Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Le client qui a braqué le Crédit Libanais de Chehim a obtenu 42.500 dollars

Walid Hajjar réclamait ses propres fonds pour pouvoir régler les dépense de santé de son épouse, atteinte d'un cancer.

Le client qui a braqué le Crédit Libanais de Chehim a obtenu 42.500 dollars

Des policiers et des journalistes déployés devant une branche du Crédit Libanais dans le quartier de Haret Hreik, dans la banlieue sud de Beyrouth, le 5 octobre 2022. Photo ANWAR AMRO / AFP

Le déposant non armé qui a braqué mercredi matin une branche du Crédit Libanais à Chehim, dans le Chouf, en déversant de l'essence sur les lieux, pour réclamer ses propres fonds et régler les dépenses de santé de sa femme, a quitté la banque mercredi soir après avoir obtenu 42.500 dollars en espèces ainsi qu'un montant en livres libanaises non spécifié, a annoncé mercredi soir le collectif Mouttahidoun (Unis).

Walid Hajjar avait pris d'assaut les locaux de l'agence qu'il avait aspergés d'essence, menaçant d'y mettre le feu. Accompagné de ses deux beaux-frères et deux belles-sœurs, le client exigeait l'octroi d'une partie de ses économies - 50.000 dollars sur un total de 242.000 dollars - afin de couvrir les frais médicaux de sa femme.

M. Hajjar a quitté la banque en direction de la caserne de Chehim afin d'être interrogé par les Forces de sécurité intérieure (FSI). Le Crédit Libanais n'a pas porté plainte à son encontre. Mais contactée par L'Orient-Le Jour, la procureur générale près la cour d'appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, a confirmé avoir engagé des poursuites contre Walid Hajjar. Elle a déféré son dossier auprès du premier juge d'instruction du Mont-Liban, Nicolas Mansour.

Lire aussi

La banque, le braqueur et le déposant

Mercredi, le collectif Mouttahidoun a indiqué que le déposant avait braqué sa banque après avoir échoué à trouver une solution "par le biais du système judiciaire" qui lui permettrait d'accéder à ses fonds. Le fils de M. Hajjar avait confié à des médias locaux que son père "a vendu les terrains qu'il possédait, sa voiture et les bijoux de sa femme afin de payer les factures de l'hôpital", le laissant sans fonds pour poursuivre le traitement de sa femme, atteinte d'un cancer du poumon.

Ces braquages bancaires d'un nouveau genre ou les sit-in effectués dans des agences par des clients réclamant de récupérer leurs propres fonds sont devenus fréquents dans un Liban en pleine crise économique. Mardi, une déposante de 87 ans a réussi à récupérer environ 5.500 dollars en espèces de son compte après avoir tenu un long sit-in dans une agence de la Bank Audi dans le quartier Selim Salam à Beyrouth.


Le déposant non armé qui a braqué mercredi matin une branche du Crédit Libanais à Chehim, dans le Chouf, en déversant de l'essence sur les lieux, pour réclamer ses propres fonds et régler les dépenses de santé de sa femme, a quitté la banque mercredi soir après avoir obtenu 42.500 dollars en espèces ainsi qu'un montant en livres libanaises non spécifié, a annoncé mercredi soir le...

commentaires (3)

Avec votre prix de la francophonie, revoyez quand même votre vocabulaire: ce monsieur n’a pas braqué la banque, il a juste réclamé une partie de son épargne en utilisant une méthode qui sort de l’ordinaire mais qui n’est certainement pas un braquage (prière lire la définition de braquage dans le Larousse)

Liberté de penser et d’écrire

10 h 25, le 03 décembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Avec votre prix de la francophonie, revoyez quand même votre vocabulaire: ce monsieur n’a pas braqué la banque, il a juste réclamé une partie de son épargne en utilisant une méthode qui sort de l’ordinaire mais qui n’est certainement pas un braquage (prière lire la définition de braquage dans le Larousse)

    Liberté de penser et d’écrire

    10 h 25, le 03 décembre 2022

  • Je suis curieuse : à quel taux la banque va-t-elle débiter les quelque 40.000 ou+ dollars que le client à obtenus? A-t-il juste vidé tout son compte?

    Joelle Giappesi

    12 h 20, le 01 décembre 2022

  • Ils ont quand meme vole 200000 $ sur les 242000 qu'il possedait. Canailles.

    Michel Trad

    10 h 40, le 01 décembre 2022

Retour en haut