Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Gastronomie

Chez Kubri, trois Libanaises promettent de régaler Paris

Dans ce restaurant du 11e arrondissement de Paris* qui attire déjà tous les regards, les sœurs Mayfrid et Ingrid Chehlaoui, avec la chef Rita Higgins aux manettes, apportent un regard contemporain, vibrant et en tout cas inédit sur les goûts nostalgiques de la cuisine libanaise. Un régal.

Chez Kubri, trois Libanaises promettent de régaler Paris

À gauche, la chef Rita Higgins avec les deux fondatrices de Kubri, Ingrid et Mayfrid Chehlaoui. Photo DR

Avec l’intérêt grandissant pour la cuisine méditerranéenne, celle du Liban en particulier, et en tout cas à la suite de l’importante vague d’émigration provoquée par les crises successives qui secouent le pays depuis l’automne de 2019, Paris a...
Avec l’intérêt grandissant pour la cuisine méditerranéenne, celle du Liban en particulier, et en tout cas à la suite de l’importante vague d’émigration provoquée par les crises successives qui secouent le pays depuis l’automne de 2019, Paris a...
commentaires (6)

Le nom, à connotation fortement égyptienne, est de mauvais goût...

IBN KHALDOUN

15 h 42, le 15 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Le nom, à connotation fortement égyptienne, est de mauvais goût...

    IBN KHALDOUN

    15 h 42, le 15 mai 2023

  • Miam Miam Miaaam, et Bon Courage

    Wlek Sanferlou

    13 h 39, le 15 mai 2023

  • ce sont des produits et recettes arabes que les israéliens utilisent et se l’approprie, en part l’occupation c’est notre cuisine

    Thérèse Salem

    11 h 29, le 15 mai 2023

  • Pas testé encore mais il est temps que la cuisine libanaise sorte de sa zone de confort pour se mettre au(x) goût(s) du jour. Les chefs israéliens, Ottelenghi en tête, font un malheur avec leurs recettes sophistiquées à base de zaatar, sumac, houmous, et autres ingrédients qui nous sont bien familiers.

    Marionet

    08 h 59, le 15 mai 2023

  • Such a wonderful article. Thank you for introducing another business by Lebanese expatriates, successful by all measures.

    Mireille Kang

    07 h 13, le 15 mai 2023

  • Bonne chance et espérons leur un plein succès. J’espère qu’ils /elles auront d’autres plats plus traditionnels et moins artistiques. Parce que ces photos sont plus une oeuvre d’art « abstrait » , qu’un plat où l’on aimerait plonger dedans et manger d’une manière appétissante. Tjrs sur la base des photos : Il semblerait qu’il y aurait des efforts à faire pour rendre appétissant du moins visuellement. Anyway, Bravo Mesdames et bonne chance.

    LE FRANCOPHONE

    01 h 13, le 15 mai 2023

Retour en haut