Rechercher
Rechercher

Économie - Émirats arabes unis

Adnoc Gas augmente la taille de son offre publique initiale

Adnoc Gas augmente la taille de son offre publique initiale

Enseigne portant le logo d’Adnoc, maison mère d’Adnoc Gas. Photo Kingmaphotos/Bigstock

La compagnie gazière émiratie Adnoc Gas a annoncé lundi une augmentation de 25 % du nombre d’actions proposées dans le cadre de son offre publique initiale, qui devrait désormais lui permettre de lever plus de 2,4 milliards de dollars au taux de change d’hier. Face à « la demande significative des investisseurs », Adnoc Gas, filiale d’Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc), a décidé de mettre en vente 767 millions d’actions supplémentaires, portant son offre à environ 5 % de son capital, contre 4 % prévus au départ, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Adnoc Gas espère désormais lever entre 2,4 et 2,51 milliards de dollars. La compagnie avait annoncé jeudi une fourchette de prix comprise entre 2,25 et 2,43 dirhams (entre 0,61 et 0,66 dollar) par action, la valorisant à plus de 47 milliards de dollars. « Les investisseurs ont acheté toutes les actions proposées en une heure », avait alors affirmé à l’AFP une source proche de la société.

Le prix final de l’action devrait être annoncé le 3 mars, avec une entrée à la Bourse d’Abou Dhabi (ADX) prévue le 13 mars. Cette opération marquera « la plus grande entrée en Bourse sur l’ADX à ce jour », a commenté le directeur financier du groupe Adnoc, Khaled al-Zaabi, cité dans le communiqué.

Née en janvier 2023 de la fusion d’Adnoc Gas Processing, Adnoc LNG et Adnoc Industrial Gas, Adnoc Gas dispose d’une capacité de production de plus de 10 milliards de pieds cubes par jour.

Sa société mère Adnoc est l’un des plus grands producteurs mondiaux de brut et la principale source de revenu des Émirats arabes unis. L’introduction en Bourse d’Adnoc Gas intervient dans un contexte de regain d’activité sur le marché du gaz, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022. Le conflit a fait plonger les livraisons de gaz russe, occasionnant une flambée des prix et poussant les Européens à chercher des alternatives.

Les prix ont baissé récemment sur les marchés de court terme, à la faveur d’un hiver plus doux que prévu. Selon l’agence Bloomberg, les introductions en Bourse depuis le début de l’année en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique n’ont permis de lever que 1,67 milliard de dollars jusqu’à présent.

Source : AFP

La compagnie gazière émiratie Adnoc Gas a annoncé lundi une augmentation de 25 % du nombre d’actions proposées dans le cadre de son offre publique initiale, qui devrait désormais lui permettre de lever plus de 2,4 milliards de dollars au taux de change d’hier. Face à « la demande significative des investisseurs », Adnoc Gas, filiale d’Abu Dhabi National Oil Company...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut