Rechercher
Rechercher

Économie - Initiative

La BERD lance un nouveau programme pour encourager l’innovation au Liban

La BERD lance un nouveau programme pour encourager l’innovation au Liban

Les participants rassemblés lors de la seconde journée de la conférence organisée par la BERD. Photo P.H.B.

Lors d’un événement organisé du 28 février au 2 mars, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a lancé le « Programme innovation au Liban », qui vise à accroître la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME) et des start-up libanaises en mettant l’accent sur l’innovation comme moteur de croissance durable.

Mis en place grâce à un financement de 15 millions d’euros, prévu sur cinq ans, obtenu auprès de l’Union européenne, ce programme vise à permettre aux entreprises sélectionnées d’accéder à des subventions soutenant la recherche et le développement nécessaires à l’innovation (que ce soit un produit ou un processus), ainsi qu’à des services de conseil pour sa mise en œuvre.

Le programme se décline sous trois volets pour lesquels les entreprises seront sélectionnées en fonction du niveau d’innovation, du marché potentiel qu’elles pourraient toucher et du secteur auquel elles appartiennent. À travers ce programme, la BERD cible trois secteurs : l’agroalimentaire, la santé, les produits pharmaceutiques et cosmétiques, et finalement, les technologies de l’information et des télécommunications.

Trois volets

En premier, la BERD lancera trois appels par an pour sélectionner à chaque fois 12 candidats qui manifestent leur intention de collaborer avec des chercheurs pour innover ou développer un nouveau processus de production. Elle apportera la somme de 5 000 euros à chaque société sélectionnée dans l’objectif de l’encourager à développer la recherche et le développement.

Cette étape sera suivie d’un second volet lancé une fois par an et qui consiste à aider certaines de ces entreprises à pousser leur recherche et le développement de produits encore plus loin, de sorte à ce qu’elles soient prêtes à les commercialiser sur le marché. Les PME et les start-up sélectionnées auront droit à un accompagnement et un mentorat d’une valeur atteignant 30 000 euros.

Enfin, le troisième volet du Programme d’innovation au Liban, organisé deux fois par an (une fois pour sélectionner 15 PME et une autre pour sélectionner 7 start-up), a pour objectif d’intégrer les sociétés sélectionnées dans un programme intensif d’une durée de 18 mois et d’une valeur pouvant atteindre 50 000 euros afin de les aider à intégrer ces innovations au sein de leur chaîne de production et à les pousser à aller plus loin.

En parallèle, y compris ce programme, la BERD assure avoir investi près 900 millions de dollars au Liban depuis 2018, soit l’année à partir de laquelle elle y a lancé ses activités.

Lors d’un événement organisé du 28 février au 2 mars, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a lancé le « Programme innovation au Liban », qui vise à accroître la compétitivité des petites et moyennes entreprises (PME) et des start-up libanaises en mettant l’accent sur l’innovation comme moteur de croissance durable. Mis en place grâce...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut