le volet pour l’impromptu glamour de cette revue essentiellement sportive. Laquelle fait régulièrement défiler sur sa couverture les anatomies d’une A-list de jeunes beautés célèbres dans tous les domaines, en bikini et une pièce, tous styles confondus. D’Elle Macpherson à Kim Kardashian, en passant par Christie Brinkley, Tyra Banks et autres Heidi Klum, Beyoncé et Megan Fox, elles ont toutes évoqué sur papier glacé une séduisante image d’évasion dans la grande bleue.

Martha Stewart et ses desserts pour la Saint-Valentin. Photo tirée de son compte Instagram

Du grand style en cuisine et sous les projecteurs

Aujourd’hui donc, l’octogénaire Martha Stewart a été invitée à faire elle aussi ce grand plongeon, et elle l’a fait sans hésiter… ni se noyer. Pourquoi elle ? Le rédacteur en chef de Sports Illustrated Swimsuit, MJ Day, a déclaré que l’objectif du numéro 2023 était de continuer à évoquer des sujets captivants et impressionnants. « Martha Stewart est une légende. Elle est la définition même d’une grande femme entrepreneuse qui a débuté un parcours bien déterminé contre des obstacles insurmontables, explique-t-il. Alors que l’industrie vacille sur sa notion arbitraire de beauté, notre numéro spécial a gardé le cap, mettant en scène les femmes d’aujourd’hui, celles qui façonnent l’avenir. Cette année, nous présentons un groupe extrêmement diversifié d’entre elles, à commencer par celle de notre couverture. Ce sont collectivement des femmes très déterminées, venues de différents horizons et qui poursuivent leur propre chemin avec leurs propres valeurs. » Quant à Martha Stewart, elle souligne simplement : « Je veux que d’autres femmes, en particulier celles de ma génération, sentent qu’elles pourraient aussi faire la couverture de Sports Illustrated. Je ne pense pas beaucoup à l’âge, et cette initiative était pour moi historique. » Pareil pour ce style un peu hot et sensuel affiché sur son compte Instagram, où on la voit vaquer aux habituelles occupations de maîtresse de maison, mais en ayant au préalable troqué tabliers et tenues pratiques de travail contre des looks stylish et séduisants. Elle ne se prive pas de mettre en relief une peau et une silhouette bien entretenues, tout en battant des jaunes d’œuf ou en expliquant avec élégance l’art de monter une mayonnaise. Du grand style partout. La séance photo a été pour elle une partie de plaisir, comme elle l’a confié au talk-show Today de la chaîne télévisée NBC. Son seul problème ? « Enfiler 10 maillots de bain différents, ce qui est un peu épuisant, alors que je préfère porter une seule chose toute la journée. Mais ça valait quand même la peine », lance-t-elle. Quant à ses envies de dépaysement, elle souligne : « Mon endroit préféré est toujours celui où je ne suis pas encore allée. Et ma devise est la suivante : quand vous cessez de changer, vous êtes fini. »

Le grand plongeon sans crainte de se noyer... Photo tirée de son compte Instagram

Après Maye Musk, 74 ans

Selon des analystes de la société américaine, Martha Stewart est parvenue à unifier un marché, celui du « bien-vivre chez soi ». Elle a construit un empire médiatique en 1990, via son magazine et son programme télévisé hebdomadaire Martha Stewart Living, en vantant un ensemble de techniques qui permettent de bien vivre chez soi : disposition des meubles, arrangements floraux, jardinage, recettes de cuisine. Par ailleurs, l’idée d’insérer une note de glamour dans la revue remonte à l’année 1964, lorsque son rédacteur en chef de l’époque, André Laguerre, cherchait à animer les mornes pages d’hiver, une saison généralement lente dans le calendrier sportif. Il avait alors demandé à la journaliste de mode Jule Campbell de prendre en photo un mannequin attrayant annonçant les visions aquatiques de l’été. Elle avait choisi en couverture la photo d’une top model de l’époque nommée Babette March, vêtue d’un deux-pièces blanc, les cheveux mouillés et tout sourire, sortant d’une mer des Caraïbes. Dès les premières prises de vue, cette année-là, le déclic a opéré, devenant de plus en plus important au fil des ans. Pour en arriver à Martha Stewart, qui réussit non seulement à vivre pleinement son âge mais à placer sa carrière au goût du jour. Une visite sur son compte Instagram le démontre très clairement. Martha Stewart n’est pas la première femme de sa génération à avoir illustré la couverture de cette revue. Elle a été précédée par Maye Musk, l’indétrônable mannequin, fashionista et mère du milliardaire Elon Musk. On l’avait découverte, dans l’édition 2022, en maillot une pièce à décolleté asymétrique, exhibant à 74 ans des bras nus finement musclés, renvoyant aux calendes grecques un certain poids de l’âge !

De mémoire d’édition, on n’avait pas vu cela. Le numéro spécial Sports Illustrated Swimsuit – attendu chaque année pour sa couverture avec des créatures très sexy – vient de créer le shock and awe : son édition de mai 2023 a en effet choisi de mettre en avant Martha Stewart, fée du logis haut de gamme (experte des grands fourneaux, du jardinage sophistiqué et des décors...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut